Juan Virues

Voyage 5 étoiles

Converse dévoile le One Star World Tour 2018, seize jours de voyage à travers les États-Unis, puis Paris et Londres avec le team qu’on apprécie tant. Et pour l’édition de cette année, on dirait bien que ce sont les jeunes skateurs (même européens pour certains) qui sont mis à l’honneur avec un Felipe Bartolome en feu et un Kaue Cossa époustouflant. Tout ça ne présage que de bonnes choses pour l’avenir.

All flat

Note pour plus tard: ne pas prêter sa caisse aux gars d'Hotel Blue!

En Nueva-York…

Pendant longtemps, le skate européen (mais pas que!) était régi par une loi simple qui stipulait qu'à la fin, bein, c'était les Espagnols qui gagnaient, grace à un savant mélange de technique et d'adaptation… Et la nouvelle génération, représentée ici par la bande des Villains, semble vouloir revenir à ces fondamentaux! Le flip est facilement dégainé et de type fusant, et tout est surpuissant, et ce ne sont pas des spots New Yorkais qui vont y changer quoi que ce soit! 

Spanish Tech© 2.0.

Où le jeune Juan Virues reprend la torche portée haut (en pop) et loin (en tech) par ses aînés plus ou moins célèbres, pour en donner sa version à lui, moins "plaza" et plus tout terrain… Et l'on ne peut que se réjouir de le voir faire, et continuer d'écrire la désormais longue histoire du street espagnol…

MNC TECH!

Où Enrique Lorenzo nous rappelle, preuves à l'appui, d'une époque où Menace skateboards n'était pas encore un mythe, mais une bande gars qui skataient ensemble, et donc que l'on pouvait éventuellement rencontrer sur des spots… C'est ce qu'il lui est arrivé à l'époque. Et à nous de réaliser qu'Enrique est de ces Espagnols qui ont forgés l'histoire du skateboard mondial, à force de leur motivation à voyager et de leur technique sans faille et avec des années d'avances à l'époque. Bref, ce nouveau projet Louw, la marque d'Enrique, en a pour tout le monde!

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer