Dennis Busenitz

Magnus alert!

Après notre semaine dédié au jeune, vous n'aviez plus vraiment de doute, mais là le jeune confirme tous nos espoirs en volant la vedette lors de ce trip à Hawaï pourtant chargé en skateurs qui assurent, Dennis et Daewon compris!

Explosif!

En toute honnêteté, le team montage est un poil mou du genou, mais Diego Najera a vite fait de remettre les pendules à l'heure en quelques lines pleines de tricks impossibles pour le commun des mortels mis bout à bout… Bref, il envoie.

Trip out…

Grosse claque, là… Le team Adidas est connu pour sa capacité à s'adapter à à peu près n'importe quel terrain, avec classe, mais ce séjour au Japon permet de réaliser à quel point le skate peut être un chouette truc à regarder. Et qu'au final, c'est comme le foot, c'st les Allemands qui gagne… Enfin, en skate, c'est Dennis!

Mid-City Merge

Ils sont venus, ils sont tous là, ou presque, avec quelques petits nouveaux qui vont bien, et se coltinent Los Angeles sévèrement, mais au final, le pur plaisir, c'est voir Busenitz et Lucas skater les même spots à manuals! Parfait.

Off Broadway…

Adidas à New York, on se doute que ça va être bien, surtout vu le calibre des nouveux jeunes, mais Rodigo, nom de Dieu, Rodrigo!

The Magic Number

Les spots classiques, ceux cachés au fond d'une cours, les anciens, les petits jeunes, les locaux et les touristes: ils sont tous là! Paris, Berlin, Londres, les trois villes sont riches de caractère, et c'est ce que De Paris Yearbook et compagnie montre et démontrent depuis quelques années, et leur nouvelle production vidéo est dans la suite logique de cette ligne éditoriale. Mais, n'oubliez pas que De Paris, Aus Berlin et Of London, ce sont avant tout des livres que vous serez bien de retrouver sur vos étagères dans quelques années!

Hype away!

En attendant l'avant-première en ligne, voilà un épisode bien chargé en skate qui fait plaisir!

Hype away!

La confirmation que Jack Fradel est un peu plus que "le gars qui a fait le rail de Cardiel", et un cours de jardinage en famille, façon Busenitz!

Hype away!

Rien de pire que les "stress montages" comme on dit, mais les boys d'Adidas arrivent à ne pas pleurnicher sur le fait que les gardiens d'immeuble ne sont pas gentils avec eux, et même à nous faire rire. Comme dirait Lucas Puis "I am an asshole!" et le nombre d'images que l'on voit de lui pourrait laisser à penser qu'il en a sous le coude!?

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer