Harry Lintell

The Magic Number

Les spots classiques, ceux cachés au fond d'une cours, les anciens, les petits jeunes, les locaux et les touristes: ils sont tous là! Paris, Berlin, Londres, les trois villes sont riches de caractère, et c'est ce que De Paris Yearbook et compagnie montre et démontrent depuis quelques années, et leur nouvelle production vidéo est dans la suite logique de cette ligne éditoriale. Mais, n'oubliez pas que De Paris, Aus Berlin et Of London, ce sont avant tout des livres que vous serez bien de retrouver sur vos étagères dans quelques années!

Freezing live in Berlin!

Berlin n'est pas connu pour une météo tièdasse, mas plutôt pour ses extrêmes… Et les collègues de Grey ont décidé de prendre l'exact opposé de Pop Live in Berlin en allant skater en plein Janvier, entre les congères de neige sale et glacée! Et pour deux jours, seulement… Mais avec Lintell et Bennett-Jones, pas de souci, ça skate, et bien!

#International Harry Lintell Day

Décidément très en forme, le Lintell, non? En tout cas, il semble étanche au froid et à l'humidité des bords de mer britanniques au coeur de l'hiver… Ses collègues de voyages ne sont pas mauvais non plus à affronter vents glacés et pavés fatigués!

Turbo Charged

Harry Lintell, on le connaît pour sa polyvalence agressive, et vous risquez ici de découvrir un Manny Lopez pas si éloigné dans son approche de terrains très londoniens dans leur manque de sols marbrés, mais avec un petit quelque chose bien à lui. Bref, ses deux-là lancent la semaine en beauté! Ajouter un rappel de la violence sonique d'un Just Ice.

We've got five years, stuck on my eyes!

Cinq ans… Ça en fait des sessions, des photos, des nouveaux amis, des voyages! Pour quelques bougies… C'est exactement ce qu'Henry Kingsford se dit après cinq années de son magazine, Grey. Tout d'abord centré sur Londres et ses multiples scènes, le mag aura pris du poids au fil des années et élargit ses horizons aux quatre coins d'Albion, et même au delà, comme vérifiable ici. Et Grey n'étant pas que du papier, voici un mix de toutes vidéos produites au fil des années, mettant en avant la richesse du skate britannique comme Grey a su la documenter depuis 2010. Allez, on sort les mouchoirs, et l'on chante tous en coeur!

Blend

Les collègues de Grey Skate Mag viennent de sortir leur nouvelle production, sous la houlette de James Cruickshank, axé sur le team Converse local et nous permettent de découvrir quelques nouvelles têtes prometteuses –dont un certain Mike Arnold au pied aussi léger que sûr– mais aussi de confirmer notre intérêt pour Jerome Campbell ou Harry Lintell. Ajoutez notre pote Dom Henry, et l'on n'a que du bon!

#pleasecharge

Il semblerait que le slogan est bien été compris, et mis en application par Rémy et Harry! On n'en attendait pas moins de ces deux-là, mais tout le monde est bien présent, chacun avec son style de Blobygreg à Herrington. Diversité, donc, additionné à une longueur parfaite pour vous mettre bien pour le week-end!

La mixtape Of London

Histoire de célébrer la sortie, ce soir à Londres, de la version londonienne du De Paris Yearbook, voici l'équivalent en images qui bougent, avec tout ce que l'on aime voir sur les pavés disjoints de la capitale de l'empire…

Intemporel

Au premier coup d'oeil, difficile de donner un âge à Harry Lintell… Changer son couvre-chef, et vous pourriez facilement le faire passer pour un vieux marin dont le rafiot aurait connu tous les ports du monde. Regardez le skater et il mixera devant vous le meilleur de toutes les époques du street, entre agressivité, technique, envie de plonger, mais aussi adaptation à tous les recoins tordus de la rue, et lines surprenantes. Bref, Harry, on est plus que pour, ici!

Goin' West!

Voyage au pays du ditch gigantesque pour les Européens de Volcom, et même si ce n'est pas un terrain très habituel pour eux, ils s'en sortent très, très bien! En même temps, vu l'équipe… Avec en plus, Aaron Suski comme (plus que) guide!

Smoke and mirrors?

Alors que nombre de skateurs britanniques sont, à raison, parmi les plus visibles et suivis en Europe, et de par la monde, le nom de Lintell n'est pas le plus souvent mentionné… Et pourtant! Ce petit montage pour son sponsor d'e-joint (c'est bien ça, non?) devrait vous remettre les idées en place, pour ce qui concerne les capacités d'Harry à dessiner de longues lines sur fond de pavés disjoints.

When in Rome…

Ce passage à Berlin du team Cons est du genre efficace, mais au final, ce serait presque Danny Sommerfeld qui volerait la vedette, avec sa première ligne au Kulturforum… Puissance, pour le Top Dog!

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer