Vintage

Waiting For The World

L'histoire n'étant qu'un perpétuel recommencement, les bons gars de chez Slam City Skates braquent le projecteur sur l'une des productions vidéos célébrant un âge d'or certain du skateboard britannique, et ce la meilleure façon possible, en mettant à disposition ce Who's Who de 2000 en qualité optimale. Alors, préparez-vous une bonne tasse de thé, et (re-)découvrez le chef d'oeuvre de Dan Magee.

Lennie, la mixtape!

Une piqure de rappel sur un sacré personnage, et l'occasion de regarder à nouveau sa part dans la Time Code de 1997. Un classique, s'il en est… Et si vous souhaitez en apprendre plus sur l'histoire de Lennie, son vieil ami Dennis McGrath a récemment sorti le livre Heaven.

Oldies but goldies!

Petit retour en arrière, à cette période bénie (?) de l'an 2000, où les pantalons étaient plus larges et moins bien coupés et les chaussures… Ah, les chaussures… Mais, restons concentrés sur le principal: une époque où Girl et Chocolate étaient au top du top, et pour la simple et bonne raison d'un team impossible à répliquer aussi bien en talent pur qu'en style. Et non, ce post ne s'adresse pas à ceux d'entre nous cachant un début de bedaine derrière une casquette dernier cri. Non, la beauté du skate, c'est qu'il peut être intemporel, comme un switch pop shove-it en flat de Stevie Williams. Oui, vous avez bien lu. Vérifiez par vous même, ça pourrait vous donner des idées…

Classique…

Puisqu'un peu d'histoire ne fait jamais de mal, pourquoi ne pas revenir sur un classique pas assez (re-)connu, soit la part de Jake Rupp dans la première vidéo Static? Tout est là: puissance, originalité et le tout avec un style détendu au possible… Bref, tout ce que l'on aime encore aujourd'hui, déjà là, en 1999. Et rien n'a pris une ride…

Tags: 

MNC TECH!

Où Enrique Lorenzo nous rappelle, preuves à l'appui, d'une époque où Menace skateboards n'était pas encore un mythe, mais une bande gars qui skataient ensemble, et donc que l'on pouvait éventuellement rencontrer sur des spots… C'est ce qu'il lui est arrivé à l'époque. Et à nous de réaliser qu'Enrique est de ces Espagnols qui ont forgés l'histoire du skateboard mondial, à force de leur motivation à voyager et de leur technique sans faille et avec des années d'avances à l'époque. Bref, ce nouveau projet Louw, la marque d'Enrique, en a pour tout le monde!

Oldies but goldies

Petit retour en arrière, avec des images du San Francisco du début des années 00, et pas des moindres avec le trio gagnant de l'époque, soit les jeunes Kenny Reed et Cairo Foster en train de se faire un nom, et un Satva Leung à l'époque l'amateur tech et stylé de Toy Machine. Bref, des lines qui seraient toujours d'actualités dans les descentes locales, et une session à Hubba Hide-Out qui remettra quelques pendules à l'heure.

De Keyser alert!

OK, court, mais bref! Et une chouette occasion d'aller (re-)visiter ses classiques

Gold, Jerry, gold!

Puisque le centre du monde semble épinglé pile sur la position espace/temps que l'on appellera "le New York des Nineties", voilà qui tombe à pic! Dan Wolfe ressort son classique Eastern Exposure 3 en qualité optimum… Tout est là: la line la plus cool jamais filmée de tous les temps pour commencer, une bonne partie du casting de Kids pas forcément torse nu et en pleine action de rue, et la moitié des footages jamais produit par le "King of New-York", soit Ryan Hickey, qui n'aura vieilli d'un iota. Bref, si vous n'êtes pas déjà en train de cliquer… Et cette part vous ouvrira les portes d'un classique, un vrai.

L'Année Zéro

Capsule parfaite d'une époque (le milieu des années 90) déjà lointaine, Eastern Exposure Zero est aussi le meilleur moyen de se rendre à une évidence: le skate de Matt Reason, Ricky Oyola, Fred Gall, Donny Barley et quelques autres sera celui à avoir le mieux vieilli au point d'être certainement le plus appréciable auprès des jeunes de maintenant. Allez, les gars, faites vos devoirs et, promis, ce sera loin d'être une punition!

Heroes

En 1995, Tom Penny changeait le monde de la planche à roulettes en quelques lines et la démolition d'un rail… Un quart de siècle auparavant, David Bowie avait changé la musique mais aussi la pop culture dans son ensemble. Ces deux-là étaient fait pour se rencontrer, au moins via une part de skate mythique.

Cours de rattrapage

Allez, zou, tout le monde sort son cahier et prend des notes! Donc, en 1994, la marque Stereo Skateboards sortait une première vidéo, dans la droite ligne de ses pubs dans les mags et ses graphiques de boards, entre une imagerie vintage et une bande-son jazz sur son intégralité, une première à l'époque. Prenant l'époque, plutôt tech, à rebrousse poil, A Stereo Sound mettait en avant le style, le flow dans la ville et encore le style, avant tout. Le line-up est parfait pour ça, d'un tout jeune Ethan Fowler filmant sa part en quelques semaines, à un Jason Lee pas encore acteur et maître de son art du backside flip. Tout le reste est à l'avenant, et l'on notera un Mike Daher dont le skate n'a pas pris une ride, et l'intégration des photos d'Ari Marcopoulos et de Tobin Yelland qui fait passer la vidéo à autre chose qu'une série de tricks filmés. Un classique, un vrai.

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer