Le pire et le meilleur de Dennis Busenitz

Photo: Seb Charlot

Interview: Benjamin Deberdt

Chaque jour vient avec son lot de bon et de mauvais… Ce sont ces expériences qui nous façonnent, lentement mais sûrement, et parfois un peu trop brutalement. Cette rubrique s’essaye à faire parler vrai nos skateurs favoris.
De fait, Dennis Busenitz devrait être votre skateur favori… Non, il doit l’être, parce que l’on ne voit pas comment ce pourrait être autrement. Parce que, tout simplement, il skate très très vite sur tout type de spot à travers le monde, mélangeant à la perfection tech et agressivité… Depuis un sacré bail, en fait. Et plutôt que de mettre la pédale douce avec le temps, il ne fait que pousser toujours plus. Et, pour couronner le tout, il est loin d’être manchot dans la vraie vie ! Il s’occupera de ses deux enfants, apprendra à son chien qu’il faut arrêter de courir et s’asseoir à chaque coin de rue, construira le ledge parfait dans son garage, retapera un vieux van pour la prochaine escapade familiale, et gèrera deux trois autres dans la journée. Dans son temps libre, il trouvera le temps de filmer un ou deux tricks qui, mis bout à bout, donneront la part visible en bas de page…
Dennis est notre être humain préféré.

 Seb Charlot

Le pire côté d’avoir une éducation multiculturelle?
Que tu ne te sens jamais totalement à l’aise ni dans l’une ni dans l’autre culture, parce que tu restes toujours un étranger dans les deux. Le truc qui m’embête le plus, c’est de ne pas maîtriser parfaitement aucune des deux langues. L’allemand est ma langue d’origine, mais cela fait maintenant plus de la moitié de ma vie que je suis aux Etats-Unis, et l’Anglais a pris le dessus, mais il n’est tout de même pas aussi bon que si j’avais grandi avec. Et mon allemand est une sorte d’argot des années 90 ! Mais, qui a besoin de langage avec Instagram ?

La meilleure rumeur que tu as entendue à ton sujet?
Je crois que c’est celle que j’ai lancée moi-même. Mes interviews sont toujours nulles, alors, une fois j’ai essayé de pimenter un peu le truc, en disant que je m’étais cassé le bras en essayant flip sur le Leap of Faith. Une blague assez évidente, en tout cas je le pensais, mais depuis tellement de gens m’en ont parlé ! Ce spot ne doit pas plus être skatable, sinon quelqu’un aurait fait nollie hard flip dessus, depuis le temps…

Ta pire expérience en France?
Rien qui ne mérite d’y revenir.

La meilleure destination pour un voyage skate, en Europe?
Berlin, on s’amuse toujours, mais il me semble que tout change d’une fois sur l’autre. Je dirais que le mieux est toujours d’aller à un endroit que tu ne connais pas.

La pire idée que tu as jamais eue pour un petit voyage en famille?
Les X-Games ! Je pensais que ce serait marrant pour eux de regarder la méga rampe et les gars du motocross se mettre des vols, mais en fait, non… C’est vraiment fait pour la télé, et c’est comme ça qu’il faut le regarder.

Le meilleur conseil que tu pourrais donner à un skateur qui va être papa?
Ton gamin fera comme toi, donc essaie de ne pas te comporter comme un con. Être un bon exemple est bien plus efficace que de faire des sermons, et c’est bien moins saoulant.

Le pire conseil que l’on ait pu te donner sur le sujet?
« Ta vie est finie ! » Ce n’est pas un conseil, mais les gens adorent te dire ça. Même si ça devait être vrai, est-ce que c’est vraiment la peine de me le répéter ?

Ton outil préféré, dans ton garage?
Mon établi Festool !

L’été dernier, Dennis est passé en Europe quelques semaines, et en a profité pour filmer ça, histoire de célébrer la sortie de ses nouvelles chaussures chez Adidas :

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer