"OUT OF THE LOOP" / Corey Henderson / PREMIERE

Si le nom de Corey Henderson vous est familier, c'est peut-être parce que LIVE a déjà couvert son travail avec, notamment, les vidéos "Trabajando". On vous renverra notamment à la section Paris, et celle de Graham Thoms dans "TRABAJANDO 4", agrémentées d'un (long) interview croisé des deux intéressés, juste parce que !
 
En tout cas, Corey est basé à Chicago et, s'il filmait ses vidéos précédentes lors de ses périples annuels en Europe - notamment à Barcelone, maison de vacances du crew - cette année il n'en a pas eu l'occasion, mais a tout de même trouvé la motivation de nous concocter quelque chose de différent.

"OUT OF THE LOOP" (disponible en téléchargement ici), c'est quinze minutes de skate non pas à Chicago-même, mais en banlieue ; plus précisément, dans les villes d'Oak Park, River Forest, Berwyn, Cicero et Forest Park. Ce qui était parti pour être un projet purement solo au départ s'est transformé en montage intégral au fur et à mesure que les potes de Corey l'ont motivé à poursuivre sa vision (jusque dans la bande-son, qu'il a aussi réalisé lui-même), et se sont chauffés eux-mêmes à arpenter du spot. Et pas n'importe lequel, nous précise, ci-dessous, Corey :

"La plupart de ces spots, ça fait des années que je passe devant : les deux premiers, par exemple, ou encore le coffee shop sont à cinq minutes de chez moi à pied. La majorité d'entre eux, on a dû les retoucher ou les rafistoler un peu pour pouvoir les skater, et ils étaient presque tous vierges, avec ce petit quelque chose en plus propre aux spots vierges. J'en suis arrivé à un point où j'appelais du monde pour les inviter à venir dans mon quartier alors qu'en secret, j'avais des spots en tête - des listes mentales personnalisées, en fonction du style de chacun !

"D'autres pourraient prendre
peur à l'idée de filmer
ailleurs que sur des
spots 'cools'"

On a commencé à faire ça en semaine, quand on avait aucune raison d'aller en ville, et que la circulation était trop bouchée pour pouvoir vraiment y arriver, de toute manière. Ou parfois, on se chauffait dans mon quartier, et on allait filmer à Chicago le soir, pour un autre projet.

Le déclic que de concrètement skater ces spots n'a pas été sans aiguiser mes sens en retour, et ma tendance à remarquer le moindre bout de spot a pratiquement viré à l'obsession, mais je préfère ça à ce qu'on faisait avant ; c'est à dire qu'on voyait ces spots sur le chemin de Chicago, mais on ne s'y rendait jamais à cause du manque de hype. Maintenant, on les skate ; déjà parce que c'est extrêmement pratique que de pouvoir filmer juste à côté de chez soi, mais aussi parce qu'on aime bien toutes ces nouvelles textures jamais exploitées, que la VX-1000 sait si bien immortaliser.

"Pour que je voie
de nouveaux souvenirs
partout, et pas que des
chimères"

Merci en particulier à Mark Padilla et Dylan Roeder, ils m'ont vraiment inspiré à terminer cette vidéo car ils étaient autant à bloc que moi à l'idée de skater à domicile, tandis que d'autres pourraient prendre peur à l'idée de filmer ailleurs que sur des spots "cools". On s'est naturellement entendus parce qu'ils s'en fichaient, et savaient que peu importe où on skatait, tant qu'on s'amusait, on se retrouverait avec autant de bons souvenirs figés dans le temps que de clips.

Donc c'est une tonne de spots qui voient la lumière du jour pour une première fois, au rythme d'une bande-son exclusive à la vidéo. Juste quelque chose pour que quand je me retrouve à conduire dans le coin, je voie de nouveaux souvenirs partout, et pas que des chimères." - Corey Henderson

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer