Rechercher

Résultats de la recherche

  1. LE CONSEIL DE P.A: HOTEL BLUE’S ABOUT TIME

    Hotel Blue, Vous connaissez ? Si vous aimez les grands buildings de New York en arrière plans, les flip tricks par-dessus des bouches d’incendie ou les lines qui se terminent entre les voitures sur une route bondée par le trafic de la ville, vous devez sûrement connaître ! Ça faisait longtemps qu’on avait un peu moins de nouvelles de leur part, si ce n’est les superbes cabrioles de Juan Virues pour converse dans la vidéo « Uphill » et plus récemment dans sa part « Quatro ». Donc comme L’indique le titre de cette nouvelle vidéo il était temps !
  2. Sirènes

    Hotel Blue, la marque du vidéaste de skate Nick Von Werssowetz aka. @lurkNYC, frappe fort avec "Sirens", huit minutes de street efficace délivrées dans un style qui n'a pas pris une ride depuis, par exemple, "Nobody's Alley". Les têtes émergentes de cette production : Nate Grzechowiak se voit octoyé une part impertinente de technicité et d'aisance coulée qui vous fera vous souvenir de son nom malgré tout, Ish Dialo, Charles Deschamps, Kalman Ocheltree, Luca Ettore en sont d'autant d'autres à retenir pour leurs apparitions remarquées et - enfin mais non des moindres - Juan Virues se doit de devenir l'un de vos nouveaux skateurs préférés, suite à ce visionnage à la bande-son criblée de klaxons et de sirènes.

    Hotel Blue est distribué en France par les chouettes motivés de Streetlife Agency et donc, disponible chez tous les skateshops un tant soit peu au courant des choses, normalement.

  3. Homies bigger network

    Quand on veut de la qualité en matière de skate street avec une bonne odeur de béton et de ciment, évidement le plus simple c’est de se tourner vers New York. Entre Hotel Blue, Gang corp ou encore Frog il y a largement de quoi faire. Après la plutôt remarquée « Homies Network » de Kei Tsuruta, c’est Diego Donival qui nous propose une magnifique full-lenght du même acabit « Potluck ». Celle-ci réunit par son casting une grande partie des ambiances et des scènes qu’on peut retrouver à New York avec par exemple une apparition de Brandon James parmis tout un tas de skateurs d’un autre genre comme Kyota Umeki et Yaje Popson. Comme toujours lorsqu’on a à faire à ces personnes, les tricks sont de qualités (pas forcément soignés, mais parfois tant mieux) l’ambiance est très agréable et ça fait du bien de voir autant de diversité et d’originalité. Bref, des skateurs se rencontrent, des vidéos se font, et le réseau s’agrandit !

  4. All flat

    Note pour plus tard: ne pas prêter sa caisse aux gars d'Hotel Blue!
Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer