Rechercher

Résultats de la recherche

  1. Le conseil de Murilo: Ruexistencia!

    "Voici la promo pour "Ruexistencia", une vidéo de mon ami Renato Riguetti de Rio de Janeiro. Du street brut et des bons sons. La full-length devait être finie en décembre… P.s: Renato vient du'une famille de clowns de rue et fait des train aussi" Effectivement, du brut de rue, version carioca, dans une ambiance qui rappelle un peu les Sabotage. Bref, de quoi vous faire oublier la pluie! On dit: "Merci, Murilo!"
  2. Zonzo

    En plus de l'excellent skate - souvent original, et toujours cagneux - toujours signé de la crème de la crème de la scène brésilienne, ce que l'on apprécie dans les vidéos de Murilo Romão (dont on vous a déjà présenté les productions précédentes par le passé), c'est sa volonté, en tant que réalisateur, de pousser le concept de la vidéo de skate.

    Le travail de Murilo avec Flanantes, son collectif, transcende la documentation de brutales cascades urbaines (et autres réinterpérations d'un environnement urbain visiblement hostile), pour la replacer au sein d'un contexte pertinent.

    En l'occurrence, c'est le travail de l'architecte italien Francesco Careri qui a retenu son attention, au point d'axer sa nouvelle full-length autour d'une idée qu'il nous explique en détail :

    "Francesco Careri, dans son ouvrage classique 'Walkscapes : la marche comme pratique esthétique', détaille les avantages de la marche, de l'exploration et d'à quel point il peut être bénéfique pour l'humain de s'égarer car, parmi les cultures dites primitives, les sédentaires qui ne se perdaient jamais ne progressaient jamais autant que les peuples nomades. Vers la fin du livre, il détaille la ville de Zonzo, une métropole imaginaire et métaphorique qui serait une ville dans la ville ; à mon esprit, c'est très proche des skateurs, à la perpétuelle recherche de Zonzo dans leurs déplacements imprévisibles. "Zonzo", cette nouvelle vidéo Flanantes, est infusée de cette pulsion d'explorer de nouvelles zones de la ville, ou de sa périphérie ; des zones abandonnées, des lieux en transformation spatiale comme temporelle et finalement, on se rend compte qu'en pratique, qui perd en temps gagne en espace." - Murilo Romão

  3. Déambulations ?

    Déambulations, oui, et Brésiliennes qui plus est, avec le nouvel et dernier opus de la trilogie signée Murilo Romão, déjà auteur des chapitres précédents : "Flanantes" et "Situacionistas", tous deux fortement recommandés. Amateurs d'exploration urbaine et de poésie moderne, foncez !

  4. Le conseil de Murilo: "em movimento sincopado."

    Notre expert en vidéographie en V.O. portugaise nous fait passer une sacré dose de skate de rue bien ensoleillé… Du très bon skate brésilien comme on l'aime!
  5. Collab brésilo-brésilienne

    L’auteur de la trilogie brésilienne de vidéos de skate indé "Flanantes", Murilo Romão vient de se voir décerner l’honneur d’une collab’ avec les srabs de Blaze Supply, ce qui - pour nous - se matérialise sous la forme d’une guest board "Flanantes"  éditée par la marque, ainsi que de ce web clip bourré de spots uniques exploités de façons tordues, démonstration de prouesses au coeur desquels Murilo en personne est loin d’être en reste puisque le bonhomme envoie et ce, des deux côtés de l’objectif. À regarder d’urgence et tant qu’à se perdre au Brésil, renseignez-vous sur les dates du festival de photo et vidéo de skate Mimpi à Rio, pour leur édition 2018, fraîchement tombées!

  6. Dúvidas

    "Dúvidas" est une nouvelle production brésilienne (quand on vous dit que la scène y est hyperactive...) signée Cleverson Maniglia, lui-même basé à Guarulhos près de São Paulo et pote de Murilo Romão, des productions Flanantes que LIVE ne cesse de vous suggérer.

    Il s'agit ni plus, ni moins d'une full-length pour sa marque Tupode (qui produit surtout de la wear, mais aussi quelques one-off exceptionnels tels que "50-50 Grind", l'eau de toilette pour skateurs, hélas en rupture de stock). Avec des images de Leonardo Fagundes, Marcos Augusto, Lucas Cicolo, Lucas Antônio, Diego Ramos, Diogo Ramos, Cleverson Maniglia lui-même et bien d'autres encore, sur certains spots locaux qui devraient vous être familiers si vous suivez déjà les vidéos Flanantes, mais aussi un paquet d'autres, inédits et toujours plus tordus.

    Ce qui n'a pas été sans aiguiller notre curiosité, à laquelle Cleverson a eu la patience de répondre...

  7. PREMIERE / Vladimir 2018 / George Toland / INTERVIEW

    Les lads de Londres ne dorment jamais! Rien que ce mois-ci, ils nous ont offert "Teddie", la nouvelle full-length de George Toland compilant onze mois de footage accumulés sur place mais aussi sur de nombreux trips, ici et là en Europe ; et pas plus tard que la semaine passée, LIVE Skateboard Media vous suggérait de jeter un oeil aux travaux de George Booth-Cole, le photographe du crew qui documente sur pellicule trente-cinq millimètres ce que son homonyme capture avec sa VX-1000, entre bien d'autres choses encore. Les deux G ne sont pas non plus étrangers au plus important festival de vidéo et photo de skate d'Europe (voire de la planète) : le Vladimir Film Festival, qui se déroule chaque septembre en Croatie (sur lequel nous vous avions proposé un documentaire en 2017, auquel George avait déjà contribué des images, par ailleurs). C'est justement le fruit des sessions improvisées dans les collines de Pula qu'ils sont fiers de partager avec vous aujourd'hui, grattées entre huit expos et quinze projections, sur à peine quatre jours. Chaque élément du duo ayant rempli son rôle de documentariste avec brio, il était de rigueur que d'aller tailler une bavette avec, en l'occurrence, celui qui préfère les couleurs sur cassette au noir et blanc des pelloches (mais pour un interview de l'autre, c'est ici), histoire que leurs travaux respectifs illustrent et ponctuent un flot de souvenirs de partages de sessions ensoleillées !

  8. Situacionistas

    Retour au Brésil, avec la nouvelle production de Murilo Romão, dont nous vous avions déjà parlé, pour ses talents devant et derrière la caméra. Alors, déjà, des vidéos de skate citant Guy Debord, ce n'est pas tous les jours! Ensuite, dans le genre Who's Who de l'autre pays du skate, Situacionistas se pose là. Il ne manque quasiment personne, même chez les anciens. Et surtout, surtout, vous êtes bons pour une sévère dose de très bons skate présenté d'excellente façon. Ah, et Murilo, de République au célèbre Roosevelt Square de Sao Paulo est tout simplement incroyable de décontraction tech…

  9. Semaine brésilienne: "Sob a aparente desordem"

    Murilo Romão a sa prôpre vision de la rue… Dans sa façon de la (les) skater, déjà, mais aussi dans sa façon de la capturer, dans ses projets vidéos, dont le plus abouti, Flanantes, est en passe de devenir culte au Brésil, pour sa capture des scènes de Rio et Sao Paulo (dont il est originaire). Bruts et réfléchis, fins et entiers, tels sont Murilo et sa vision du truc!
  10. Chaudes nuits

    L'imaginaire collectif imagine des nuits brésiliennes haletantes et pleines de surprise, et la mégalopole de Sao Paulo logiquement correspond au fantasme… Vu par Murilo sous la loupe Flanantes, la nuit locale est plus qu'active, avec toujours la crème du skate national de passage ou en mode local,  et surtout une façon d'appréhender le ville bien particulière. On notera aussi une attention toute particulière donnée à la mise en son. Nouveau petit chef d'oeuvre de rue!

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer