Tommy Sandoval

Déconstruction de l'oeil

Les grincheux vont de suite se plaindre d'un mal de crâne, mais en même temps, il est plus ou moins permanent chez eux… Certes, la déconstruction de l'image en six portions égales surprend et fatigue un peu, mais c'est court, ça change, et puis pour une fois, le ralenti est bienvenu. Un peu comme une bonne dose de Jack Curtin.

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer