Meeting… Oscar Candon!

Une exclusivité Live, rien que pour vous : La part d’Oscar Candon que tout le monde attendait !

Construction

Une certaine frange de notre population pleure la fin de Love Park qui aurait tué le skate à Philadelphie… Connerie.
Si le street a pu connaître un passage à vide, et encore –l’existence de Jimmy McDonald et quelques autres prouvent le contraire–, le skate a bien sûr vécu depuis la fin des années 90 à Philadelphie, sous de nombreuses formes, y compris celle de la transition brute, et d’une institution locale : FDR.

Bang bang

La Bake and Destroy n’est pas encore officiellement sortie avec le nouveau numéro de Thrasher, mais vous l’avez tous déjà vue, revue et usé ses pixels jusqu’à la corde. En tout cas, certaines parties.
Et chez Quartersnacks, ils sont comme tout le monde, sauf qu’en plus, ils veulent toujours rajouter leur grain de sel… Peuvent pas s’en empêcher ! Voici donc le remix de toutes les images du Boss —comme on dit— Andrew Reynolds, entouré de quelques collègues, sur du bon son brut de truand (enfin, il paraît…).

locals only!

Pas de grand scoop à balancer sur ce montage du sang neuf de chez Anti-Hero sur son spot local, exemple de DIY testostéroné, et non, on ne sait pas si c’est son père qui a ressorti le caméscope pour le filmer (vu la qualité approximative du tout), mais on peut dire que cette mini part met deux points en avant.
Un) Robbie Russo n’est plus un enfant doué de plus.

Coup de théâtre !

Puisque Jake Phelps semble avoir décidé qu’il n’était pas assez sympa avec lui pour être Skater Of The Year, Dennis Busenitz s’est lancé corps et âme dans une nouvelle mission : la politique de rue. Et quoi de plus efficace niveau street marketing que de poser ce genre de part la vieille de l’élection présidentielle ?
Alors que les citoyens des États-Unis s’apprêtent à aller poser leur bulletin dans l’urne, on en connaît deux qui doivent serrer les fesses…

Le pire et le meilleur de Michael Mackrodt

Attention, le skateur allemand que tout le monde aime revient !

Petit goût de 90's…

Josh Kalis l’a déjà maintes fois expliqué, mais l’Espagne est l’un des rares endroits au monde où les skateurs ont encore des places qui, par accident, se trouvent être d’excellents spots où ils peuvent passer des journées entières à skater, déconner, boire des bières, fumer des joints et reskater encore… Pour le meilleur et parfois aussi pour le pire, ce type de skate, appelé « plaza skating » par Kalis était autrefois la norme, lancée par l’EMB de San Francisco. C’étaient les années 90, ou alors c’est aujourd’hui, mais en Espagne.

No limit?

Sans commentaire…

Le pire et le meilleur de Léo Valls

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’art de descendre…
Une exclusivité Live et le trailer en bonus!

Meeting… Sammy Winter!

L’autre Australien de chez Cliché nous en raconte un peu plus sur ses récentes activités…

Liberté, Égalité, Fatalité

Promesses vides ou réalité ? Savate est enfin là pour répondre à toutes vos questions !

Krakow, mon amour

On reste en Pologne ce week-end, après Juraś ce vendredi, avec une vidéo exclusive sur une bande de Parigos en vadrouille !

 

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer