MEMENTO / Spot 01 - Stade du Ray / GALERIE

 
Aujourd'hui, le duo revient en force et pour rester avec "MEMENTO", un projet axé autour du concept du lieu, également, mais en perdition cette fois-ci ; en effet, pour cette nouvelle rubrique récurrente, il sera question de colorier non pas un espace toujours usité par le biais du rajout de formes supplémentaires, mais bel et bien des recoins spécifiques ayant tous en commun d'être incongrus, du fait de leur stature ou encore de leurs abandons respectifs aux affres du temps, et sans artifice de construction supplémentaire.
 

"C'est l'abandon
qui créé l'occasion"

 
Il est question de réinvestir ces lieux pour leur redonner un sens, une vie bien qu'éphémère mais justement documentée par Fred à la photo, tandis que Florent skate.
 
Dans cette première édition de "MEMENTO", on vous propose de découvrir le stade du Ray à Nice, haut-lieu local dont la destruction récente n'a pas échappé à la curiosité skateboardistique de nos compères. On vous laisse découvrir le résultat en images, pendant que Florent raconte :
 
"Pour cette incursion dans nos péripéties basées sur la découverte (ou la redécouverte) de lieux abandonnés ou surprenants, on vous convie à l'ancien stade de l'OGC Nice pendant sa destruction.
 
Il y a quelques mois, après quatre-vingt-six années de service, le stade du Ray disparaissait (au profit d'un nouveau, en périphérie).
 
La particularité de ce stade était justement de se trouver au cœur de la ville et, qu'on soit tifoso ou non, on ne peut que respecter un lieu comme celui-ci.
 
Fred connait bien ce stade ; il y a passé beaucoup de temps et d'émotions, en tant que supporter mais aussi derrière son appareil photo.
 
Donc lorsqu'il me prévient d'une brèche dans les barrières, c'est sans hésitation qu'on s'est frayé un chemin à travers les pelleteuses, pour un 'dernier salut'.
 
Entre les gradins qui s'effrondent, la poussière et autres structures tranchantes, la tâche ne fut pas aisée, mais on a pu se dégoter quelques derniers spots et sûrement autant de frayeurs.
 
A travers ces photos, on retrouve, la tribune presse (le flip), la tribune présidentielle (le drop), l'entrée de la tribune populaire (le 360 flip) et le terrain (le ollie drop in).
 
On aurait aimé pouvoir skater ce stade pendant ses 'belles heures' mais, comme vous le constaterez lors de nos prochaines aventures, c'est l'abandon qui crée l'occasion, nous rendant un peu comme des charognards de lieux qui s'en régalent avant tout pour en cultiver la mémoire.
 
Un mémento sur fond de skate, en somme !" - Florent Théron

 

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer