Culture

Dorkanime

Combinez Phil Evans et les frères Mortensen, qu'obtenez-vous? Du skate "fun", comme on dit… Ajoutez l'illustrateur Mike O'Shea, et vous plongez le tout dans une abiance hors-réalité qui raffraichit un peu les idées, non? Allez, allez, on clique, là!

Franck Pierron / PREMIERE / "Tracked Movements"

Attention, O.V.N.I. ! Si le nom de Franck Pierron ne vous dit pas grand chose, ça n'est pas tant un souci générationnel (ou pas que) : le Monsieur a toujours plus ou moins œuvré dans l'ombre, notamment il y a plus d'une dizaine d'années à l'époque du magazine Chill (là, qui pour se souvenir ?), féru de cinématographie skateboardistique qu'elle soit à base de VX-1000, Super 8 ou 16 mm. L'œil de Franck cultive le détail, célèbre l'énergie ; sa passion pour son sujet se transmet et son application à la tâche s'exprime : c'est donc un régal pour le skateboard que son tiroir à cassettes et autres bobines empruntes de marques de sessions parisiennes mythiques, tandis que lui a suivi son bonhomme de chemin dans l'audiovisuel et travaille désormais pour la télévision. Heureusement pour nous tous, il n'a pas oublié son amour de jeunesse pour autant, et quand on a proposé à Franck de sonder ses archives dans le cadre d'une projection organisée dans le cadre du récent event "Das Days" à Paris il y a quelques semaines, il s'est prêté au jeu sans hésiter, pour la culture ! Le résultat : "Tracked Movements", titre un peu officieux improvisé pour l'occasion reflétant une certaine quête du footage perdu, mais aussi le concept élémentaire du filming en skate et bien d'autres choses encore, qu'on vous laissera le soin d'imaginer. Bref, peu importe l'habillage : ce qui compte, c'est que l'enthousiasme et la passion de Franck aient survécu à ces quinze ans, et se manifeste en 2018 sous la forme de cette capsule temporelle blindée d'images inédites et de styles de légende(s), reflet d'une scène parisienne qui aujourd'hui encore doit énormément aux mordus et autres activistes qui s'y voient représentés. Et une fois n'est pas coutume, LIVE Skateboard Media a saisi au vol l'opportunité de soumettre l'auteur desdits clips au désormais traditionnel traitement du "En 5 !". Merci, Franck !

France's Larance

Comme en complément parfait au dernier épisode de Big Spin, le podcast du skate français en l'occurrence consacré à Stéphane Larance (à retrouver en format Bigger Spin ici), Paco, le filmeur des vidéos Lordz, vient de sortir ce petit montage de trois minutes compilant des vieux clips de ladite légende parisienne. Les spots défilent, les continents et les flips impeccablement formés aussi : rien à dire, Stéphane faisait le boulot, souvent en switch, et ces images n'ont pas pris une ride. Restez connectés pour davantage d'oldies inédits sur LIVE, très bientôt !

Graham Thoms / "Trabajando 4" / INTERVIEW

"The Loop", ou "la boucle" - on se trouve soit en dedans, soit en dehors. Graham Thoms est spécial car lui en vient : c'est ainsi que l'on surnomme la ville de Chicago, dans l'Illinois, un endroit qui a d'ailleurs une place toute particulière dans le coeur de Graham. Armé non pas de prétentieux "street cred" mais bel et bien d'une vraie éducation urbaine, ainsi que de l'attitude la plus sympathique et optimiste qui puisse être, il a passé les dernières années à arpenter l'Europe histoire d'y répandre son amour pour Chi-Town. Le tout, sans y rester enfermé, mentalement : au fil de ses trips, Graham a su épouser les cultures locales, de Barcelone à Paris, ville dans laquelle il a fini par poser ses valises il y a quelques années. Désormais ambassadeur international de Chicago, accompagné de son homie Corey Henderson, ils sortent tous les ans une full-length indé sous l'intitulé de "Trabajando" et ce, depuis quatre numéros. Les clips ramassés au gré du vieux continent s'y mélangent aux images de street pur à Chicago - suave et classe. Le duo gagnant a choisi LIVE pour relayer en avant-première deux segments de "Trabajando 4" : la part Paris et la part de Graham (excellente), mais aussi pour répandre les quelques mots d'amour ci-dessous qui sauront attester d'à quel point ils en avaient sur le coeur.

D.O.A. "Winter 1997" Promo / PREMIERE

Une vague moderne d'enthousiasme autour d'une marque de wear (rapidement) défunte dans les années quatre-vingt-dix : actuellement, voilà qui est on-ne-peut-plus hot chez les vieux nostalgiques aussi bien que chez les jeunes en mal de repères, sauf qu'en l'occurrence c'est bel et bien d'une marque de planches dont il est question de faire la promo ! Fan de longue date de la section FIT "Industry" originellement parue dans 411VM, cette espèce d'institution du vidéo magazine (tout un concept) skateboardistique de l'époque pré-historique web, Steve s'est tout bonnement lâché et ce sans retenue aucune avec un remake complet. Ce nouveau clip Dead On Arrival reprend donc un maximum des codes de ce clip d'anthologie, et accompagne la sortie d'une gamme de produits dédié, deux décennies après la sortie de l'original, avec Pat Washington en guise de dénominateur commun. Question passage de flambeau, on est pas mal !

Bigger Spin / EP 011 - Stéphane Larance

En complément du tout nouveau, tout frais dernier épisode en date du podcast du skate français : le Big Spin de Sébastien Charlot et Arnaud Dedieu, le Bigger Spin de LIVE Skateboard Media vient une fois de plus se poser. Et à l'occasion de cet opus-ci, l'invité est de choix : Stéphane Larance, le pilier du skate parisien, l'une des premières têtes de l'Hexagone à avoir acquis une reconnaissance internationale à force d'un talent incroyable. Stéphane lui-même revient sur son parcours dans Big Spin, et nous l'imageons ici-même à grand renfort de photos, vidéos et autres liens utiles pour les curieux, comme d'hab' !

Bigger Spin / EP 010 - Ludovic Azémar

Vous en avez sûrement déjà pris l'habitude : à chaque nouvel épisode du podcast Big Spin qui sort, son complément - le Bigger Spin - sort sur LIVE Skateboard Media, s'offrant d'illustrer à grands renforts d'images et de liens les propos du dernier guest en date. Et en l'occurrence, il s'agit de Ludovic Azémar, réalisateur basé à Paris et auteur d'un paquet de vidéos susceptibles d'avoir tôt ou tard capté votre attention. On écoute les propos de Ludo au fur et à mesure du défilement de cette page.

Pas tout n'Huf !

Real Skateboards et HUF s'associent le temps d'un clip à l'effigie de la gloire impérissable du fondateur de ladite marque de chaussures : Keith Hufnagel, légende sur un skateboard ayant pratiqué un style tout en pop, décontraction et spots tordus sur la côte Est (démontré dans la vidéo Zoo York "Peep This", en l'occurrence aux côtés de Quim Cardona) comme sur la côte Ouest. Pro pour Real depuis 1993, ce sont ces vingt-cinq années passées à représenter la marque (et plus encore) que récapitulent ces images, toutes extraites de vidéos Real passées, de "Non Fiction" (1997) à "Since Day One" (2011) en passant par "Real to Reel" (2001) et "Roll Forever" (2005 ; qui pour se rappeler de sa distribution en France avec SuGaR ?). On a même droit à un bref interview ainsi qu'à quelques récentes images de cruise, en prime ; le montage se digère bien, la VX chatouille les rétines et les ollies flottent, ça donne envie de faire pareil !

Bastien Marlin "Iretge", en 5!

"Iretge", c’est le titre du livre racontant le voyage des artistes Adec, Brokovich et Arkane, partis peindre, performer, construire au hasard sur leur route, Du Vercors à Carcassonne, ils ont bien sûr rencontré quelques hérétiques en chair et en os; Bastien Marlin est l’un d’entre eux. Skateur de longue date et spécialiste du D.I.Y., voilà l’"iretge" qu’il nous fallait, alors pourquoi se priver d’un petit interview ?

Bigger Spin / EP 009 - Sam Partaix

Présent depuis plusieurs années sur la scène skate, c’est au tour de Samuel Partaix de venir parler de lui devant le micro de Big Spin Podcast. Il nous parle de ses débuts, du skateshop qu’il a ouvert avec sa mère, de sa vie à Biarritz, et de beaucoup d’autres choses...

Dolls of the Bronze Age

A l'Ouest, rien de nouveau ? Et bien apparemment si, et pas que là-bas puisque l'Est aussi tout entier s'affole : comme un fait exprès, la même journée, l'institution culturelle de longue date qu'est la marque californienne Girl Skateboards ainsi que le collectif, plus moderne, de Bronze représentant fièrement ses racines new-yorkaises ont décidé de balancer leurs respectives nouvelles full-lengths sur ce "New God" qu'est YouTube. Review et analyse croisées.

Classic New Spot!

Le "New Spot", c'était ainsi qu'était initialement surnommé Pier 7, spot légendaire des quais de San Francisco, à deux blocks en skate d'un Embarcadero au déclin alors annoncé.

S'en est suivie une période de rossage particulièrement monumental de l'endroit, cultivant sa communauté de locaux oeuvrant à repousser les limites du tech et du style (rappelons que les deux ensemble, ça existe !), entre deux planches à l'eau pour quiconque ayant osé couper une line (l'Embarcadero n'était pas loin, on vous dit...).

TransWorld SKATEboarding vient de sortir cette compilation de rushs bruts des Kings de ce bout-là (entre autres) de SF : Henry Sanchez (évidemment), Karl Watson, Marcus et Lavar McBride, Rob Welsh, Mike York, JB Gillet, Pat Washington, Andy Honen, John Igei, Shamil Randle, Brad Johnson, Stevie Williams, Spencer Fujimoto... Ils sont tous là (ou presque !), sous la forme de séquences immortalisées par Victor Neyra, dont l'Instagram est à suivre.

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer