Culture

Felipe Oliveira / INTERVIEW

Le cas Felipe Oliveira est l'un de ceux dont LIVE suit l'évolution depuis moult années déjà ; un style post-moderne façonné par un esprit résolument libre, des apparitions plus ou moins locales par dizaines au gré des années, un compte Instagram en constante ébullition et, désormais, un projet de son propre chef : WorldXit, véritablement l'extension directe de sa créativité et de son approche du quotidien via productions textiles et autres. Car, en l'occurrence, c'est une réalisation audiovisuelle que Felipe nous offre sous peu avec une toute nouvelle "web part" (comme disent les jeunes), montée par ses soins : "WORLDXIT PART 3", recueil d'images contribuées par le vidéaste Converse Brésil Guilherme Guimarães puis réinterprétées par le skateur lui-même, en ligne dès demain sur LIVE. Pour patienter, en plus d'un rappel direct de ses dernières prestations skateboardistiques en date, voici les réponses aux quelques questions qu'il allait, bien évidemment, de soi de poser à un Felipe toujours rayonnant d'enthousiasme quand il s'agit de s'exprimer - si ce n'est d'une certaine urgence.

PREMIERE / "L'ELDORADO" / "Chronicles of the Past" Nantes / INTERVIEW

Aujourd'hui, sur LIVE, il ne s'agit pas de vous présenter une seule production vidéo mais plutôt deux ; et, en général, de vous représenter la scène de la ville de Nantes, en France, alimentée depuis moult décennies par des générations successives d'activistes qui s'adonnent sans relâche à véhiculer non pas que leur pratique du skate, mais également la richesse de leur localisation. Forte place du skate hexagonal ayant notamment nourri les prouesses d'un certain Thibaud Fradin alors que son parrain Cliché Skateboards, la regrettée marque de Jérémie Daclin, décollait plus ou moins littéralement à l'étranger, ou encore les aventures de David Couliau d'un côté ou de l'autre de l'objectif et de l'industrie, Nantes peut désormais sembler un poil en retrait du paysage médiatique par rapport à sa position dans les années quatre-vingt-dix ; faute de politique locale particulièrement encourageante, dirons certains, et faute d'attention, dirons-nous. Effectivement, la scène est toujours vibrante en deux mille vingt-et-un, portée par l'hyperactivité de plusieurs skateshops (NDJBanc PublicMilk) mais avant tout de locaux passionnés, dont une poignée s'échine carrément à gérer le magazine de skate local : Ob'Session. "L'ELDORADO", c'est le nom de la nouvelle full-length produite par ces derniers : un projet conceptuel défini à la notoire Sony VX-2000 et habillé de la poésie locale d'antan, via des parallèles avec l'oeuvre cinématographique du réalisateur nantais Jacques Demy, et d'aujourd'hui, par le biais d'animations potelées par Rose Moreau, de mises en scène théâtrales et d'excellente planche à roulettes. En parallèle de tout ça, c'est justement le moment qu'a choisi Franck Pierron, aussi (souvenez-vous de "TRACKED MOVEMENTS" et de son interview sur LIVE à cette occasion), pour nous proposer de diffuser sa nouvelle pépite vintage - anachronisme, quand tu nous tiens - "CHRONICLES OF THE PAST: NANTES EDITION" est une véritable capsule temporelle qui vous transportera dans les vraies de vraies nineties, le temps de quatre minutes et d'autant de kickflips légendaires. Décidément, l'occasion de fédérer toutes ces énergies au sein d'un même article était trop tentante ; l'occasion de découvrir ou redécouvrir Nantes au travers d'un prisme pour le moins transgénérationnel, via échanges croisés avec les intéressés, à retrouver ci-dessous, maintenant !

PREMIERE / Jamie Manning "IT'S A SONY" / Jude Harrison / INTERVIEW

Véritablement, cette mise à jour mériterait la mention de 'conseil de D.J.' car, à la base, c'est James "D.J." Davidson (dont LIVE a moult fois représenté les travaux) qui nous a mis en contact avec Jude Harrison, un jeune réalisateur de Kent en Angleterre, en nous signalant la sortie imminente de la nouvelle full-length de Jude, filmée à la VX-1000 : "IT'S A SONY". Un seul premier coup d'oeil au projet a suffi à capter notre attention : il s'agissait bel et bien là du fruit du labeur local d'un auteur passionné par la qualité. Si quelques clips à Londres s'inscrustent au tableau, en général, ni Jude ni ses potes semblent avoir besoin d'environnements métropolitains sophistiqués pour filer la motiv' ; en effet, ils semblent davantage préoccupés par l'utilisation optimale de leur environnement naturel, et s'y impliquent de façon pointue jusque dans les réglages ou mouvements méticuleux de la caméra de Jude. Si, pour une raison quelconque, la vidéo ne suffit pas à vous convaincre de la maturité de son auteur (fort de seulement seize ans), alors ses réponses à nos questions, ci-dessous, finiront sûrement le taf... Pour son premier passage sur LIVE, le choix de Jude s'est porté sur la dernière part de "IT'S A SONY" : celle du tueur et représentant Globe shoes local Jamie Manning - qui se trouve également avoir l'âge de Jude, et s'investir dans son domaine avec un sérieux similaire, de l'autre côté de l'objectif. Bienvenue en deux-mille vingt-et-un, dans "IT'S A SONY" et dans l'univers de la scène de Tunbridge Wells - le tout, d'un coup!

"DOBRAAAJJ" / PREMIERE / Želve crew / INTERVIEW

Les gros titres du jour de LIVE doivent suffisamment au skateur, photographe et artiste de Ljubljana en Slovénie Tomaž Šantl (qui fait aussi Original Copy) pour qu'on le reconnaisse jusque dans cette préface ; en effet, c'est lui qui a suggéré à Luka Demšar et à Mark Pogačar Nikolić, du collectif local Želve crew et sa marque soeur LYC, de nous contacter au sujet de leur nouvelle production vidéo : "DOBRAAAJJ", qui consiste en pas moins de seize minutes de péripéties urbaines capturées dans la capitale, honnêtes témoins de l'énergie actuelle d'une scène pourtant effervescente de longue date mais que le grand public du skateboard persiste à ignorer - pour le meilleur et pour le pire. En tout cas, l'occasion était parfaite pour prendre des nouvelles du front de Ljubljana, représenté par du sang neuf qui tend pourtant à coaguler autour de la Sony VX-1000 - et c'est ce qu'on a fait, donc. Le résultat de cet échange, ci-dessous !

"An Act Of Imagination"

Vous ne l'aurez sans doute pas vue venir, celle-là : un livre pour enfants écrit par Scott Bourne… Inspiré par sa vie de papa, bien sûr, et les aventures du quotidien qui viennent avec, et illustré par son vieil accolyte Todd Bratrud. Ces deux-là se complètent parfaitement depuis l'époque Consolidated, et ce nouveau projet, pourtant à priori loin de leurs thèmes de prédilection, ne fait que le confirmer !

Alors, commencez par jeter un oeil sur cette vidéo produite par David Couliau, et si vous connaissez un enfant dont vous aimeriez préserver l'imagination, n'hésitez pas une seconde !

MEMENTO / Spot 02 - Villas maudites / GALERIE

Aujourd'hui, le duo Florent Théron (du Chiffre Huit, sur la planche) et Fred Schwal (à la photo) revient en force question diversité à l'occasion du deuxième chapitre de leur "MEMENTO". En effet, si le premier était intégralement consacré au disparu Stade du Rey à Nice, il s'agit maintenant de trois spots que nos compères ont visité, récemment, au hasard planifié de leurs pérégrinations de type urbex. Au programme : trois demeures abandonnées, toutes aux passés forts, sur lesquels Florent en personne s'est spontanément fait un plaisir de revenir, respectivement, ci-dessous !

Rouge à lèvres

Alors que semble s'ouvrir universellement la saison des festivals de skate (un concept dont rien que l'existence est fantastique, emmenée par VladimirRoundabout ou encore Summit of the Non-Aligned), notre connexion brésilienne Pedro Damasio (interviewé ici au sujet de sa propre initiative locale dans le genre : Mimpi) s'est trouvé justement nous donner des nouvelles, au sujet de son dernier travail avec Lipstick Skateboards. Plus qu'une marque de produits, Lipstick est en fait une association qui "grâce à vos dons, aide à connecter les enfants avec le skateboard par-delà les frontières, avec un accent sur l'éducation, la valeur de l'amitié et la puissance du rêve" - et cette vidéo, bricolée pendant la quarantaine, s'en trouve être l'une des nombreuses manifestations.

Pour davantage, nous vous renvoyons au commentaire de Pedro en personne, ci-dessous, ainsi qu'à cette galerie photo signée Marcelo Duarte et Pedro, encore, puisqu'on ne l'arrête pas facilement.

"LIQUOR BANK #2: SPOTAHOLICS MIXTAPE" / Jack Fanning / INTERVIEW

Le réalisateur Jack Fanning nous a contacté depuis la petite ville de Chico en Californie pour partager sa nouvelle production vidéo : "SPOTAHOLICS MIXTAPE", vingt minutes de VX-1000 vénèr' sur des spots peu communs, rattachées à leur crew et marque imaginaire : Liquor Bank #2. Finalement, son visionnage s'est avéré si marquant d'énergie et de bon goût que c'était clairement le rôle de LIVE que d'assumer la force de la chose, et d'aller poser quelques questions supplémentaires à son auteur. Les réponses arrivèrent rapidement en retour, et vous les trouverez ci-dessous !

B. B. Kings

En guise de déjeuner dominical, c'est un véritable cocktail de saveurs que nous propose le légendaire vidéaste de N.Y.C. R.B. Umali (celui-là même derrière les "MIXTAPE" pour Zoo York version bonne époque, entre autres) avec cette rétrospective d'images qu'il a accumulé, au fil des ans et des projets, au spot mythique de Brooklyn Banks. Un spot menacé de destruction imminente, par ailleurs - décision administrative contre laquelle une pétition continue de tourner à ce jour, pour les intéressés. Quoiqu'il en soit, au cas où l'endroit aurait besoin d'un C.V. pour prouver son importance culturelle aux masses, ce montage se place pas mal dans le genre, consistant en un certain who's who des styles East Coast les plus classiques et, aussi, en une capsule des moves et autres moments les plus mémorables que ces briques ont connu. Rien que la liste des participants en dit long !

Dix ans de Magenta !

Avec l'année deux-mille vingt, la marque de planches de salut et moult autres artéfacts qualitatifs Magenta Skateboards célèbre une décennie de bons et loyaux services au sein de l'ordre skateboardistique mondial - au cours de laquelle les responsables dudit coup d'état n'ont fait que travailler à en niveller la culture vers le haut, naturellement. Toujours l'enfant spirituel de Soy Panday et de la fratrie Vivien et Jean Feil, Magenta vient de sortir une collec' anniversaire (premier arrivé, premier servi), et aussi de retrouver Sylvain Robineau le temps de ce petit court-métrage, "STILL IN BUSINESS", impliquant une ribambelle de comparses. Pour rappel, Sylvain était déjà le monsieur derrière "QUI SERA LE MAÎTRE ?" et "PARISIEN", entre autres réalisations personnelles à retrouver sur Dailymotion, par exemple.

Egalement au menu, et gâteau sur la cerise : cette "10 YEARS MIXTAPE" faisant office de best-of sucré et de rétrospective des vidéos de la marque sorties au fil des ans, donc. C'est compilé par Manolo's Tapes, complété par un article sur le site de Magenta ici, et même par un interview de Soy Panday par Matt Broadley pour Parade World, là, comme histoire de réviser pour les dix prochaines années à venir.

PREMIERE / "Haiiro" / Teppei Ono / INTERVIEW

"HAIIRO" est une nouvelle production vidéo indépendante en provenance directe de Toyota au Japon, qui a été porté à notre attention par le comparse Max Guyot et qui l'a retenu de par ses qualités intrinsèques, puisqu'il s'agit là d'une oeuvre plutôt forte. Plutôt qu'une cascade de technicité et autres parades athlétiques, c'est la ville même de Toyota qui se voit placée au centre de l'intrigue, ici, telle que perçue puis retranscrite par l'auteur : Teppei Ono, avec toute la force de la bataille des locaux contre la grisaille qui va avec. Car avec son paysage constitué d'usines de voitures, Toyota semble un peu plus désolé, peut-être, que les spots plus contrastés, plus colorés que certains ont probablement l'habitude d'associer aux vidéos Japonaises tournées dans de plus grandes villes. Néanmoins, une scène locale y persiste et, afin d'assumer et de refléter cette identité, Teppei n'a pas hésité à recourir à un style expérimental dans la réalisation, histoire qu'aux horizons de métal se greffent aussi tricks tordus and bande-son faite maison. Le résultat tabasse bien (en plus d'être disponible en format DVD, ici et via Shelter Skate Distribution) ; c'était donc logique qu'on pose quelques questions à l'instigateur de ce travail et, dans la foulée de la diffusion de sa propre part, grâce à l'aide de Connor Kammerer à la trad', LIVE peut désormais vous présenter l'échange ci-après !

Abstract

Dans le genre classique intemporel plus ou moins au même titre que "CLOSURE", la vidéo de Dan Wolfe que nous LIVE a (re-)partagé récemment, mais principalement axé autour des scènes de Philadelphie et du New Jersey cette fois-ci (avec quand même du San Francisco), et bien plus méconnu : "ABSTRACT", de Vern Laird, se place là. Sortie pile pour l'an deux mille (c'était il y a vingt ans déjà), il s'agissait bien là de sa première réalisation, filmée tant à la VX-1000 qu'à la VX-3 entre 1997 et 1999 et pour laquelle il se payait déjà le luxe d'une équipe de qualité - en témoignent une section légendaire de Tim Achille (pendant longtemps la seule visionnable sur les Internets), une part pour un Rich Adler alors à l'état embryonnaire, et un segment friends des plus fous avec tous les marquis de l'époque (de Bobby Puleo à Jake Rupp en passant par Tony Cox, le duo Josh Kalis et Stevie Williams, Brian Wenning, Andre Page, Pat Corcoran, A.J. Mazzu, Sergei Trudnowski, Will Harmon ou encore Rob Pluhowski...), qui accompagnent d'autres images d'un Damian Smith qui bourrine tout en originalité, et d'un Brennan John qui ferme la marche sur du Bad Brains. Et Vern y skate, aussi ! Le tout pour une VHS tirée à seulement cinq cent exemplaires, dont le contenu vient seulement d'échouer en ligne - la culture revient de loin !

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer