Culture

"DILL" / Jonathan Rentschler / INTERVIEW

Jonathan Rentschler est un nom de plus qui devrait être familier aux plus assidus des lecteurs de LIVE, puisqu'on a déjà partagé ses travaux photographiques par le passé et qu'on l'a même interviewé : souvenez-vous, c'était au sujet de "LOVE", son livre photo sur les derniers jours du spot de LOVE Park à Philly. Et bien aujourd'hui, il revient présenter un nouveau zine : "DILL", focalisé sur Jason Dill en tant que sujet mais pas n'importe quel Dill, ni le plus exposé au public en général : le Dill de tous les jours, avec un accent sur la documentation de moments spontanés et autres environnements naturels.
 
Une opportunité beaucoup trop tentante pour Benjamin, qui est allé poser quelques questions à Jon (cinq, comme d'hab'), histoire de pouvoir renseigner tout le monde !

Filharmonia Skateboarding / LEEF STORY / Krzysztof Poskrobko / INTERVIEW

Tant circonstanciel qu'il est, le monde s'avère fréquemment être injuste et ce, en particulier sur le plan de la reconnaissance du travail investi par des personnes qui n'ont pas eu le hasard d'être né à l'endroit le plus évident de la planète. Une certaine inaccessibilité du plus-que-jamais mythique "rêve américain" qui décourage alors ceux-ci, souvent - au point d'annihilier leur ambition. Arrivé à ce point, finalement, on tend à se rendre compte que tout ce qui compte vraiment dans le skateboard, c'est la transmission culturelle - et non pas le leurre de la production matérielle, censé servir cette précédente dans le meilleur des cas.
 
Si la marque, basée en Pologne, de la légende locale Krzysztof Poskrobko : Filharmonia a annoncé sa retraite officielle du game il y a à peine quelques mois, et qu'elle a (toujours louablement) été portée à notre attention un poil trop tard par son comparse de filming et de prénom, Krzysztof Godek (interviewé par LIVE ici - et soit dit en passant, il gère toujours la marque Repeat dont il distille les sections de la dernière vidéo "IF YOU DON'T SKATE, DON'T START" sur son compte YouTube depuis quelques semaines, ici), il en demeure que - parfois cruellement - le bon skate reste gravé dans le temps, et que les deux productions format full-length Filharmonia "LEEF STORY" et son prédécesseur "LLUF SONG" se trouvent être impeccables en tout point.
 
Au même titre que d'autres productions indépendantes récentes telles que celle de Nikola Racan : "SOLSTICIJ", ou que celle des tout aussi Polonais de chez Couch Raiders : "CONNECTIONS", il ne s'agit pas tant que d'amas de sessions filming productives que de témoins de réflexions élaborées, et de l'évolution de leur auteur au fil de plusieurs années passées à mûrir en arpentant le monde, skate aux pieds, caméra au poing et idée en tête.
 
L'oeil précis de Krzysztof pour le détail, le bon goût et l'ambiance cinématique transpire à travers ses travaux tout autant que la vibration de sa motivation ; ça ne nous a donc pas surpris quand, après l'avoir contacté pour lui demander de raconter sa "LEEF STORY" à LIVE, ses réponses subséquentes se sont avérées chargées d'honnêteté. L'échange, et la première vidéo Filharmonia "LLUF SONG" à ne pas manquer, ci-dessous !

EVENT / Roundabout Festival @ Nozbone / Sergej Vutuc / Richard Hart

Le skateshop parisien Nozbone est fier de vous inviter, ce mardi 17 mars à 19 heures, à une édition exclusive du festival Roundabout organisé par Sergej Vutuc - en l’occurrence, dans les murs du shop.

Une initiative lancée à Berlin en 2017 sous la forme d’un festival aux allures plus classiques, et moins itinérantes, son succès (notamment dû à la qualité du programme) a poussé Sergej a en faire évoluer le concept et désormais, Roundabout apparaît au rythme de ses voyages et autres séjours par delà le monde, proposant la découverte de l’oeuvre de vidéastes, photographes et autres artistes skate aux origines et aux parcours multiples, avec un certain accent sur la qualité de la présentation - comme un pied-de-nez aux standards imposés par une industrie fondée sur la consommation en urgence.

Pour cette édition chez Nozbone, Sergej, lui-même artiste de longue date aux talents multiples puisque son oeuvre recoupe production photo, vidéo, papier et sonore régulièrement exposés de part et d’autre de la planète, s’est rapproché de Richard Hart, photographe anglais d’origine ayant affûté son oeil aux Etats-Unis (avec une préférence pour San Francisco) pendant bien des années avant de se lancer dans l’aventure de son propre magazine en indépendant : Push Periodical, qui l’a encouragé à exporter sa vision par delà les océans. Les deux créatifs partagent une même fascination pour le tangible ; de ce fait, leurs travaux suivent exclusivement un axe analogique, orienté vers la manipulation du medium physique - principalement via pellicule en tout genre, mais pas que.

Cette édition de Roundabout chez Nozbone s’avère l’occasion de découvrir ou de redécouvrir l’oeuvre de ces passionnés, puisqu’elle comportera une exposition d’un échantillon de celle-ci avec en plus, une performance sonore en direct signée Sergej, couplée à une projection de ses films format Super 8.

Egalement à l’affiche de cette soirée : l’avant-première européenne de « HELEN », la nouvelle vidéo Northern Co. - la marque indépendante de San Francisco - réalisée par le génial Zach Chamberlin, ainsi qu’une projection inédite de « TOLÓ II », une toute fraîche production des Hongrois non moins géniaux du Rios Crew, actif depuis tant d’années à Budapest, impliqué au coeur de la scène locale comme il se doit et fort d’un paquet de montages sur YouTube qui n’ont pas manqué de capter l’attention du reste du monde au fil de la décennie.

Une soirée bien riche, donc, pour laquelle Nozbone vous attend, répétons-le, ce mardi 17 mars, à 19 heures !

 

Dino Coce / "Tabula Rasa" / PREMIERE / Raul Žgomba / INTERVIEW

Une poignée d'années après la vidéo de Nikola Racan : "SOLSTICIJ", et une paire d'autres depuis la vidéo Simple Skateboards "BROTHERS", c'est au tour de "TABULA RASA" par Raul Žgomba que de s'élever en tant que production remarquable sous la forme d'une full-length indépendante en provenance d'une Croatie décidément fertile. Il y a quelques mois, nos confrères de Free Skate Mag en avaient déjà partagé un morceau, celui d'Antonio Peković ; maintenant, la vidéo complète est disponible en format DVD directement auprès de son auteur, galette comportant toujours plus de skate signé Nino Jurlina, Filip Tenšek, Karlo GluhačićElvis ButkovićMark Pogačar NikolićMiloš AčanskiZvonimir Mikić et (le dernier, mais non le moindre) Dino Coce, dont la part est justement celle que LIVE vous propose de découvrir aujourd'hui. Comme bien des projets aussi ambitieux, celui-là n'est pas sans amener son lot d'interrogations et donc, naturellement, on a capté Raul et Dino pour vous, juste au cas où, pour prévenir !

Unconcrete Architects

"UNCONCRETE ARCHITECTS", c'est le projet mixed media du photographe parisien Mathieu Claudon et de l'artiste peintre Etienne Bouet. Pas besoin de vous les présenter en moult lignes, puisque ce que LIVE vous présente aujourd'hui est déjà un documentaire (réalisé par Lucas Bidard) sur leur travail - consistant en la réinterprétation des perspectives des paysages architecturaux capturés dans les photos de skate de Mathieu par les à-plats, lignes et autres codes couleurs apportés par la touche d'Etienne, afin de recontextualiser l'action du skateur au sein d'une dimension plus abstraite, moins suggérée, comme pour laisser autant de place supplémentaire à l'imagination. On ne vous en dit pas plus, et c'est parti pour quinze minutes avec, au programme, interviews et démonstration du processus !

Après Paris, Tenerife, Portland et N.Y.C., entre autres, "UNCONCRETE ARCHITECTS" expose en ce moment à Berlin, depuis le 20 février et ce, jusqu'au 20 mars. On vous encourage à y faire un saut !

Barcelona mi Amor

Apparemment, c'est la saison des "TRANSFERS" à Barcelone puisqu'ainsi en décide - à juste titre - le sieur Amor ; non pas le patron du football local mais son homologue, prénommé Alex, lui, et accompagné de Marcos Lozano Cantillo (dont LIVE vous a déjà présenté les productions) au poste de défenseur de la VX-1000 et du bon goût. Sans nécessairement s'en vanter, Alex porte les couleurs d'Adidas et d'Element, partenariats acquis au fil d'une carrière de pratique de rue tantôt rugueuse, tantôt clémente de tout son marbre espagnol (sinon chinois) et il les représente avec brio ici, à l'occasion d'un clip vidéo approprié, filmé sur un an et demi, monté au scalpel par son co-équipier technique et agrémenté d'un fanzine signé Axel Serrat, pour la presse (indisponible en kiosque, tirages de collection à négocier avec les intéressés). Les passes sont recherchées, la technique fluide et l'ambiance s'en ressent jusque dans la rythmique des grondements du stade.

Il y a déjà eu une retransmission du match sur grand écran à Roots Skateshop le mois passé (déjà) - entretemps, le crew de Sants a probablement déjà commencé à bosser sur la suite...

Soy, Chuck, Laurent & Marvin

Tigre d'Eau Douce est le projet de Laurent Bardainne, saxophoniste basé à Paris qui s'exprime avec une virtuosité tant entraînante qu'élégante, qui n'est pas sans rappeler celle de Soy Panday sur un skate ; cela tombe bien, puisque Soy se trouve justement être l'illustrateur des pochettes des productions du groupe. Quelque part, de là à ce que ce dernier se retrouve à vagabonder - sur roulettes et en images - dans les rues de la capitale française aux côtés d'Antoine "Chuck" Jouguet pour l'objectif de Julien Ducas et le clip officiel de la nouvelle sortie du groupe : "Marvin", il n y avait plus qu'un pas ! Et en l'occurrence, il est franchi avec goût et le résultat encensera probablement vos sens avant le premier pousson du jour.

Pour plus de Soy, Chuck et de Magenta en général, mais format VX-1000, LIVE vous renvoie à la récente "Brotherhood" de Max Guyot, en attendant la suite !

Against Le Corbu

Ce serait presque insultant, à ce stade, de vous présenter à nouveau Murilo Romão, des productions Flanantes ; mais toujours moins que l'architecture de Le Corbusier, avant tout basée autour de la division et la structuration des espaces urbains selon leur fonction pratique première, tout spécifique et sans possibilité de réinterprétation personnelle, résumant ainsi la ville à un engrenage utilitaire ne laissant aucune chance aux errances de l'âme et autres vagabondages spirituels mais aussi physiques - à roulettes, ou non. Déplorant les atteintes à la liberté individuelle imposées par cette approche et revendiquant un certain droit inné à jouir de son environnement, Murilo rétorque avec "Against Le Corbu", un trip audiovisuel de seize minutes à Brasilia, pensée comme "la ville du futur" dès sa construction dans les années soixante dans un style emprunt de l'utopie de Le Corbusier, histoire d'en envahir les spots avec une fine équipe (dont un certain Cotinz, habitué de ces pages virtuelles).

Et des spots, il y en a, et pas des moindres... Pour la plupart, le seul fait de les approcher semble davantage relever du dressage que du skateboard !

La jolie galerie photo est l'oeuvre de Renato Zokreta.

Jeunesse d'hier

Histoire de remettre les pendules à l'heure de toute une génération alors que la scène skate de Milan connaît une véritable explosion (on vous renvoie, entre autres, aux vidéos de Patrick Frunzio), c'est le crew de Chef Family - emmené par René Olivo - qui vient de révéler au monde la nouvelle production Spaghettochild : "Youth Of Yesterday" est un documentaire (primé) sur Gianluca Mariani, O.G. de la ville, pionnier créatif derrière ladite petite entreprise (qui se ridiculise la crise depuis 1989), skateur devant l'éternel avec sa ration de racines baignant dans la culture punk.

Le résultat ? Vingt-six minutes impeccablement ficelées (René étant monteur professionnel à ses heures de skate perdues) avec de l'information mais aussi du skate de rue toutes époques confondues en veux-tu, en voilà davantage encore. Voici donc un paquet d'images de jeunes d'aujourd'hui et d'hier, rassemblés autour d'une passion commune maintes fois réinterprétée, une impressionnante liste de noms, tout autant de styles intéressants ayant parsemé l'histoire du skateboard à Milan rappelés à l'actualité pour l'occasion, le tout saucé d'humour ; trente ans d'histoire locale méticuleusement documentée, trempée dans l'huile l'olive et derrière - quelque part - un message.

Vid(éO) Days!

(éO), c'était la vidéo des locaux du regretté spot de Bercy, à Paris, très fréquenté il y a vingt ans, autant dire contemporainement à l'invention de l'écriture. C'est David Luraschi qui en était le principal responsable avec, notamment, Nicolas Malinowsky au graphisme (retrouvez sa prestation sur le podcast du skate français Big Spinici) et finalement, ce qu'ils ont écrit, eux, c'est ni plus ni moins une page de l'histoire du skateboard et ce, sur la simple base d'une initiative de vidéo de potes, sans prétention ni ambition au départ - juste de la motivation.

Ca date de 2001, 2002 et puisqu'à l'époque la toile sur laquelle vous surfez en ce moment n'existait pas (on venait à peine d'inventer la roue et la caméra Mini-DV, souvenez-vous), se procurer la VHS en édition limitée relevait du miracle. C'est donc la majorité de l'humanité qui, jusqu'à aujourd'hui, a manqué un paquet d'images non pas que des locaux de Bercy au style ravageur sur de vraies manoeuvres de curb, mais aussi du team Cliché d'origine, d'affiliés Lordz et autres Toulousains notoires : un jeune Lucas Puig tout frais éclos du Teenage Tour, Thibaud Fradin, Vincent Bressol, Jean-Jacques Rousseau, Fabien Martin, Guillaume Dauriac, Xavier Orsola, Mathieu Levaslot, Paul Allard, Luy-Pa Sin, Bertrand Soubrier...

La clique hexagonale de toute une génération est représentée, mais pas que, car les coupables se sont également expatriés le temps de filmer sur des terrains plus exotiques et aussi, Nilton Neves s'octroie une part (et un surnom cocasse). Assurez-vous de ne pas quitter la vidéo après le générique, ceci dit, sous peine de manquer la cerise sur le gâteau : la fameuse "secret part" de Bastien Salabanzi, alors haut de ses seize ans, arpentant le monde entre Dortmund, Hyères et Bercy - eh, oh...

Gonz & friends

Thrasher lance une nouvelle série web intitulée "Abnormal Communication" : c'est centré autour du pionnier du skate de rue Mark Gonzales qui, pour ce premier épisode, skate avec ses amis (ses team mates de chez Adidas, en tout cas...), et en profite pour vous expliquer que les Jeux Olympiques sont un faux problème tout en rappelant au passage que faire ses propres fringues, c'est cool. L'individu ne vieillit pas, et Heitor Da Silva continue son ascension vers le sommet.

Shinpei Ueno x Daidō Moriyama

Une nouvelle pépite audiovisuelle du génie japonais Shinpei Ueno, accessoirement boss de Tightbooth (les responsables, entre autres, des vidéos "Lenz" ; la troisième est en route, et on conseillera aux initiés la recherchée "Dialogue Between Insiders") et rattaché à Evisen. Pour ceux qui ne suivent pas, Evisen, c'est la marque de Katsumi Minami, coupable de l'excellente vidéo indépendante "Night Prowler" il y a déjà bientôt une décennie, à voir ne serait-ce que pour les sections de Deshi et de Rich Adler...

Visiblement, tout roule pour Shinpei qui, pour l'occasion, collabore avec son compatriote photographe de renom Daidō MoriyamaOn était au courant de la série de planches chez Evisen, mais pas de toute l'installation qui va avec ! Ca s'est passé à Qucon Tokyo, le nouvel espace skate, shop et galerie de Shinpei, visiblement, et il a été question d'expérimentation à base de tirages sur courbe et de projections de négatifs teintée de skate brillant par les icônes locales du style moderne. Et puis, le point de vue de Moriyama sur la planche à roulettes vaut son pesant d'or, aussi !

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer