Trip

PREMIERE / Odran Fernandez "JUST ON TIME"

Les vacances à Melbourne du Montpelliérain Five-O Skateshopois Odran Fernandez (qui n'en est pas à sa première paru sur LIVE), à travers le prisme 3CCD du filmeur local Hunter D. Micaleff, en tout cas, ont l'air de plutôt bien se passer. Hunter qui, lui-même, sait kiffer ses propres vacances à grands renforts de sessions lorsque l'occasion se présente.

Pour en revenir à Odran, entre deux longs noseslides, c'est en personne qu'il nous raconte :

"Melbourne est incroyable avec des spots à gogo, c'est une ville de dingue ! Pour la petite histoire, on a eu pas mal de confinement, et le dernier en date a duré trois mois. Pendant cette période, j'ai eu la chance d'avoir été plus ou moins 'payé pour skater' puisque droit à une aide car inapte à travailler, via quelque chose qui s'appelle Centrelink, un organisme type Pôle Emploi qui me soutenait, toutes les semaines... C'était grave cool !

Du coup, pendant ce confinement, j'ai rencontré Hunter. On s'est retrouvés à filmer deux clips ensemble et la dynamique étant bonne, on a continué à en faire plus ! "JUST ON TIME" a été filmé sur deux mois, deux mois et demi, donc ça a été plutôt compact et rapide comme processus, on a été super productifs - on avait rien d'autre à foutre, en fait [rires].

Vraiment un gros big up à Hunter car, quand on allait skater, lui venait vraiment pour filmer - pas pour skater et peut-être gratter deux clips. On se rendait à chaque spot avec une idée précise en tête... Par exemple, la session pour les premier et dernier tricks, j'y ai passé littéralement deux heures : c'était la galère, probablement la plus grosse bataille que j'aie jamais mené - et lui est resté ces deux heures assis, tout ce temps avec la caméra, à changer les batteries, les cassettes... Parce que oui, du coup, on a filmé à la VX !

Le titre "JUST ON TIME" vient justement d'une certaine line filmée à point, alors qu'il ne restait plus que cinq secondes sur la cassette..." - Odran Fernandez

Greg Hunt / Interview

D'ancien pro chez Stereo Skateboards, la marque de Jason Lee et Chris Pastras, dans les années quatre-vingt-dix, à réalisateur de certaines des vidéos de skate les plus cruciales des deux dernières décennies - notamment la fameuse part de Dylan Rieder (oui, celle-là), entre autres vidéos TransWorld dont "SIGHT UNSEEN" et institutions culturelles telles que "THE DC VIDEO" ou "MINDFIELD" - le parcours de Greg Hunt est atypique. Si l'esthétique des premières vidéos Stereo, très artisanales, ainsi qu'un cadeau de la part de Gabe Morford l'ont, très tôt, incité à poursuivre sa passion pour le travail de la pellicule, son enthousiasme pour la photographie fixe persiste, peut-être, à être moins réputé que son attrait pour les images qui bougent, malgré une activité constante en matière de publication. Comme pour surligner l'importance de tout ce qu'il a bien pu documenter au fil des ans - et aussi de comment - "20TH CENTURY SUMMER", son nouveau livre chez Filmphotographic, vient justement de paraître et y figurent quarante-et-une photos auparamment jamais sorties, toutes extraites des premières pellicules jamais shootées par Greg, dans le contexte d'une tournée de skate en plein été 1995... De quoi se poser quelques questions ; ce qui tombe bien, puisque Greg en personne y répond, on l'espère, ci-dessous !

Malavega

Les plus branchés d'entre vous en ont sûrement déjà vu les photos dans le dernier numéro papier de Déjà Vu, justement, mais pour les autres, il faut savoir que le team du skateshop parisien Vega (dont on vous a déjà présenté le récent voyage à Malmö, ici, et qui collecte actuellement votre matériel usagé à destination du Liban, soit dit en passant) s'est récemment payé le luxe d'un trip général à Malaga. S'il faudra fouiner rayon presse du skateshop pour voir les jolies couleurs ramenées via les photos de Clément Chouleur, les images qui bougent, elles, sont désormais en ligne sous la forme de ce montage de dix minutes, réalisé par Léonard Berne et Marion Desquenne.

Le conseil d'Eric : "PULL UP"!

En bon enthousiaste de productions indépendantes qualitatives, Eric Nguyen, notre chouchou filmeur (entre autres) des vidéos Select nous a mis en contact avec Juan Reyna, lui-même réalisateur de son état : le Texas. Lui provient plus exactement de Laredo, à la frontière du Mexique et tient un compte YouTube débordant de pépites locales. Sauf qu'en l'occurrence, c'est à N.Y.C. qu'avec ses potes, ils sont partis faire du tourisme plancharoulettistique, récemment et ils en sont revenus avec ce montage : "PULL UP" est un fort cocktail audiovisuel mêlant VX-1000 efficace et films Super 8 savamment exposés, le tout pour onze minutes d'immersion. L'atmosphère si propre à cette mégapole est impeccablement rendue et question skateboard, on croirait avoir affaire à de vrais locaux tant la décontraction sur les spots est impertinente. Mention spéciale pour l'inédit (?) nosewheelie sortie nollie 540 flip, manoeuvre hors du commun que Ron Knigge n'aurait pas renié !

En complément, une galerie photo signée Rene Reyes.

Film Trucks / "INTO THE WILD SUNDAY"

Le "INTO THE WILD SUNDAY", c'est l'initiative annuelle de Jérémie Daclin - activiste lyonnais, français et international de longue date, anciennement via Cliché Skateboards, définitivement via Film Trucks (marque déjà forte d'un paquet de productions vidéo impliquant moult figures locales et ce, des deux côtés de la caméra). Un spot secret en région lyonnaise, un répertoire de contacts qui ne sert pas qu'à travailler, et hop : la recette prend, sur la base d'invitations offertes comme histoire de récompenser les shops les plus actifs de leurs contrées respectives, et d'échanger autour de skateboard et de victuaille dans un cadre sain plutôt qu'au téléphone.

Si, l'an passé, une mauvaise météo avait contrecarré cet évènement qui n'en est pas vraiment un sauf à l'échelle humaine (c'est à dire celle qui compte), force est de constater que ça n'a pas été le cas cette année au vu du compte-rendu vidéo par l'ex-Vendômois Hugo Bernatas et de la galerie photo communiquée par l'amoureux des courbes devant l'éternel, Loïc Benoit.

Les shops en vacances, cette année : toute la famille ABS (LyonGrenobleAnnecy), mais aussi L'Appart Skateshop de Saint-Etienne et évidemment, Wall Street. Autant de boutiques cruciales à leurs scènes respectives qu'on ne peut que vous inviter à continuer de soutenir !

Vega à Malmö

C'était un scénario impossible dans Street Fighter II et pourtant, désormais, c'est une réalité : Vega à Malmö, puisque les gars du skateshop parisien éponyme ont suivi leur étoile commune jusqu'à la capitale du skate en Suède (soudain, l'époque de la "STRONGEST OF THE STRANGE" semble bien loin).
 
C'est filmé et monté par Léonard Berne avec, en guest stars : lui-même mais également Samuel VromanGorka De FranceGabin Herman et enfin Eric Mo en guise de cerise sur le gâteau.
 
François, de Vega, nous raconte...

Un Studio à Lisbonne

La marque de boards Studio basée à Montréal a récemment organisé un débarquement de tout son team à Lisbonne - au Portugal, donc - qui a eu la malchance de se dérouler en pleine période de clôture des frontières en vue de l'arrivée de la pandémie du Covid-19. Et qui de mieux que l'un des intéressés pour nous raconter ça en détail, histoire de placer la vidéo qui a résulté de cette expédition dans un contexte ? En l'occurrence, c'est le Bordelais Andréa Dupré que l'on retrouve à la narration...

"SUGUS" / ABS Annecy / PREMIERE

Le crew du skateshop ABS à Annecy - Kevin DeschampsQuentin CaillatLudo MendezLilian Ceccon et Marc Leblanc - est récemment parti en vacances à Alicante en Espagne pour en revenir avec "SUGUS", huit minutes de fausse VX-1000 (on y revient juste après) mais de vrai skateboard entre potes, plutôt productifs par ailleurs puisque tout a été filmé sur une poignée de jours. LIVE vous présente ledit résultat aujourd'hui et Marc, son réalisateur, nous explique...

Far East Coast

Strush Wheels est une marque de roues japonaise à l'historique vidéo remarquable ("COLLECTIVE IMPROVISATION" et "CITYSCAPE" méritant leur place dans votre lecteur DVD), la marque est placée sous le signe du bon goût et ce nouveau montage "N.Y.C. 2019" en témoigne une fois de plus. Shinya Nohara aka. PORI et Shinsuke Haruta aka. HAL en sont les principaux protagonistes, en visite à New York, donc, avec Connor Kammerer qui vient s'incruster et le résultat, c'est cette pépite de deux minutes trente de skate aussi stylé qu'original, au service d'une VX-1000 impeccable et d'une réalisation de Ryuchi Tanaka, qui ne demande qu'à être empochée.

Et pour davantage de Strush Wheels encore, on vous renverra à "ON THE RUN" !

Enfin, la pétition en ligne pour sauver le spot des légendaires Brooklyn Banks à N.Y.C., c'est ici que ça se passe.

"Gringo Diaries" / PREMIERE / Chris Komodromos / INTERVIEW

« GRINGO DIARIES » nous est récemment parvenu de la part de son auteur basé à Londres, en Angleterre donc : Chris Komodromos, et il s'agit là d'un patchwork de clips VX-1000 qui ont assez évidemment été collectés dans des cadres plutôt atypiques, qu'il s'agisse de skateparks en métal absurdement plantés au milieu de la jungle du Costa Rica ou encore de spots D.I.Y. fous construits dans le jardin de quelqu'un, si pas directement dans son salon. Ces « GRINGO DIARIES » semblant déborder de récits humains, c'est tout naturellement que leur conte a retenu notre curiosité et soulevé un paquet de questions de Chris s'est prêté au jeu de répondre - le bouquin complémentaire, c'est ci-dessous !

"18$ 3 TIGERS" A Derby SG promo / PREMIERE / Thomas Courteille / INTERVIEW

Thomas CourteilleLIVE vous a déjà présenté ses travaux pour le skateshop de banlieue parisienne Balargue ; aujourd'hui, c'est depuis Singapour qu'il nous contacte, en plein confinement mais fort malgré tout de pouvoir nous présenter Derby, nouvelle marque de roulements française ainsi que la promo vidéo qui va avec : "18$ 3 TIGERS", tout une histoire que l'intéressé se propose en personne de vous conter ici, entre autres anecdotes et autres perspectives pour la suite.

"COUCH-VID 19" / Couch Raiders / PREMIERE

LIVE vous a déjà présenté les Couch Raiders il y a peu (via leur vidéo "CONNECTIONS") : crew polonais emmené par un filmeur : Booshek de Half A Brain, aka. Michał Buśko qui réside depuis quelques temps à Manchester et ce, malgré ledit déménagement. Le côté universel du skate l'emportera toujours sur l'arbitraire des frontières géographiques et, cette fois, c'est à Barcelone que tout le monde s'est retrouvé.

Le résultat, couvé par Michał à l'aube de la quarantaine, c'est un "COUCH-VID 19" infectueux de VX-2100 qui grésille et de styles en tout genre - les générations se mélangeant, l'âge des skateurs allant de quinze à quarante-cinq ans.

La bande-son est également faite maison, signée sur mesure Szwed Sed, producteur de renom dans le hip-hop et rap polonais mais également ancien skateur, qui sait donc adapter le rythme de ses productions à celui de chaque protagoniste de la vidéo en plus d'avoir l'oreille qu'il se doit d'avoir.

"C'était il y a quelques mois - avant le virus - que mes amis et moi sommes partis sur un nouveau trip à Barcelone ; c'est notre tradition de s'y retrouver chaque année pour skater et oublier tout ce qui cloche en Angleterre et en Pologne, comme la météo pourrie par exemple.

Tout le monde ou presque n'est pas sans savoir que Barcelone est l'une des meilleures villes pour le skate en Europe, mais cette fois-ci, on a approché l'exploration de la ville d'une manière différente. On s'est concentrés sur les spots qui ne sont pas en centre-ville, et auxquels il faut se rendre en métro.

On a skaté huit jours - pour accumuler beaucoup d'images folles, ça n'est pas énorme. Heureusement, en guise de guides, on était accompagnés de nos potes : Stu et Tommy, qui habitaient Barcelone depuis quelque temps déjà et connaissaient mieux les rues - ça nous a pas mal sauvés !

On a skaté huit jours - pour accumuler beaucoup d'images folles, ça n'est pas énorme. Heureusement, en guise de guides, on était accompagnés de nos potes : Stu et Tommy, qui habitaient Barcelone depuis quelque temps déjà et connaissaient mieux les rues - ça nous a pas mal sauvés !

Stu habite toujours sur place, depuis ; c'est une connexion de Manchester, hope you're good, G!

Ah oui, et ce qui était intéressant sur ce trip, c'était de voir les générations se mélanger, il y en avait au moins quatre !" - Michał Buśko

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer