Street

Collective Improvisation

On vous l'évoquait il y a à peine quelques jours à l'occasion de la sortie de "N.Y.C. 2019", le dernier montage Strush Wheels : "COLLECTIVE IMPROVISATION" est la vidéo que la marque de roues a sorti en 2008, longtemps disponible exclusivement sur DVD. Et bien, comme un fait exprès, le média japonais VHS Mag vient de la publier sur Internet dans toute la gloire de son intégralité, comme un chapitre de l'histoire qui aurait jusqu'ici échappé aux griffes du monde occidental et comporterait, entre autres, des parts folles pour Shinpei UenoLui Araki ou encore Takahiro Morita, filmées entre Osaka, Kobe et Tokyo, rien que ça. Un visionnage obligatoire, donc - et si votre absence à l'examen sera tolérée, ne soyez pas surpris si vous repiquez en conséquence !

Inside the Boxx

"DORKZONE 2: LE BOXX" est un montage réalisé par Phil Evans (le même que LIVE a déjà interviewé ici) autour d'illustrations par Mike O'Shea, produit par Nils Svensson pour l'école de skate de Malmö : Bryggeriet. Les plus veinards d'entre vous se souviendront de sa projection en avant-première au dernier Vladimir, d'autres encore se souviendront du premier "DORKZONE" (qui, lui aussi, vient d'être mis en ligne) ; en tout cas, ça reste drôle et bien ficelé, et vous donnera sûrement envie de couler du béton ou de trouver des presque-spots !

"LE BOXX", c'est aussi le nom du skate café de Malmö et, depuis peu, l'univers Dorkzone est décliné sous forme de produits matériels, visibles ici.

Pain perdu

"NOT WASTED", c'est le nouveau montage de Thomas Larive, que LIVE vous a déjà présenté en tant que monteur de la vidéo Zeropolis (le légendaire skateshop de Lille) et qui filme aussi, entre autres, pour Quotamine. Au menu : dix minutes d'images collectées entre Lille, Paris, Montpellier, Barcelone, Toulouse et Bruxelles, avec divers représentants de chaque scène en guise de sauce qui prend - donc beaucoup trop peu souvent vus et le tout, sur la base de clips jusqu'ici égarés entre le montage d'autres projets ou n'ayant que buzzé de façon éphémère sur Instagram (comme le veut l'ordre des choses). On remarquera notamment la nonchalance couplée au bon goût question spots d'Ibu Sanyang, parmi le générique qui défile au rythme des replaques !

Immortali

Décidemment, les Italiens de Meaningless Productions ne sont pas là pour rigoler (ou s'ils le sont, c'est juste comme il faut) ; après nous avoir habitué aux réalisations efficaces de Patrick Frunzio, pendant que celui-ci travaille sur un nouveau montage, c'est au tour de Matteo Ricci de les représenter avec "IMMORTALI" : quinze minutes tout aussi impeccablement ficelées, dans le pur style de la maison, avec un défilé de skateurs italiens qui ont eu la bougeotte, puisque les images ont été collectées un peu partout en Italie (Florence, Milan, Trieste, Naples, Rome...), mais aussi au-delà, de la Slovénie à Los Angeles en passant par Malmö, Copenhague et Barcelone... Une telle invitation au déconfinement frôlerait presque l'irresponsable !

Sans répit

"RESTLESS" est une vidéo indépendante en provenance directe de Tulsa, dans l'Oklahoma (aux U.S. of A., donc) qui a captivé notre attention de par l'alliance de sa simplicité et de son efficacité. Réalisation tantôt expérimentale mais toujours soignée, ambiance de crew, trick fou de-ci de-là, spots en tous genres, bande-son classique - quinze minutes fraîches qui sauront vous rappeler à l'essence même de la bonne production locale.

Les skateurs sont Ryan O'Rourke, Josh Burns, Anthony Lopez et Levi Gleghorn, l'auteur, qui nous raconte :

"La vidéo a été surtout filmée à Tulsa, dans l'Oklahoma, aux Etats-Unis au fil de deux années environ.

On est un petit crew - plus que quatre, maintenant - qui skatons, filmons et on est tous meilleurs potes depuis quatorze ans, à peu près.

Le titre 'RESTLESS' représente l'effervescence que je ressentais au cours de cette période. Avec un tel moteur, on se rendait fréquemment dans les villes voisines pour la journée, voire dans des Etats voisins tels que le Kansas ou l'Arkansas ou, pour des périodes de temps plus longues, au Texas ou encore dans le Colorado.

L'Oklahoma en tant que tel n'est pas très riche en spots, mais on y a la chance d'être proche d'un paquet de destinations qui en ont.

Il y a beaucoup de nature, aussi, et on s'est payé quelques trips de ce type, sans skate, individuellement comme en tant que groupe - ça faisait partie de notre effervescence, ça aussi.

C'est la sixième vidéo qu'on réalise ensemble et, dans toutes les précédentes, tous les autres ont toujours eu la dernière part, jamais moi (et j'imagine que quand vous verrez ma section dans 'RESTLESS', vous comprendrez pourquoi [rires]). Donc ce coup-ci, histoire de varier un peu et aussi de me récompenser de tous les efforts investis dans le projet, je me la suis octroyée, je regrette déjà mais j'espère malgré tout que les gens aimeront la vidéo quand même !

Le mot de la fin : continuez à skater, cherchez des spots, voyagez au maximum et dites à vos amis que vous les aimez !" - Levi Gleghorn

 

MEMENTO / Spot 01 - Stade du Ray / GALERIE

 
Aujourd'hui, le duo revient en force et pour rester avec "MEMENTO", un projet axé autour du concept du lieu, également, mais en perdition cette fois-ci ; en effet, pour cette nouvelle rubrique récurrente, il sera question de colorier non pas un espace toujours usité par le biais du rajout de formes supplémentaires, mais bel et bien des recoins spécifiques ayant tous en commun d'être incongrus, du fait de leur stature ou encore de leurs abandons respectifs aux affres du temps, et sans artifice de construction supplémentaire.

Far East Coast

Strush Wheels est une marque de roues japonaise à l'historique vidéo remarquable ("COLLECTIVE IMPROVISATION" et "CITYSCAPE" méritant leur place dans votre lecteur DVD), la marque est placée sous le signe du bon goût et ce nouveau montage "N.Y.C. 2019" en témoigne une fois de plus. Shinya Nohara aka. PORI et Shinsuke Haruta aka. HAL en sont les principaux protagonistes, en visite à New York, donc, avec Connor Kammerer qui vient s'incruster et le résultat, c'est cette pépite de deux minutes trente de skate aussi stylé qu'original, au service d'une VX-1000 impeccable et d'une réalisation de Ryuchi Tanaka, qui ne demande qu'à être empochée.

Et pour davantage de Strush Wheels encore, on vous renverra à "ON THE RUN" !

Enfin, la pétition en ligne pour sauver le spot des légendaires Brooklyn Banks à N.Y.C., c'est ici que ça se passe.

Into The Sun

La douceur de ce début de semaine nous provient tout droit d'un Josh Stewart que l'on ne présente plus (entre autres, LIVE l'a déjà assez fait comme ça), mais qui surprend toujours et ce coup-ci, c'est d'un nouveau montage Hopps dont il est question. La marque de Jahmal Williams voit se greffer à sa moelle épinière un paquet de nouveaux amateurs, et c'est donc tout logiquement que se faufilent des images de Joseph Delgado ou encore Elijah Cole entre Mark Del Negro, Dustin Eggeling, Steve Brandi et même Jahmal lui-même, visiblement toujours en forme !

George Toland globetrotter

Trop hyperactif pour que l'on parvienne à ne serait-ce que suivre son rythme, George Toland, le spécialiste à Londres du maniement de la Sony VX-1000 pourtant habitué à nos pages a récemment sorti non pas un, mais deux nouveaux montages filmés aux Amériques - plus précisemment à Queretaro au Mexique (où il a notamment skaté avec Daniel Peña et Adán Belío, que LIVE vous présentait récemment via "EL OMBLIGO DE LA LUNA", une production Milquinientosveintiuno), et à Heredia au Costa Rica (où il a rejoint Miguel Castro et Francisco Saco, préalablement rencontrés au Vladimir Film Festival où ils avaient présenté la vidéo "CANASTA"). Deux fois près de vingt minutes de spots bigarés et de styles organiques, savamment capturés par l'objectif d'un adulte sérieux décidemment de plus en plus itinérant !

Pour plus de Costa Rica, on vous renverra également aux récents "GRINGO DIARIES" de Chris Komodromos et, pour plus de Mexique, on se retrouve dans quelques jours...

Tout ou rien

"ALL OR NOTHING" est le nom de la nouvelle "web part" (comme disent toujours les jeunes ; mais partie de quoi, hein ?) du Nîmois Victor Navesdont on vous a déjà présenté l'engagement dans les vidéos Diligent Skateboards, entreprise par ailleurs arrêtée l'année dernière. Victor est l'un de ces hyperactifs provinciaux de longue date, en termes de production d'images mais aussi médiatique, avec entre autres sa page Instagram @skatedashit dont il se sert comme pour combler le manque d'attention par l'industrie que manquent de recevoir les régions les plus isolées des "hot spots" du pays, tout en éduquant son public sur la base de ses propres repères. C'est avec le même acharnement qu'il a accumulé du footage au fil de cinq années partagées entre Los Angeles, San Francisco, New York, Paris, Barcelone et la région de Nîmes - histoire de la placer sur la carte - et que, pour la bonne cause, il s'est appliqué à vous démontrer l'étendue de ses talents sur plus ou moins tous les terrains possibles. Vraiment, le skate, pour Victor, c'est tout ou rien !

Valls around the world

Chris Thiessen, réalisateur de vidéos de skate en indépendant depuis belle lurette avec notamment une participation au sein du réseau de penseurs Threads Idea Vacuum, ainsi qu'une autre à la lignée des régulières parutions full-length TransWorld SKATEboardingLIVE vous a déjà présenté son parcours et l'a même interviewé au sujet de "RIDDLES IN MATHEMATICS", souvenez-vous. Depuis un certain temps, il droppe régulièrement des montages d'images brutes sur son compte YouTube et, après notamment Yaje Popson et Brad Cromer, le dernier énergumène en date à avoir reçu ce traitement de faveur n'est autre que le Bordelais de Magenta : Léo Valls, sur la base de clips collectés entre 2016 et 2019 à Atlanta, N.Y.C., Los Angeles, Long Beach, Miami, Bordeaux, Paris et Barcelone avec, dans le mix, l'ajout de quelques plans signés Yoan Taillandier. Une danse à mille temps autour du monde, donc - comme dans l'espoir de finalement dompter cette croustillante VX-1000 !

Shinpei alert!

Ce n'est pas à l'habitude de LIVE de manquer un nouveau clip de Shinpei Ueno et pourtant, force est de constater que, jusqu'ici, celui-ci a manqué d'apparaître sur le radar de la plupart des médias occidentaux (sauf sur celui de Vague, et c'est tout à leur honneur), et c'est finalement un habitué du forum SLAP qui nous en aura rappelé l'existence. Impardonnable que ce manque d'attention de notre part, en l'occurrence, puisqu'il est bel et bien question d'une mini "web part" comme disent les jeunes - deux minutes de spots et de tricks fous dans le pur style de Shinpei, couplé à un montage technique dans la plus grande tradition Tightbooth. Dès que l'on imagine (à tort ou à raison) qu'il s'agit de rejets de sa section dans l'imminente "LENZ III", tout de suite, ça laisse présager quelques meilleures augures pour l'an deux-mille vingt.

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer