PREMIERE / Vladimir 2018 / George Toland / INTERVIEW

Les lads de Londres ne dorment jamais! Rien que ce mois-ci, ils nous ont offert "Teddie", la nouvelle full-length de George Toland compilant onze mois de footage accumulés sur place mais aussi sur de nombreux trips, ici et là en Europe ; et pas plus tard que la semaine passée, LIVE Skateboard Media vous suggérait de jeter un oeil aux travaux de George Booth-Cole, le photographe du crew qui documente sur pellicule trente-cinq millimètres ce que son homonyme capture avec sa VX-1000, entre bien d'autres choses encore. Les deux G ne sont pas non plus étrangers au plus important festival de vidéo et photo de skate d'Europe (voire de la planète) : le Vladimir Film Festival, qui se déroule chaque septembre en Croatie (sur lequel nous vous avions proposé un documentaire en 2017, auquel George avait déjà contribué des images, par ailleurs). C'est justement le fruit des sessions improvisées dans les collines de Pula qu'ils sont fiers de partager avec vous aujourd'hui, grattées entre huit expos et quinze projections, sur à peine quatre jours. Chaque élément du duo ayant rempli son rôle de documentariste avec brio, il était de rigueur que d'aller tailler une bavette avec, en l'occurrence, celui qui préfère les couleurs sur cassette au noir et blanc des pelloches (mais pour un interview de l'autre, c'est ici), histoire que leurs travaux respectifs illustrent et ponctuent un flot de souvenirs de partages de sessions ensoleillées !

More Medium!

Au fil des années et de leurs productions "A Happy Medium", les frères Buster et Hunter O'Shea ne cessent de nous démontrer comme ils sont nés pour représenter la scène skate en Arizona ! En 2008, le premier opus de la saga n'était déjà pas leur premier coup d'essai en matière de full-length et depuis, en plus d'y rajouter régulièrement des tomes, ils n'ont pas ralenti pour autant, se payant le luxe de projets tels que Sometimes Skateboards (avec également la full-length qui allait avec...). Ce trailer de la cinquième "A Happy Medium" s'annonce comme un retour aux sources, virage déjà préalablement amorcé avec la précédente d'ailleurs : Marty Anderson, les ballons, toute l'esthétique de la première vidéo est répétée. Et si, de ce fait, leur amour semble s'être cristallisé quelque part en 2008 (il y a pire), ça n'est pas le cas du skate avec notamment Johnrob Moore et John Motta qui semblent rajeunir plus que vieillir. On a hâte !

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer