PREMIERE / "SHIT PIE" / Nebojša Resanović & Hana Piščević / INTERVIEW

En Anglais dans le texte et sans effort particulier de traduction littérale, en général, recommander à quelqu'un de la "SHIT PIE" quelque soit l'heure de la journée n'est pas censé refléter les meilleures intentions pour la satisfaction sensorielle de cette personne, ou son bien-être en général. Et bien surprenamment, celle-ci, en provenance de Serbie, est une spécialité bien locale que LIVE est fier de vous servir toute chaude puisque pour ce qui est de la recette, il est réellement question ici d'authenticité, de créativité et de suffisamment de motivation pour invalider dix comptes Instagram de memes du genre. Live, laugh, loveNebojša Resanović et Hana Piščević ont bien mijoté tout ça durant la cuisson de "SHIT PIE", vidéo filmée au plus profond de la marmite et du couvre-feu local qui, finalement, scintille comme un court-métrage de skate frais, chargé de spots inédits dénichés au sein d'un même quartier de Belgrade, de tricks inventifs, d'enthousiasme brut et de conducteurs impatients. Forcément, LIVE s'est incrusté pour réclamer une part et maintenant, à votre tour de vous servir dans l'interview, ci-dessous !

Soleil levant, littéralement

Le premier extrait du nouveau DVD Far East Skate Network "BEYOND THE BROADCASTINGS" (disponible à la source ici, et en Europe ) sorti sur le web n'est nul autre que la part de Léo Valls, filmée par Shigeta Iha au service de la vision d'un Takahiro Morita aux dires de qui l'énergie du matin serait propice au skate spontané, paraîtrait-il. Du coup, au fil d'un mois en 2014 (juste après la vidéo Magenta "JUST CRUISE"), tout cela se soldait par rendez-vous chaque samedi, cinq heures trente du matin au spot de la Sunplaza à Nakano, Tokyo, avant d'aller se perdre dans les rues du quartier histoire d'improviser n'importe quoi sur le moindre bout de marche protubérant - sans oublier les fameux metaru banksu de gozaimasu. Les images ne sortent que bien plus tard mais l'énergie n'a pas pris une ride, comme un bon Bordeaux - et c'est peut-être là l'occasion de vous rappeler, par ailleurs, la nouvelle disponibilité de "BORDEAUX EXPOSURE III" par Julien Januszkiewiczici. La bande-son - originale - est signée Yoshiharu Yoshida (de O.P.S.B.), et c'est la femme de Léo et jeune maman, Lauren, qui chante et vous donnera des cours de yoga.

Vladimir au sommet

A condition d'être au courant, qui dit mois de septembre dit aussi approche de la saison des festivals skate, désormais classiques, en Croatie avec le Vladimir Film Festival, tout fraîchement doté d'un site Internet tout neuf exposant d'ores et déjà les dates et le programme de cette édition, pour sa onzième année d'existence ; et en Bulgarie avec le Summit of the Non-Aligned, plus récent mais tout aussi motivé, dont LIVE vous a déjà parlé - notamment ici. En tout cas, c'est en ce moment, du 9 au 11 septembre que se tient le nouveau Summit à Belgrade ; puis, s'ensuivra presque instantanément le Vladimir 2021, prévu du 16 au 19 septembre à Fažana et Pula.

Histoire de communiquer ces fraîches nouvelles, quoi de mieux qu'un compte-rendu exclusif du Vladimir précédent - un poil éborgné par les circonstances pandémiques, mais qui s'est bel et bien déroulé - millésimé deux mille vingt, donc, narré par les gonzes de Amnesia Skateshop à Sliven en Bulgarie. Plus précisément, le texte est signé Martin Dechev et Yavor Ski ; les photos sont par Veliko Balabanov, déjà auteur de ce clip de Deo Katunga pour Stinky Socks et de la nouvelle vidéo Витошa Skateboards, programmée au Vladimir cette année ; quant aux images qui bougent, il s'agit de leur production précédente pour Amnesia, réalisée pour l'édition précédente.

Encore une fois, on se connecte avec l'actualité imminente du Vladimir ici (une plate-forme à suivre dans le temps, paraîtrait-il), et celle du Summit . Pour davantage prolonger le mythe, aussi, vous pouvez opter pour la relecture du compte-rendu du Vladimir 2019, chargé en Josh Stewart (mais pas que), ici !

Full Loophole!

On vous l'avait annoncée, teasée et désormais, ça y est : la full-length VX de l'année, signée Zach Chamberlin pour Loophole Wheels : "NEW DOORS HAVE OPENED" est intégralement disponible en streaming sur le sextuple V, débordant de spots hors-normes, de styles sachant sciemment exploiter ces derniers, de tricks fous, de San Francisco en général, et de lignes post-modernes. Le tout au service d'une réalisation impeccable, dans la lignée des vidéos de S.F. les plus classiques tout en cultivant sa propre originalité, puisque Zach. Si ça ne vous donne pas la patate avant la (ou les) prochaine(s) session(s), alors c'est sûrement qu'il vous manque les zines et roues et autres goodies qui vont avec, à zieuter ici.

Uncenso-Rennes

Son auteur vous présentera la vidéo du jour bien mieux que nous ne pourrions le faire nous-mêmes, ci-dessous ; en tout cas, c'est bel et bien de Rennes en France dont il est question, et de sa scène skate qui persiste à bouillonner depuis un bon moment déjà (déjà onze ans depuis "CROSSWALK" !). En attendant la sortie prochaine, sur LIVE, de la nouvelle vidéo Bears Skateshop (avec une nouvelle part d'Hugo Maillard, mais pas que) pour encore davantage de gracieuse transpiration locale, "UNCENSO-RENNES", c'est la nouvelle full-length de Théo Le Guével qui nous détaille le tarif en personne : 

"‌'UNCENSO-RENNES' est un projet vidéo de la scène skate rennaise, filmé sur une grosse année à la VX-2000, avec une solide équipe d'une dizaine de skatos et beaucoup d'autres potes - entre les nouveaux spots qui fleurissent un peu partout et les anciens, déjà bien polis par les générations précédentes. Ce fut l'occasion de faire se rencontrer des gars d'horizons différents, de Nantes à Lannion, en passant par Lorient ou Lille - un cosmopolitisme cher à Rennes et à sa scène - et aussi, pour moi, l'opportunité de découvrir le monde merveilleux de la VX ; entre les têtes de lecture en fin de vie, les cassettes H.S. et un ordi de dérush qui rend l'âme ! Mais quel plaisir de tenir du bout des doigts une telle caméra, et de partager la hype d'un trick rentré avec le gars qui se lançait. Sans oublier un retour des A.V.P. dans les bars, histoire de tourner la page de cette période compliquée. Quarante minutes de tricks dans la capitale bretonne.

Je tiens également à dédier cette vidéo à Samuel Lefranc, membre de la vidéo, qui nous a quitté il y a peu." - Théo Le Guével

Vous pouvez également mater les sections d'"UNCENSO-RENNES" individuellement, sur la chaîne YouTube de Théo !

 

Freedom!

Oui, ce montage est sur les Internets depuis deux ans et non, il n'a pas pris une ride car comme les vrais savent (et tant pis pour les autres), le skate sincère et appliqué ne vieillit pas. C'est également l'occasion de vous inviter à vous replonger dans "BROTHERS", la vidéo de Nino Jurlina, que LIVE avait interviewé à ce sujet ici et qui fait aussi Simple Skateboards, donc, depuis son humble atelier au sein de la scène croate. D'ailleurs, à ce sujet, vous pouvez d'ores et déjà vous attendre à une déferlante de nouvelles au sujet du Vladimir Film Festival (dont un site Internet tout neuf), très bientôt !

Word Is Bond "SNAFU" / PREMIERE

Plusieurs fois par le passé, LIVE a déjà partagé les productions vidéo d'un Gerardo Sosa hyperactif quant à sa documentation du skateboard en Amérique Latine ; souvenez-vous, on l'avait interviewé à propos de "SITUACIÓN DE CALLE", sa full-length vantant les mérites des spots et des locaux de Buenos Aires, en Argentine. Aujourd'hui, et moult pérégrinations urbaines plus tard, il revient avec "SNAFU", un montage de trois minutes tournées à Guatemala City au même titre que "PACHITO" et, en complément, il raconte :

"Etant donné la situation actuelle dans le monde entier, c'est toujours positif que de s'entourer de skaters qui ne se laissent pas abattre, et s'acharnent à filmer malgré tout. J'avais prévu de me reposer un peu, après ma dernière full-length, mais la flamme ne s'est finalement pas éteinte. Nos amis du Costa Rica sont passés nous rendre visite, et puis j'ai retrouvé quelques clips que je croyais perdus ; ensuite, j'ai skaté un aprèm avec Mark Williams et on a filmé sur une poignée de spots jamais skatés auparavant, bref - tout s'est enchaîné... 'Situation Normal - All Fucked Up'!" - Gerardo Sosa / Word Is Bond

Au programme, donc, du terrain original et des tricks hauts en couleur estampillés des pattes respectives de Mark Williams, Gerardo en personne, David FernandezTotioIvan Arcia et Daniel Chacón.

Pour davantage d'Amérique Latine, LIVE vous invite à vous pencher sur "FASTIDIO" sur Bandcamp pour le dernier album en date auquel est affilié le skateur, artiste et entrepreneur D.I.Y. Monki a.k.a. Tomas Spicolli, chez Discos Corrosivos (il fait également partie du projet Tildaflipers et de la galerie Masao) ; et, également, à garder un oeil sur Transmisión Skate Peru, nouvelle plate-forme skate basée à Lima.

Retro-Traffic

La marque du pionnier East Coast Ricky OyolaTraffic Skateboards, célébrée dans l'univers entier pour son goût pour l'excellence ne démérite pas avec, en guise de dernière initiative en date, la consécration de deux skateurs impliqués dans l'entreprise depuis ses débuts : Mark Wetzel et Pat Stiener, respectivement, se voient ainsi dotés de pro models, pour le temps de cette saison en tout cas. Evidemment, Internet oblige, ça se fête avec une rétrospective vidéo ; et il s'agit non pas d'un, mais de deux remix d'images proposés par Theories of Atlantis, le premier pour Pat et le second pour Mark the Shark, donc. La saga des vidéos Traffic étant impeccable pour commencer, vous imaginez bien que le best-of est qualitatif... En complément culturel, vous pouvez toujours relire notre interview avec Mark Wetzel au sujet de la vidéo Traffic "LOOK LEFT", mais aussi de son parcours personnel et d'un tas de choses tout aussi intéressantes, ici !

 

 

Up next

On vous passera presque la blague d'une marque appellée Stinky Socks ('chaussettes qui puent') sponsorisant un type prénommé Deo, mais certainement pas la diffusion du clip honorant le contrat en question, car il est au top. Stinky Socks étant bulgare, c'est à Sofia, la capitale, que "UP NEXT" a été tourné, sur deux semaines et par un Veliko Balabanov en flagrant délit d'heures sup' pendant ses vacances. Spots fous, approche créative et décontractée, Mini-DV en force et montage de bon goût : que demande le peuple ?

En tout cas, retenez le nom de Veliko, car vous aurez bientôt davantage de nouvelles de sa part via LIVE, si tout va bien !

La dose d'Angoulême !

Dans le genre scène sous-médiatisée, Angoulême se place pas mal ; justifiant d'autant plus d'intérêt, du coup, lorsqu'elle se manifeste - et c'est bien pour ça que "LA DOSE" n'a pas été sans nous interpeler. Vingt-neuf minutes filmées sur place tout au fil du premier semestre deux mille vingt-et-un et, aussi, l'occasion de revenir sur à quel point les choses se passent à fond dans la région en général avec Victor Chassel, son réalisateur qui, en personne, nous raconte :

"'LA DOSE', c'est une vidéo angoumoisine filmée sur cinq mois dans toute la ville, en essayant de skater le maximum de spots. Elle est supportée par le skateshop Pop-Out, la marque Plus Skateboards et notre collectif Steez.

C'est un projet entre copains, sans grande pression, qui est parti d'une simple ambition de filmer une double part avec mon pote Alexis Dupuy, et qui s'est vite transformée en projet à plus grande échelle.

L'idée, c'était aussi de marquer le coup et d'offrir une vraie production à la scène locale car cela faisait dix ans qu'une grosse vidéo dans le genre n'était pas sortie. 

J'ai commencé le skate à Angoulême et, comme tout débutant, j'avais les yeux qui brillaient quand je voyais les boss de l'époque rosser le skatepark du Gond - on peut citer quelques noms marquants comme Teddy RobertMelvin Tisseuil, Musko Arnoud, Rémi Paquereau ou encore Florent Lavocat.
 
Tous étaient sponsorisés par le feu shop Woodies ; un jour, leur full-length est sortie et c'est devenu la référence pour notre génération.
 
Dix ans plus tard, la scène a beaucoup évolué : des nouveaux talents ont émergés et les kids de l'époque ont remplacé les boss. Il fallait donc en profiter !
 
Tout était propice à la réalisation de cette vidéo : j'avais enfin acheté une caméra digne de ce nom, la motivation était présente et le confinement, paradoxalement, nous a permis d'avoir plus de liberté pour mener à bien la chose.
 
Quand j'ai commencé le filming, je n'aurais jamais pensé pondre une vidéo de vingt-neuf minutes ; au final, je suis satisfait du résultat et fier d'avoir réussi à filmer ma première vraie part, avec mon pote. Bien sûr, le plus gros accomplissement reste le fait d'avoir donné aux skateurs angoumoisins une production locale qui représente tout le monde. Presque deux mois ont passé, maintenant ; la vidéo a bien tourné et tout le monde a kiffé, donc c'est un réel plaisir. En espérant que les futurs spectateurs aimeront tout autant !" - Victor Chassel
 
Et à la simple suggestion de vidéos locales historiques à recommander, Victor nous a hook up :
 
"- La fameuse full-length "WOODMOVIE" des shops Woodies d'Angoulême et Limoges réalisée par Nico Malet, une grosse pépite !
 
- A l'époque, il y avait Teddy Mongin qui réalisait des capsules pour le shop : c'était la série des Woodmovies, il y en a dix au total et ça se passe autant en street qu'en park, je les ai saignés ! Tout est sur sa chaîne Vimeo ;
 
 
Ici, une vidéo promo du shop de l'époque ;
 
, une vidéo de street/park réalisée par Pierre-Henri Terrade ;
 
- Plus récemment, une vidéo promo du team Pop-Out ;
 
- Et pour remonter plus loin encore, la trilogie des vidéos "SIXTEEN", datant des années quatre vingt-dix, entre le Hi-8 et l'arrivée du numérique !
 
Voilà, bon après y'en a vraiment beaucoup d'autres, mais c'est déjà pas mal !"
 

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer