Malavega

Les plus branchés d'entre vous en ont sûrement déjà vu les photos dans le dernier numéro papier de Déjà Vu, justement, mais pour les autres, il faut savoir que le team du skateshop parisien Vega (dont on vous a déjà présenté le récent voyage à Malmö, ici, et qui collecte actuellement votre matériel usagé à destination du Liban, soit dit en passant) s'est récemment payé le luxe d'un trip général à Malaga. S'il faudra fouiner rayon presse du skateshop pour voir les jolies couleurs ramenées via les photos de Clément Chouleur, les images qui bougent, elles, sont désormais en ligne sous la forme de ce montage de dix minutes, réalisé par Léonard Berne et Marion Desquenne.

Flanantopias

Après avoir référencé Francesco CareriLe Corbusier et Guy Debord, entre autres, au fil des ans et de leurs productions vidéo précédentes, les Brésiliens du collectif Flanantes reviennent en force avec "FLANATOPIAS" qui reprend, cette fois, l'analyse du philosophe français Michel Foucault, et pratique la théorie appliquée le temps de pas loin d'une demi-heure de H.D. au service d'un montage expérimental. Evidemment, le skateboard est efficace et ce, malgré les spots rugueux et l'année en cours, avec sur le plateau un nombre impressionnant de skateurs locaux, aux styles divers et variés - dont Luis MoschioniSergio Santoro ou encore Hernando "Nańo" Ramirez (de ASCO Skateboarding) qui, eux non plus, n'en sont pas à leur première apparition méritée sur LIVE. C'est produit par le magazine brésilien CemporcentoSKATE, qui propose une galerie photo inédite ici, ainsi que que ces quelques mots signés Leonardo Brandão :

"L'hétérotopie est un concept forgé par le philosophe français Michel Foucault ; le terme signifie l'invention d'autres espaces parmi les espaces pré-existants eux-mêmes.

Le skate, par exemple, est hétérotopique. A son travers, la rampe d'escalier n'est plus une rampe d'escalier, un banc n'est plus un banc.

De plus, il n'est pas question la grande hétérotopie mentionée par Foucault, celle du vaisseau, qui est une figure quintessentielle du dix-neuvième siècle. Les vaisseaux anglais explorant les mers, les transatlantiques, ces énormes espaces qui flottent eux-mêmes au sein de l'espace immense de la mer.

Ce type d'hétérotopie renvoie également au skateboard en lui-même, un espace réduit par rapport à celui du vaisseau, une métaphore de nos jours actuels ; en effet, contrairement au vaisseau, c'est au sein d'un espace offrant confort, luxe et sécurité qu'il vient se poser en tant que tel, avec son insécurité, son pragmatisme matériel, sa portée limitée et son évolution au sein de l'espace raréfié.

Le skateboard renvoie l'imagination à l'époque des premières navigateurs qui n'avaient que des barques. Sauf que les skateurs ne sont pas dans les océans : ils sont dans les villes, leurs hétérotopies sont urbaines, elles errent, rôdent, ce sont des flanantopias." Leonardo Brandão pour CemporcentoSKATE.

Enfin, on nous souffle dans l'oreillette que la sortie d'un nouveau projet Flanantes - un de plus ! - serait imminente...

Tours de magie

Décidément, la nouvelle génération des skateurs de Tours s'active au point de faire mentir le titre de leur nouvelle production vidéo, "TRKL", placée sous le signe de A La Bonne Planchette, le skateshop moteur de la scène régionale depuis 2011 et la fin de Skate Pistols. Le montage témoigne du fait que cette ville a bel et bien des spots, bien que difficiles à arpenter (notamment à cause du zèle anti-skate de la municipalité, à l'heure où d'autres en France ont compris que l'intégration du phénomène au sein de l'espace urbain correspond à sa modernisation), et qu'il ne tient qu'à trouver la motiv' pour aller faire des pressure flips au ras du fish-eye. On retiendra notamment la prestation de Bérenger Le Roux, qui joue au rugby de palette en palette entre deux slappies à l'Ile Simon.

Tout aussi tourangellement parlant, l'artisan bricoleur local Jo Dezecot a besoin de votre aide pour sauver le D.I.Y. de Sarthopia : vous trouverez le lien de la pétition ici !

LADOB

Fernando Gomes est originaire de Salvador dans l'état de Bahia, au Brésil, où il s'occupe à documenter le talent des skateurs locaux avec entre autres entreprises personnelles le projet SSAlitre, voué à centraliser orchestrer et crystalliser les images résultant dudit processus, qu'elles bougent ou soient fixes. "LADOB" vient se placer en plein dans ce cadre, et aussi dans la continuité du clip "LADO A" sorti l'an passé (la chaîne YouTube est à suivre ici) ; c'est l'occasion de quatorze minutes de cascades urbaines authentiques, tout en H.D., avec au programme quelques habitués tels que Cotinz ou Felipe Oliveira (dont on vous donne davantage de nouvelles fraîches très bientôt) mais également les styles hors-norme et autres déluges de spots improbables de rigueur (dont quelques bump-to-bar que Jimmy Lannon ne renierait probablement pas), ainsi que la galerie photo ci-dessus, signée Fernando.

Evisen Super Rat

Si Kento Yoshioka (déjà maintes fois référencé sur LIVE) a rejoint les rangs de la marque japonaise Evisen trop récemment pour avoir pu faire partie intégrante de leur full-length en 2017, le tir est désormais corrigé avec ce nouveau montage qui aurait très bien pu y trouver sa place. Si la cohérence graphique est de mise, celle de la chorégraphie l'est tout autant puisque Kento s'y trouve immortalisé en pleine démonstration de Kento, évoluant dans son propre univers moderne, avec la lecture des codes du skate qui va avec. Au final, la symbiose culturelle est telle que chaque profil de spectacteur retirera quelque chose de marquant de ce visionnage, comme par exemple les variantes de wallride sur des volées de marches, si ce ne sont les combinaisons de tricks anciens remis au goût du jour, le tempo ou encore la réalisation de qualité, comme attendu de Katsumi Minami.

Hey man what's your style?

A l'aube de cet automne deux mille vingt, l'épopée Magenta Skateboards continue de célebrer son dixième anniversaire en honorant, entre autres, ses origines parisiennes et c'est juste là que vient se placer ledit "BOULEVARD", un montage de quatre minutes de VX-1000 signées Quentin Delebecque (dont on vous a récemment présenté le travail ici) et Romain Batard, glanées aux fils de l'été dernier et des rues de la capitale française. Au programme : plein d'images de Soy (chaussé comme dans "STATIC III"), du Shogo Zama en terre inconnue-mais-vite-maîtrisée, et le retour de la violence de Masaki Ui aux côtés des cousins Alexis JametJulien OyeEmilien BonnetAntoine Jouguet et consorts. Le tout, entre deux passages furtifs de Ruben Spelta, quelques tours et détours sur deux roues par Olivier Ente, et les souvenirs de vacances de Vivien et Glen !

MEMENTO / Spot 02 - Villas maudites / GALERIE

Aujourd'hui, le duo Florent Théron (du Chiffre Huit, sur la planche) et Fred Schwal (à la photo) revient en force question diversité à l'occasion du deuxième chapitre de leur "MEMENTO". En effet, si le premier était intégralement consacré au disparu Stade du Rey à Nice, il s'agit maintenant de trois spots que nos compères ont visité, récemment, au hasard planifié de leurs pérégrinations de type urbex. Au programme : trois demeures abandonnées, toutes aux passés forts, sur lesquels Florent en personne s'est spontanément fait un plaisir de revenir, respectivement, ci-dessous !

STREET FEET "Radio Sessions" Vol. 2 / PREMIERE

Quoi de mieux pour se motiver à braver l'automne naissant qu'un montage de skate de rue efficace, à la production léchée en plus d'être le produit brut de la synergie d'un groupe de potes ? C'est exactement ce que vous propose Rob Mentov de Street Feet aujourd'hui (dont vous pouvez toujours consulter les productions précédentes ici), avec le deuxième volume de ses "RADIO SESSIONS" à Toronto au Canada - série Hi-8 et seize millimètres déjà entamée avec le premier chapitre ici. Une fois n'est pas coutume : ça skate dur, souvent la nuit - après le taf - et, à force de vision et d'huile de coude, le résultat se matérialise sous la forme d'une vidéo qui tabasse, en plus du corpus photo ci-joint, en galerie, comme pour rappeler au monde que Rob maîtrise chaque type de boîte à images et, aussi, qu'improvisation et qualité sont loin d'être incompatibles.

Sous Silence

On vous a déjà présenté Silence Skateboards, la marque du Nordiste Simon Grassart opérant à Bruxelles depuis quelques années ; régulièrement, ils vous proposent de vous joindre (virtuellement) à leurs sessions endiablées par l'intermédiaire de leurs capsules vidéo : les fameux "ZAP", donc. Si vous pouvez toujours (re-)visionner le précédent ici, aujourd'hui, c'est un tout nouveau - le huitième - que nous vous présentons, intégralement réalisé depuis le début de la pandémie, et au sujet duquel Simon s'exprime :

"Quelle année pourrie ! La perspective de se retrouver enfermé chez soi par le gouvernement, pile au moment où le soleil faisait son retour sur notre plat pays, sonnait déjà comme un cauchemar annoncé, d'autant plus que la transition a été brutale ici : imaginez des semaines de nuages et de pluie qui, du jour au lendemain, laissent place à un ciel bleu constant, d'ailleurs plus que suspect pour un mois de mars en Belgique. Et au delà de ça, ce scénario catastrophe, digne d'un film de science-fiction, nous a tous plongés dans un nouveau monde où les réponses à bien des questions restent encore sous silence... Profitez de chaque session à l'air libre - qui sait ? Cela pourrait devenir payant un jour..." - Simon Grassart

The Manwho Souled The World

Le crew japonais Manwho, on vous l'a déjà mentionné, mais jamais vraiment présenté ; via leur nouveau montage, dédié à Jupiter ("木星" en V.O.), le tir est corrigé et avec une certaine violence, incontestablement, puisqu'il s'agit-là de VX-1000 maniée avec la préciosité d'un diamant brut autour d'un skate urbain incroyable, le temps de six minutes. Les images sont folles, la bande-son surprenamment enjouée, le montage captivant - au vu de leurs productions précédentes (car ils sont déjà forts de trois DVD complets, entre moult productions en tout genre, en plus d'une chaîne YouTube tant fournie que qualitative), c'était typiquement le type de produit que les fans de la première heure attendaient, mais mêmes eux se retrouveront surpris tant ce coup-ci, le crew - emmenée par le filmeur Kazuya Yokoe - a cassé le game. On y retrouve même déjà Shogo Zama de Magenta, tout frais de son apparition dans la dernière vidéo de Kenta Okamoto : "PALE", comme si de rien n'était. C'est beau !

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer