Vintage

Viva Via!

La sortie de la dernière vidéo Traffic Skateboards (la marque du pionnier east coast Ricky Oyola) "Look Left", vous devriez encore vous en souvenir : l'année dernière, elle avait fait des vagues dans l'underground skateboardistique et LIVE avait même interviewé Mark Wetzel et Joe Yates, pour l'occasion. Depuis quelques années, c'est Josh Stewart et Pat Stiener - de Theories of Atlantis - qui gèrent l'image et la distribution de la marque ; et les deux zozos viennent d'avoir la chouette idée de publier la première vidéo Traffic de 2006 : "Via", sur le YouTube de leur petite entreprise (à laquelle on ne souhaite aucune crise...). Conjointement à "Static II", il s'agit là d'une petite pépite, une perle de culture qui a révolutionné le skateboard en son temps, réorientant la lumière vers une côte Est qui n'en avait pourtant pas démordu depuis les vidéos "Eastern Exposure" de Dan Wolfe et Zoo York "Mixtape", pratiquement une décennie auparavant. L'égide de Ricky Oyola oblige, la marque a toujours prôné le street avant tout, et une appréciation pour les spots créatifs et esthétiques ; désormais un standard, mais ce sont eux qui l'ont apporté ! Eux, ce sont (entre autres) Mark Wetzel, Ricky Oyola, Pat Stiener, l'incroyable Rich Adler, Henry Panza, Andy Bautista, Brannon John, Shaun Williams ainsi que quelques guests de choix tels que Bobby Puleo. Le format des vingt minutes est parfait pour avant la session, et la bande-son est aussi incroyable que le skate. On apprend sa leçon !

Franck Pierron / PREMIERE / "Tracked Movements"

Attention, O.V.N.I. ! Si le nom de Franck Pierron ne vous dit pas grand chose, ça n'est pas tant un souci générationnel (ou pas que) : le Monsieur a toujours plus ou moins œuvré dans l'ombre, notamment il y a plus d'une dizaine d'années à l'époque du magazine Chill (là, qui pour se souvenir ?), féru de cinématographie skateboardistique qu'elle soit à base de VX-1000, Super 8 ou 16 mm. L'œil de Franck cultive le détail, célèbre l'énergie ; sa passion pour son sujet se transmet et son application à la tâche s'exprime : c'est donc un régal pour le skateboard que son tiroir à cassettes et autres bobines empruntes de marques de sessions parisiennes mythiques, tandis que lui a suivi son bonhomme de chemin dans l'audiovisuel et travaille désormais pour la télévision. Heureusement pour nous tous, il n'a pas oublié son amour de jeunesse pour autant, et quand on a proposé à Franck de sonder ses archives dans le cadre d'une projection organisée dans le cadre du récent event "Das Days" à Paris il y a quelques semaines, il s'est prêté au jeu sans hésiter, pour la culture ! Le résultat : "Tracked Movements", titre un peu officieux improvisé pour l'occasion reflétant une certaine quête du footage perdu, mais aussi le concept élémentaire du filming en skate et bien d'autres choses encore, qu'on vous laissera le soin d'imaginer. Bref, peu importe l'habillage : ce qui compte, c'est que l'enthousiasme et la passion de Franck aient survécu à ces quinze ans, et se manifeste en 2018 sous la forme de cette capsule temporelle blindée d'images inédites et de styles de légende(s), reflet d'une scène parisienne qui aujourd'hui encore doit énormément aux mordus et autres activistes qui s'y voient représentés. Et une fois n'est pas coutume, LIVE Skateboard Media a saisi au vol l'opportunité de soumettre l'auteur desdits clips au désormais traditionnel traitement du "En 5 !". Merci, Franck !

Classic New Spot!

Le "New Spot", c'était ainsi qu'était initialement surnommé Pier 7, spot légendaire des quais de San Francisco, à deux blocks en skate d'un Embarcadero au déclin alors annoncé.

S'en est suivie une période de rossage particulièrement monumental de l'endroit, cultivant sa communauté de locaux oeuvrant à repousser les limites du tech et du style (rappelons que les deux ensemble, ça existe !), entre deux planches à l'eau pour quiconque ayant osé couper une line (l'Embarcadero n'était pas loin, on vous dit...).

TransWorld SKATEboarding vient de sortir cette compilation de rushs bruts des Kings de ce bout-là (entre autres) de SF : Henry Sanchez (évidemment), Karl Watson, Marcus et Lavar McBride, Rob Welsh, Mike York, JB Gillet, Pat Washington, Andy Honen, John Igei, Shamil Randle, Brad Johnson, Stevie Williams, Spencer Fujimoto... Ils sont tous là (ou presque !), sous la forme de séquences immortalisées par Victor Neyra, dont l'Instagram est à suivre.

Huf-ologie

Allez, le week-end arrive, et avec, le temps d'aller pousser un peu/beaucoup avec les potes à travers La Ville, même si elle n'est peut-être qu'un fantasme dans votre village… Et voici un peu d'inspiration à le faire bien, soit d'un pied assuré qu'il s'agisse de slalomer entre deux taxis jaunes, ou d'envoyer un flip trick bien attrapé entre les deux même véhicules potentiellement vindicatifs. Avec le modèle parfait pour ça, soit Keith Hufnagel, et une sélection de toutes ces parts pour Real Skateboards, soit toute une carrière à ne jamais se laisser impressionner par le mobilier urbain, qu'il soit exotique ou local, avec toujours l'option de le survoler allègrement. Mais pas que, parce qu'il serait réducteur de limiter Huf à son ollie! Bref, petit cours d'histoire sur un gars qui est bien plus qu'une marque de chaussures…

Rising sons

Allez, on sort un peu du "new new" pour revenir sur une part datant de dix ans, et pourtant, on ne peut plus actuelle dans le skate pratiqué! Donc, en 2007, un certain Masakazu Aiso se permettait de skater avec un style indéniable (on pourrait mentionner JB Gillet et Shinpei Ueno sans exagérer) et une classe totale sur les spots qui on fini par définir le "style Japonais" comme on l'appelle. Avec le retour du ledge game, voilà comment on en fait!

Waiting For The World

L'histoire n'étant qu'un perpétuel recommencement, les bons gars de chez Slam City Skates braquent le projecteur sur l'une des productions vidéos célébrant un âge d'or certain du skateboard britannique, et ce la meilleure façon possible, en mettant à disposition ce Who's Who de 2000 en qualité optimale. Alors, préparez-vous une bonne tasse de thé, et (re-)découvrez le chef d'oeuvre de Dan Magee.

Lennie, la mixtape!

Une piqure de rappel sur un sacré personnage, et l'occasion de regarder à nouveau sa part dans la Time Code de 1997. Un classique, s'il en est… Et si vous souhaitez en apprendre plus sur l'histoire de Lennie, son vieil ami Dennis McGrath a récemment sorti le livre Heaven.

Oldies but goldies!

Petit retour en arrière, à cette période bénie (?) de l'an 2000, où les pantalons étaient plus larges et moins bien coupés et les chaussures… Ah, les chaussures… Mais, restons concentrés sur le principal: une époque où Girl et Chocolate étaient au top du top, et pour la simple et bonne raison d'un team impossible à répliquer aussi bien en talent pur qu'en style. Et non, ce post ne s'adresse pas à ceux d'entre nous cachant un début de bedaine derrière une casquette dernier cri. Non, la beauté du skate, c'est qu'il peut être intemporel, comme un switch pop shove-it en flat de Stevie Williams. Oui, vous avez bien lu. Vérifiez par vous même, ça pourrait vous donner des idées…

Classique…

Puisqu'un peu d'histoire ne fait jamais de mal, pourquoi ne pas revenir sur un classique pas assez (re-)connu, soit la part de Jake Rupp dans la première vidéo Static? Tout est là: puissance, originalité et le tout avec un style détendu au possible… Bref, tout ce que l'on aime encore aujourd'hui, déjà là, en 1999. Et rien n'a pris une ride…

Tags: 

MNC TECH!

Où Enrique Lorenzo nous rappelle, preuves à l'appui, d'une époque où Menace skateboards n'était pas encore un mythe, mais une bande gars qui skataient ensemble, et donc que l'on pouvait éventuellement rencontrer sur des spots… C'est ce qu'il lui est arrivé à l'époque. Et à nous de réaliser qu'Enrique est de ces Espagnols qui ont forgés l'histoire du skateboard mondial, à force de leur motivation à voyager et de leur technique sans faille et avec des années d'avances à l'époque. Bref, ce nouveau projet Louw, la marque d'Enrique, en a pour tout le monde!

Oldies but goldies

Petit retour en arrière, avec des images du San Francisco du début des années 00, et pas des moindres avec le trio gagnant de l'époque, soit les jeunes Kenny Reed et Cairo Foster en train de se faire un nom, et un Satva Leung à l'époque l'amateur tech et stylé de Toy Machine. Bref, des lines qui seraient toujours d'actualités dans les descentes locales, et une session à Hubba Hide-Out qui remettra quelques pendules à l'heure.

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer