Videos

Magenta in L.A.

Magenta Skateboards et leur format classique de "capsule" ont choisi le détour de l'automne pour revenir injecter quelque soleil supplémentaire dans votre existence via ce nouveau montage de huit minutes d'images tournées à Los Angeles avec Leo Valls, Jimmy Lannon, Jesse Narvaez, Ben Gore et les potes ; après, si votre truc à vous, c'est plutôt les clips de nuit, pas de quoi s'inquiéter puisque c'est au programme aussi. Sur leur site, vous pouvez trouver cet article (en Anglais) relatant la réalisation assaisonné de photos par Ben Gore et Wolfgang Brandt (qui apparaît aussi dans le montage) ; tout a été filmé par Marshall Nicholson à l'exception de quelques clips signés Chris Thiessen (préalablement interviewé par LIVE ici); et pour davantage de Jesse Narvaez et de Ben Gore, on vous renvoie au tout dernier clip Loophole en date marquant la collaboration de la marque avec FTC, par Zach Chamberlinici!

N'AQUA!

"N'AQUA", c'est le titre du nouveau clip de Felipe Oliveira (maintes fois représenté sur LIVE, et notamment interviewé ici à l'occasion de "WORLDXIT PART 3") ; récemment auteur d'un E.P. de trap (éponyme, à écouter ici via Black Media Skate), Felipe a décidé d'associer sa production musicale à un corpus de cinq minutes d'images de skate de son cru, et capturées par les géniaux Fernando Denti ("DOPPELGANGER", souvenez-vous !) et Guiherme Guimarães.

Murilo alert!

Murilo Romão, vous l'avez peut-être déjà croisé au détour d'un MIMPI sinon d'un Vladimir, si ce n'est au gré de moult pages LIVE, notamment via ses productions avec le collectif brésilien au message universel : Flanantes. Aujourd'hui, pour Black Media Skate, il revient avec une livraison de six minutes et des brouettes de tricks bien à lui, à l'occasion d'un montage principalement conduit par un certain Ben 10, tout en H.D. et en technicité à base de switch et de wheeling sur des spots qui ne demandent qu'à être remarqués.

Foley folle !

Le nouveau pro en date chez Magenta est Australien et il s'agit ni plus ni moins du génial Casey Foley, surveillé de très près sur les Internets depuis belle lurette par ceux qui savent. Son modèle est d'ores et déjà dispo dans la plupart des boutiques spécialisées du monde, mais c'est exclusivement à Adelaide que fut concoté ce nouveau montage destiné à vous expliquer pourquoi : deux minutes et trente secondes de Sony VX-1000 manipulée par Jimmy Barry, puis orchestrée par un Léo Valls dont le travail à Bordeaux, par ailleurs, continue de gagner en visibilité.

Trio

"TRIO" est le dernier montage surprise en date en provenance directe de Strush Wheels (que LIVE ne vous présente plus, à ce stade) ; comme d'habitude, c'est Ryuichi Tanaka qui est aux commandes de la réalisation et qui délivre le montage soigné et la bande-son qualitative qui définissent son style si unique ; sur les sessions, il a été assisté par Kyota Kamei, et il est finalement question de représenter trois skateurs réputés pour être efficace, également question bon goût : Issei KumataniShogo Zama (dont vous pouvez remater la dernière part pour Magenta ici) et Shinya Nohara, tout pile le temps de cinq minutes.

Louison Bobet Forever

La nouvelle production vidéo Louise Skateboards, c'est dix minutes de planche à roulettes en milieu urbain de type créatif assemblées à l'huile de coude et à l'hélium par Stéphane Feugashigh wire filmer extraordinaire qui n'a pas non plus chômé question montage puisque le tout tabasse comme un colis suspect à la poste. C'est entre Bordeaux et Montpellier que ça se passe, Vincent Dallemagne gagne la course mais tous les (nombreux) participants démontrent leurs faculés propres avec autant de brio, le tout au service d'un montage tant captivant que délirant qui vous collera le sourire aux lèvres ou, en tout cas, vous filera la patate !

Inferno Verde

"INFERNO VERDE", c'est vingt minutes de Sony VX-1000 brésilienne, plus précisément en provenance de Manaus, palpitant coeur métropolitain de l'Amazonie et signée Costume, la marque locale dont LIVE vous a déjà relayé certaines productions, elle-même emmenée par un Adonis Perfeito bien décidé à représenter. A la décidément non-moins-survotée plate-forme Black Media Skate, il raconte :

"« Enfer vert, paradis vert ; c'est l'Amazonie classique où l'on pense au passé, à des serpents gigantesques, à des poissons magiques… » disait Glauber Rocha dans son court-métrage 'AMAZONAS, AMAZONAS' (1966).

Pendant cinq ans, nous nous sommes consacrés à la recherche ethnologique et à fouiller dans les rues et les paysages de Manaus et de la région, à la recherche des sommets de 'l'enfer vert'.

Une région enracinée dans le très vieux monde, subjuguée par sa situation au milieu d'une eau abondante et d'une végétation jaillissant du béton et de l'asphalte, où alligators, jaguars et paresseux se disputent la civilité. Un mélange de création et de créatures, de vie naturelle et de mort artificielle."

Pour le skateur moyen, cela signifie notamment un déluge de spots originaux - et complètement dingues - exploités par un paquet d'individus tant efficaces que créatifs, avec notamment quelques prestations qualitatives de Felipe OliveiraCotinz, Luis Moschioni et bien d'autres styles remarquables. Ah, et le montage et la musique sont top, aussi !

Uccsó

C'est par une vidéo complète de ni plus, ni moins de vingt minutes que les Hongrois du Rios Crew marquent leur énième retour fracassant sur vos écrans, avec des parts pour tout le monde ou presque, dont Attila FehérMátyás Ricsi, Viktor Turcsik et bien d'autres. Une fois n'est pas coutume (comme peut en attester l'historique de leurs productions précédentes, ici), tant question skate que question ambiance, on embrasse l'authentique au même titre que le n'importe quoi du quotidien urbain à Budapest et ce, jusque dans les spots et les tricks ! La réalisation est une nouvelle fois incroyable, avec encore et toujours le même B. Bence aux manettes, et la bande-son complète en description YouTube.

Point à la ligne !

La nouvelle vidéo de Marcelo Garcia et ses potes, produite par la plate-forme brésilienne Black Media Skate, s'avère fraîche et revigorante comme l'açaï, reposant sur un principe simple mais employé à la perfection, et vous inspirera peut-être à interroger votre environnement autrement comme pour trouver, vous aussi, vos propres lignes de fugue.

Si vous savez lire le Portugais (de par vous-même ou grâce à Internet), il y a un article ici, par Fabio Luiz Pimentel, et une entrevue avec Marcelo au sujet de son approche,  ; le tout est très chouette.

Aka. Ser Superstar

Sergio Cadaré, le plus grand fan de Slick Rick de tous les temps, lorsqu'il ne tatoue pas, officialise son entrée chez DC Shoes avec un clip attitré qui immortalise sa technique impeccable au service d'un style résolument west coast. Mais ses deux minutes d'images ne sont que l'intro à ce qui se trouve être un montage Bordeaux complet impliquant toute l'équipe, de Léo Valls à Benjamin Garcia en passant par Nick Dias, et même Tom Penny qui nous fait l'honneur d'une apparition surprise ! C'est Drew qui a tout filmé, les titres sont d'Emilien Bonnet, la musique entre autres par Simon Algéo et le tout dédié à la mémoire d'Adrien "Canardo" Blanc.

PREMIERE / "REDRIFT"

"REDRIFT" est le tout dernier cru en date teinté du dynamisme inépuisable de la scène nantaise (souvenez-vous : "L'ELDORADO" & "CHRONICLES OF THE PAST""NANT'ES SERIEUX?"...), projet audiovisuel participatif à la réalisation finalement bouclée par Mattéo Gaudin, du magazine local Ob'Session, déjà interviewé ici. Au programme : dix-sept minutes d'utilisation tant spontanée que moderne de l'architecture locale, une diversité naturelle dans les styles et approches de chacun avec créativité et originalité en prime, et un montage tant inspiré par "ATLANTIC DRIFT" que par la faune maritime locale - soit, finalement, une belle tranche de vie de crew auto-produite, qui témoigne une fois encore des qualités skateboardistiques inhérentes à Nantes à travers les décennies ("CHRONICLES OF THE PAST") - comme pour inciter à un peu plus de tolérance, voire de reconnaissance municipale pour la liberté du citoyen à jouir de son environnement.

Mattéo lui-même raconte :

"Nantes, le 21 juin 2021 : fête de la musique, go skateboarding day et solstice d'été - tous les astres sont censés être alignés pour passer une merveilleuse journée.

Or, le mauvais temps s'abat sur la cité des ducs de Bretagne, rendant la pratique de la planche compliquée. Les autorités - qui ont sûrement oublié un peu trop vite leurs erreurs d’un passé proche - gazent tout un centre-ville venu simplement écouter de la musique. C'est sous cette ambiance pesante qu'une dizaine de skaters désarçonnés se retrouvent au bord de l'Erdre.

Au programme : scotchage de canettes et dégustation de sardines calcinées à même la boîte, mêlé au charmant goût du gaz lacrymo encore omniprésent dans l’air. Les sceptres de cannettes s’agrandissent, tandis que l'on s’entête à trouver un nom de crew.

Au-dessus de nos têtes, une oeuvre d’art un peu bobo constituée de lettres de métal géantes, dont plusieurs manquent à l’appel. À la place de "REVER ERDRE", on pouvait désormais lire "RE DRE". Les esprits sont conquis, on entend "REDREEE" crié ici et là d'abord toute la soirée et puis, pour le reste de l’année.

REDRE est né.

Un an après, cette troupe s'est agrandie et s'amuse toujours autant à filmer ses petites sessions, faire la fête et même des maquettes, des cocktails et des cartes postales.

Bon visionnage !" - Mattéo Gaudin

DC420

La pépite du moment est une nouvelle fois indonésienne, signée par le groupuscule Major Depressive ; tout a été filmé au Canon DC-420, probablement plus ou moins directement influencé par "MEMORY SCREEN" (ou peut-être pas !) avec un montage inspiré, ainsi qu'une ribambelle de locaux immortalisés en train de représenter leur Q.G. comme des chefs. Pour la suite des aventures desdits chefs, c'est aussi sur leur compte YouTube que ça se passe.

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer