Videos

Duo

En voilà deux qui sont complémentaires, dans leur façon d'approcher les rues de leur Hollande natale… Preuve supplémentaire que chez Pop, ils savent les choisir!

Homies bigger network

Quand on veut de la qualité en matière de skate street avec une bonne odeur de béton et de ciment, évidement le plus simple c’est de se tourner vers New York. Entre Hotel Blue, Gang corp ou encore Frog il y a largement de quoi faire. Après la plutôt remarquée « Homies Network » de Kei Tsuruta, c’est Diego Donival qui nous propose une magnifique full-lenght du même acabit « Potluck ». Celle-ci réunit par son casting une grande partie des ambiances et des scènes qu’on peut retrouver à New York avec par exemple une apparition de Brandon James parmis tout un tas de skateurs d’un autre genre comme Kyota Umeki et Yaje Popson. Comme toujours lorsqu’on a à faire à ces personnes, les tricks sont de qualités (pas forcément soignés, mais parfois tant mieux) l’ambiance est très agréable et ça fait du bien de voir autant de diversité et d’originalité. Bref, des skateurs se rencontrent, des vidéos se font, et le réseau s’agrandit !

SLO Country

"Nothing Less" est une petite pépite audiovisuelle de huit minutes réalisée par Kristijan Stramic avec, notamment, l'aide d'un habitué de LIVE : Matej Počervina à la réalisation, qui se veut comme une pilule concentrée de la scène skate en Slovénie qui, visiblement, se porte on-ne-peut-plus sainement. L'approche est hors du commun, avec un séquençage progressif entre, d'abord, plans urbains, puis session mini-rampe avec les locaux de Proper Skateparks, l'allumé créatif Deso, et Tibor Rep aux fournaux ; on prend ensuite quelques nouvelles de la légende nationale et artiste sous-terrain Ali Jusović, entre deux tirettes sur la méga rampe (devant Rick McCrank ou non), avant de redescendre le temps d'une section downhill impliquant notamment Tomaž Šantl, de Original Copy. Enfin, c'est D.I.Y. pour tout le monde, histoire de clôturer l'affaire avec un rappel que le photographe slovène Peter Fettich vient de publier "Rispect The Boul", un livre photo récapitulatif de longues années de labeur typé béton, margelles et copings au sein de son beau pays - l'édition est limitée, chaque couverture est unique (car skatée - tout un concept) et c'est notamment disponible auprès de Palomino, ici !

Réaliser l'impossible

Une petite carte postale audiovisuelle envoyée par un Suédois depuis New York City ? C'est de la part du filmeur de Malmö : David Lindbergdont le compte Vimeo retrace une partie de l'historique personnel. Réalisé au fil d'une semaine de septembre dernier, notamment grâce à l'aide logistique de notre ami photographe et défenseur Pep Kim, le montage en question comporte, sur deux minutes, son lot de clips signés Maxi Schaible et John Baragwanath, entrecoupés de plans sur pellicule et autres travaux d'ambiance pour un résultat pour le moins cinématographique.

Bear Myles ?

Le team Yardsale s’agrandit avec l’arrivée de Bear Myles. Forcément nos amis de Londres nous gratifient d’une petite vidéo pour célébrer l’entrée du jeune homme. Voilà un clip un peu brut, à base de grandes lines toutes pleines d’improvisation (en tout cas on pourrait croire) et de pirouettes pour la plupart relativement inattendues. Voilà un style unique qui se mariera très bien avec celui de Stanley Pradel qui a aussi rejoint le team récemment.

Tags: 

Le Journal d’un surdoué

Un petit remix des pépites de Louie Lopez ? Evidement qu’on en a besoin ! Jeune, puissant, efficace souriant ce petit surdoué a tout pour marquer les esprits, et on le savait bien avant ce joli petit best of de la part de Quartersnacks. Une autre chose dont on peut être sûrs actuellement, c’est que le meilleur de sa part reste encore à venir.

Les yeux gris

Nos compères polonais de Grey Area sont de retour avec, toujours, Kuba Kaczmarczyk (interviewé ici en compagnie d'images récentes de Danny Fuenzalida) aux commandes dans un style qu'il raffine à chaque nouvelle fournée audiovisuelle, semblerait-il. En plus des locales municipalités de Varsovie et Krakovie et, visiblement, de l'Ukraine toute entière, sa conquête territoriale s'étend désormais jusqu'à la Croatie ou il a notamment connecté avec Tom Remillard à l'occasion du Vladimir Film Festival, qui se voit du coup octroyé une part complète (sinon deux) aux côtés des Kraków Kids (interviewés ici) Kuba Brniak, Michal Zarzycki et Franek Kramarczyk, mais aussi d'Eniz Fazliov, Michal Juras, Didrik Galasso ou encore le Chilien Juan Jose Moraga. Les spots sont fous, les tricks de qualité, il pleut comme chez nous : comme d'habitude, de quoi se régaler de grisaille ! L'article complet avec récits et galerie photo est en ligne chez nos amis de chez Free, ici.

Against Le Corbu

Ce serait presque insultant, à ce stade, de vous présenter à nouveau Murilo Romão, des productions Flanantes ; mais toujours moins que l'architecture de Le Corbusier, avant tout basée autour de la division et la structuration des espaces urbains selon leur fonction pratique première, tout spécifique et sans possibilité de réinterprétation personnelle, résumant ainsi la ville à un engrenage utilitaire ne laissant aucune chance aux errances de l'âme et autres vagabondages spirituels mais aussi physiques - à roulettes, ou non. Déplorant les atteintes à la liberté individuelle imposées par cette approche et revendiquant un certain droit inné à jouir de son environnement, Murilo rétorque avec "Against Le Corbu", un trip audiovisuel de seize minutes à Brasilia, pensée comme "la ville du futur" dès sa construction dans les années soixante dans un style emprunt de l'utopie de Le Corbusier, histoire d'en envahir les spots avec une fine équipe (dont un certain Cotinz, habitué de ces pages virtuelles).

Et des spots, il y en a, et pas des moindres... Pour la plupart, le seul fait de les approcher semble davantage relever du dressage que du skateboard !

La jolie galerie photo est l'oeuvre de Renato Zokreta.

PREMIERE / Zeropolis "LOCAL"

Plus de vingt ans désormais que le skateshop Zeropolis persiste et signe, à Lille.

D'office, les conditions locales - tant météorologiques qu'architecturales - exigent un certain degré de passion chez quiconque décidant de s'essayer au skate dans un tel paysage de briques humides (notamment avant la construction du complexe indoor et outdoor de la Halle de Glisse, l'un des premiers 'street parks' modernes en Europe, érigé alors que tout le monde se plaignait du modulaire traditionnel en 2005).

Cette niaque est apparemment vouée à ne discriminer aucune génération, et c'est notamment visible dans cette nouvelle production vidéo - par Zeropolis, donc : "Local", une full-length de vingt-et-une minutes assemblée avec soin par Thomas Larive.

More Medium!

Au fil des années et de leurs productions "A Happy Medium", les frères Buster et Hunter O'Shea ne cessent de nous démontrer comme ils sont nés pour représenter la scène skate en Arizona ! En 2008, le premier opus de la saga n'était déjà pas leur premier coup d'essai en matière de full-length et depuis, en plus d'y rajouter régulièrement des tomes, ils n'ont pas ralenti pour autant, se payant le luxe de projets tels que Sometimes Skateboards (avec également la full-length qui allait avec...). Ce trailer de la cinquième "A Happy Medium" s'annonce comme un retour aux sources, virage déjà préalablement amorcé avec la précédente d'ailleurs : Marty Anderson, les ballons, toute l'esthétique de la première vidéo est répétée. Et si, de ce fait, leur amour semble s'être cristallisé quelque part en 2008 (il y a pire), ça n'est pas le cas du skate avec notamment Johnrob Moore et John Motta qui semblent rajeunir plus que vieillir. On a hâte !

Silence dans la salle

Silence Skateboards, c'est la marque de Simon Grassart, Nordiste mangeur de glaces en O.U.T. et P.D.G. de ladite affaire depuis Bruxelles, et depuis 2016. Graphiquement, la marque débauche un panel d'artistes plus ou moins populaires, toujours subversifs pour ce qui est de la direction graphique et question skate, elle sponsorise un paquet de locaux dont, nouvellement, un certain Grégoire Vansse, vingt-trois ans, de Rochefort et qui voudrait bien qu'on arrête les blagues UltraCush Lite 3D au sujet de son nom. Ce serait autant d'attention perdue à ne pas se concentrer sur son skate, technique, visiblement consistant étant donné la productivité du bonhomme, avec des lignes tourbillonnantes sur une sélection des plus beaux spots bruxellois, d'office !

Le reste du team fait également l'apparition qu'elle mérite, dans la lignée des épisodes précédents de "Z.A.P.", la web série de Silence.

Vous pouvez également revisionner "Noorder Light", la vidéo complète réalisée par Simon et sortie il y a une décennie avec Thibault Lenaerts, Jarne Verbruggen, Szymon Stachon, Timothy Deconynck, Kevin Tshala, Adrien Bulard, Youness Amrani et Olivier 'Tavu' Ente. On doit également à Simon une bonne partie de l'effervescence de Krak question production vidéo. Entretemps, on souhaite bonne chance au jeune pèlerin Greg pour ses nouvelles aventures montpelliéraines !

Select a player

Cela faisait un petit bail sans nouvelles du front texan de la part d'Eric Nguyen, le filmeur VX-1000 au rythme aussi frénétique qu'efficace qui oeuvre notamment pour Select, le skateshop de Houston qui vient de fêter sa dixième année d'existence. A juste titre, le tir est corrigé puisque les locaux ont célébré cette occasion avec une nouvelle vidéo complète, dont le DVD est disponible ici et qui met à l'honneur, entre autres, un certain Ben Havran (plus connu sur les réseaux sous le pseudonyme de @chunkyspliff - décidément, rien ne s'invente) qui, lui, vient de passer professionnel pour Dead On Arrival, la marque du nostalgique Steve Fletch. Les images vous feront instantanément comprendre pourquoi : le skate de Ben est tout terrain, agglomérant pop improbable, maîtrise du handrail, technicité brave et ambidextrie ambitieuse au sein d'un style toujours propre. Rajoutez à cette recette une touche des saveurs d'Eric à la caméra et au montage, et vous obtenez un cocktail explosif !

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer