Vladimir au sommet

A condition d'être au courant, qui dit mois de septembre dit aussi approche de la saison des festivals skate, désormais classiques, en Croatie avec le Vladimir Film Festival, tout fraîchement doté d'un site Internet tout neuf exposant d'ores et déjà les dates et le programme de cette édition, pour sa onzième année d'existence ; et en Bulgarie avec le Summit of the Non-Aligned, plus récent mais tout aussi motivé, dont LIVE vous a déjà parlé - notamment ici. En tout cas, c'est en ce moment, du 9 au 11 septembre que se tient le nouveau Summit à Belgrade ; puis, s'ensuivra presque instantanément le Vladimir 2021, prévu du 16 au 19 septembre à Fažana et Pula.

Histoire de communiquer ces fraîches nouvelles, quoi de mieux qu'un compte-rendu exclusif du Vladimir précédent - un poil éborgné par les circonstances pandémiques, mais qui s'est bel et bien déroulé - millésimé deux mille vingt, donc, narré par les gonzes de Amnesia Skateshop à Sliven en Bulgarie. Plus précisément, le texte est signé Martin Dechev et Yavor Ski ; les photos sont par Veliko Balabanov, déjà auteur de ce clip de Deo Katunga pour Stinky Socks et de la nouvelle vidéo Витошa Skateboards, programmée au Vladimir cette année ; quant aux images qui bougent, il s'agit de leur production précédente pour Amnesia, réalisée pour l'édition précédente.

Encore une fois, on se connecte avec l'actualité imminente du Vladimir ici (une plate-forme à suivre dans le temps, paraîtrait-il), et celle du Summit . Pour davantage prolonger le mythe, aussi, vous pouvez opter pour la relecture du compte-rendu du Vladimir 2019, chargé en Josh Stewart (mais pas que), ici !

*

 

"La seule manière
d'en entendre parler,
c'est la meilleure :
le bouche-à-oreille"

 

"Au fil des ans, sur chacun de nos trips, les gens que l'on croisait nous parlaient tous de la même chose étrange : le Vladimir Film Festival, ce rassemblement hors réseaux sociaux. La seule manière d'en entendre parler, c'est la meilleure : le bouche-à-oreille.

Et donc, notre plan pour 2020 est devenu la réalisation de notre vidéo de skate, pour ensuite aller braver ce fameux trou dans l'espace-temps, réputé comme mythique. Malgré toute la misère du monde en pleine pandémie et la fermeture des frontières, on a réussi à boucler notre projet. Les restrictions nous ont motivé plus qu'autre chose, en un sens, et on s'est retrouvés avec une vidéo dont on était assez contents au final.
 

"Du skate qui donne le sourire aux skateurs"

 
Puis on a contacté l'organisateur du Vladimir, Nikola, en dernière minute puisqu'il nous était alors impossible d'être sûrs de pouvoir venir, du fait de la situation. Il nous a instantanément rajoutés au programme et puis nous a expliqué que cette édition de 2020 était sur le point d'être un peu différente des autres, puisque le monde était devenu fou. Cela ne nous a pas dissuadé du tout, au contraire - plus que jamais dans ces moments pénibles, on était motivés à rejoindre des confrères.
 
On a été accompagnés sur place par les gars de Витоша, une marque de boards bulgare. En chemin, on a du s'arrêter à Belgrade pour récupérer une fille qui voulait venir mais dont les potes censés conduire venaient d'annuler - une vraie guerrière !
 
Après quatorze heures de route, nous sommes arrivés avec un jour d'avance sur le festival au beau petit village de Fažana. La météo n'était pas au top mais on s'est sentis chez nous - à base de flashbacks de nos propres villes d'origine.
 

"Ce rassemblement
de gens magnifiques
qui ne s'explique pas"

 
Le programme était dingue. Du skate qui donne le sourire aux skateurs. Nikola présentait chaque film avec une passion sincère - il aime vraiment ce qu'il fait, aucun doute là-dessus. La première nuit, les projections ont eu lieu dans les bois à côté de la Kasarna, c'était magique : des vidéos de skate en pleine forêt, parfait. Le deuxième jour, on a pu skater Pula, la ville voisine, plus grande, magnifique et pleine de spots dont on se fait rarement virer. En général, les gens s'intéressent et regardent, plutôt ; aucune embrouille, en ce qui nous concerne.
 
Cela fait quelques mois maintenant et, entre nous, on parle toujours de ce fameux Vladimir Film Festival ; ce rassemblement de gens magnifiques qui ne s'explique pas. Cela sonnera sûrement comme un cliché, mais il faut vraiment se rendre sur place pour s'imprégner de cette énergie unique. Ce n'est pas un event de skate, c'est un vrai rassemblement sous sa forme la plus brute. Vivement qu'on y retourne en 2021 !
 
Impossible de trouver les mots pour décrire la qualité de l'hospitalité et de l'attention qu'on nous a accordé. Le temps n'était pas vraiment au beau fixe et malgré tout, le spectacle a eu lieu. 'Merci' n'est pas un mot assez fort, je trouve, pour communiquer ma gratitude à l'égard de nos nouveaux amis, notamment Nikola, Marina et Nino de Pula." - Amnesia Skateshop
 
*
 
 
Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer