RIOS crew

Panic In Butapest

Cela fait des années maintenant qu'on sait tous à quel point on peut compter sur le RIOS crew de Butapest [sic] pour donner la patate et, accessoirement, écrire leur propre chapitre du skateboard européen puisqu'à force d'excellents montages mis en ligne avec acharnement sur YouTube au fil des ans, ils ont largement contribué à placer l'Europe de l'Est sur la carte d'un skate mondial pourtant pertinemment nombriliste.

Activistes et actifs depuis moult baux baignant dans le jus d'une société qui résiste encore et toujours à cet envahisseur culturel qu'est la planche à roulettes, leurs crayons sont forcément bien taillés mais, si cela fait déjà longtemps que Bence Bálint (interviewé en Anglais sur le site de Magenta il y a un bail ici) n'a plus à prouver qu'il est l'un des plus importants (et meilleurs) vidéastes de skate de sa génération, toute la bande parvient à chaque fois à surpasser la qualité de ses productions précédentes, tout en approfondissant un style commun : le leur, si particulier, en tant que communauté authentique.

LIVE vous avait déjà partagé la part de Victor Turcsik dans leur nouvel opus : "TOLÓ 2", diffusée il y a quelques jours par Quartersnacks ; aujourd'hui, c'est l'intégralité de "TOLÓ 2" que l'on vous relaie, par l'intermédiaire des RIOS eux-mêmes.

Vingt minutes de street brut, féroce et inventif à souhait, c'est pratiquement une full-length que délivrent là les ambassadeurs d'une Hongrie rendue dès lors plus moderne qu'elle n'est véritablement prête à l'être, au vu des réactions de la populace locale - toujours sur la défensive et endoctrinée à hausser la garde. Bence documente le skateboard local au sein d'un ensemble traditionnel que les RIOS persistent à vandaliser de progrès, et seuls les malheureux viendront se plaindre.

En attendant, les RIOS continuent de tisser leur propre réseau et, remarquablement, notre Mickaël Germond national ainsi que Samu Karvonen sont venus se greffer au tableau, il y a peu. C'était avant le confinement, et ça va sûrement vous donner encore plus hâte que celui-ci se termine - quoiqu'il en soit, LIVE couvre le sujet pour vous, très bientôt !

Rios alert!

On ne confine pas le RIOS crew aussi facilement et, si l'avant-première parisienne de leur nouvelle vidéo "TOLÓ 2" (entre autres) se voit annulée en dernière minute, ils nous octroient malgré tout la possibilité d'en croquer un morceau, via Quartersnacks. Et ledit morceau, c'est la part du lion : Victor Turcsik, toujours aussi incroyable depuis son dernière web clip solo (on en profite pour également vous recommander celui d'Attila Fehér à Vienne, contemporain).

Sur chaque-spot-qui-peine-à-en-être-un, l'approche de Viktor est des plus improbables, avec une violence toute particulière sur des variantes de wallride et contre toutes sortes de surfaces peu pratiques. Bence Bálint signe là parmi ses meilleures prouesses à la réalisation, et ça donne sacrément envie de voir le reste !

EVENT / Roundabout Festival @ Nozbone / Sergej Vutuc / Richard Hart

Le skateshop parisien Nozbone est fier de vous inviter, ce mardi 17 mars à 19 heures, à une édition exclusive du festival Roundabout organisé par Sergej Vutuc - en l’occurrence, dans les murs du shop.

Une initiative lancée à Berlin en 2017 sous la forme d’un festival aux allures plus classiques, et moins itinérantes, son succès (notamment dû à la qualité du programme) a poussé Sergej a en faire évoluer le concept et désormais, Roundabout apparaît au rythme de ses voyages et autres séjours par delà le monde, proposant la découverte de l’oeuvre de vidéastes, photographes et autres artistes skate aux origines et aux parcours multiples, avec un certain accent sur la qualité de la présentation - comme un pied-de-nez aux standards imposés par une industrie fondée sur la consommation en urgence.

Pour cette édition chez Nozbone, Sergej, lui-même artiste de longue date aux talents multiples puisque son oeuvre recoupe production photo, vidéo, papier et sonore régulièrement exposés de part et d’autre de la planète, s’est rapproché de Richard Hart, photographe anglais d’origine ayant affûté son oeil aux Etats-Unis (avec une préférence pour San Francisco) pendant bien des années avant de se lancer dans l’aventure de son propre magazine en indépendant : Push Periodical, qui l’a encouragé à exporter sa vision par delà les océans. Les deux créatifs partagent une même fascination pour le tangible ; de ce fait, leurs travaux suivent exclusivement un axe analogique, orienté vers la manipulation du medium physique - principalement via pellicule en tout genre, mais pas que.

Cette édition de Roundabout chez Nozbone s’avère l’occasion de découvrir ou de redécouvrir l’oeuvre de ces passionnés, puisqu’elle comportera une exposition d’un échantillon de celle-ci avec en plus, une performance sonore en direct signée Sergej, couplée à une projection de ses films format Super 8.

Egalement à l’affiche de cette soirée : l’avant-première européenne de « HELEN », la nouvelle vidéo Northern Co. - la marque indépendante de San Francisco - réalisée par le génial Zach Chamberlin, ainsi qu’une projection inédite de « TOLÓ II », une toute fraîche production des Hongrois non moins géniaux du Rios Crew, actif depuis tant d’années à Budapest, impliqué au coeur de la scène locale comme il se doit et fort d’un paquet de montages sur YouTube qui n’ont pas manqué de capter l’attention du reste du monde au fil de la décennie.

Une soirée bien riche, donc, pour laquelle Nozbone vous attend, répétons-le, ce mardi 17 mars, à 19 heures !

 

Pristina affair

Généralement, quand les Rios décident d'accoucher d'un nouveau bébé vidéo, pour peu qu'on apprécie le skate de rue, on arrête tout : Bence Bálint est un prodige de la caméra et du montage, formant avec Buta Jani aux illustrations un duo imparable et, avec les locaux de Budapest, un combo qui a déjà maintes fois fait ses preuves. C'est toujours brut, déborde d'une énergie de groupe (souvent communicative) qui leur est propre et en l'occurrence, c'est à Pristina, capitale du Kosovo que se sont rendus nos compères. Sweet Skateboards et Vans les ont aidé, la VX-1000 est pour une fois de rigueur et, pour un long interview (en Anglais) avec le crew sur le site de Magenta, c'est ici que ça se passe.

RIOS x BELGRADE ZOO

Les deux crews les plus croûteuses de l'Est sont de retour ! Après "Dunja", l'an passé, et l'interview qui allait avec, nos chouchous de Budapest : le Rios crew, est reparti en Serbie pour davantage de péripéties urbaines en compagnie de la faune skateboardistique locale : le Belgrade Zoo. Des rumeurs se propagent quant au jumelage des deux régions, pour bientôt.

Toujours à Belgrade, gardez un oeil sur un chouette évènement local, imminent : le Summit of the Non-Aligned, du 12 au 15 septembre, festival skate à la programmation plus qu'intéressante, à découvrir sur leur compte Instagram - en attendant plus d'informations.

Dans le même ordre d'idée, le programme de la neuvième édition du Vladimir Film Festival vient également d'être annoncé, et c'est à découvrir ici avant de booker vos billets, direct !

"Dunja" / Rios Crew x Belgrade Zoo / PREMIERE

Plus besoin de présentations, concernant les Rios ; et de toute façon, ils sont sûrement à mille lieues de ce type de préoccupations ! En l'occurrence, dans leur nouvelle vidéo "Dunja", ils retrouvent le "young gang" de Belgrade Zoo ainsi qu'un paquet d'autres vieilles connaissances pour arpenter les rues du Montenegro, et de Pula en Croatie, respectivement. Accrochez-vous !

Loose trucks and winter blues

Ah, l'hiver à Budapest… L'ambiance tempérée, les températures agréables, les spots doux comme une fesse de bébé… Ah, on nous dit qu'un certain Viktor se porte en faux sur cette vision idyllique!? Et nous apporte les preuves d'une réalité un poil différente, avec cette part tournée de novembre à décembre dernier. Mettez une capuche avant de cliquer!

"Tood"

S'il devait vous arriver un jour de douter de ce que serait devenu le skate, tapez "RIOS crew" sur votre clavier analogue ou tactile, et remettez-vous les idées en place, une fois pour toute… Parce qu'en deux ans, cette bande de gars d'une capitale oubliée de tous a réussi à créer quelque chose. Un truc à eux, bien à eux, sans sponsors, sans campagne marketing, sans rien, en fait, à part une caméra et de bonne idée, dont celle de ne jamais filmer deux fois sur le même spot… Et leur truc à eux en est à faire se déplacer des skateurs du monde entier pour venir le voir. Toujours bon signe, surtout vu les gars qui viennent… Comme quoi, tout n'est pas perdu. Merci, les RIOS!

Fear of a boring planet

Imaginez un monde sans les RIOS crew, et leurs équivalents à travers le monde… Leur nouvel edit relate leur récent voyage en Croatie pour le Vladimir Film Festival et, entre autres, leurs sessions avec notre Aymeric Nocus national. Que du bon, donc, et que le meilleur de ce que peut réellement offrir le skate, au delà de la casquette qui va bien et du fit ultime.

R-I-Y-OS life

Même les RIOS ont un DIY, et Feher Attila semble être à l'épreuve du gros chien! Street knowledge.

Yellow winter

Il semble donc que les RIOS ont survécu à un hiver à Budapest de plus… Et ont même réussi à faire beaucoup de skate, malgré une météo adverse! Au delà de l'ambiance de crew rendue au mieux et de la foison de spots inconnus de nous, on saluera une réalité plutôt rare de nos jours: les roues coniques et jaunes à force d'être utilisées à bon escient!

Tags: 

Esti körkép

Aujourd'hui, on retourne à Budapest, avec le RIOS crew!

Tags: 

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer