Conor Charleson

Excès de zèle

"OVERTIME" est un nouveau montage d'à peine huit intenses minutes par Adam Todhunter, débordant de pavés tantôt anglais, tantôt écossais surmontés de lignes vrombissantes par le who's who du skate local et d'ailleurs - puisqu'aux côtés de Tom DelionDom HenryKeanu Robson (lui-même réalisateur à ses heures perdues, essayez de tomber sur "HAWAIIAN PEEL") et Conor Charleson (entre bien d'autres), Shinpei Ueno - le boss de Tightbooth au Japon - fait quelques apparitions fracassantes.

En vérité, c'est filmé principalement à Londres mais avec quelques incartades jusque Manchester, Stockport et Glasgow, c'est hébergé par Free Skate MagVague Skate Mag s'est chargé d'un interview de Shinpei et ça nous confirme bel et bien l'actuelle validité de l'énergie incroyable que la scène anglaise a toujours sû véhiculer, à l'heure d'un skateboard on ne peut plus clairement universel. Peu importe l'heure, on n'en fait jamais trop dans ce genre de circonstances !

Là-bas…

Si l'idée même qu'une vidéo (quelle qu'elle soit) puisse être "à voir absolument" fasse encore sens aujourd'hui, la nouvelle production de James Craven, en conjonction avec Grey Skate Mag, est peut-être la seule à se hisser jusque-là, et ce depuis longtemps. Island reprend la suite de son coup d'éclat précédent Land, pour le transcender et atteindre le rang de chef d'oeuvre. Carrément. Et si l'idée de chercher toujours plus loin où poser ses roues n'est pas un sujet nouveau, il est traitée ici d'une façon toute particulière, bien loin du pseudo-épique sans fond qui nous épuise à longueur de journée. Mais très de blah-blah, faites-vous du bien, et profitez pleinement de ce rare moment…

Le Kyron!

On aurait presque oublié d'en parler, et cela aurait été quasi criminel, vu ce que nous offre ici Kyron Davis: ce savant mélange de tech britannique sur spots insalubres qu'on lui connaît, mais peut-être encore un cran au dessus de son habitude! Du très bon de ce part, mais aussi de ses collègues…

Le conseil d'Augustin!

"La première line de Matlok est foolek!" Selon notre Google Trad', il semblerait que ce soit une bonne chose… Blague à part, très bon edit, dans son montage, et le skate pratiqué, aussi, londonnien au possible, dans le meilleur sens du terme. Et le jeune Matlok Bennett-Jones n'est pas le seul à se faire remarquer…

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer