Tom Delion

PREMIERE / Vladimir 2018 / George Toland / INTERVIEW

Les lads de Londres ne dorment jamais! Rien que ce mois-ci, ils nous ont offert "Teddie", la nouvelle full-length de George Toland compilant onze mois de footage accumulés sur place mais aussi sur de nombreux trips, ici et là en Europe ; et pas plus tard que la semaine passée, LIVE Skateboard Media vous suggérait de jeter un oeil aux travaux de George Booth-Cole, le photographe du crew qui documente sur pellicule trente-cinq millimètres ce que son homonyme capture avec sa VX-1000, entre bien d'autres choses encore. Les deux G ne sont pas non plus étrangers au plus important festival de vidéo et photo de skate d'Europe (voire de la planète) : le Vladimir Film Festival, qui se déroule chaque septembre en Croatie (sur lequel nous vous avions proposé un documentaire en 2017, auquel George avait déjà contribué des images, par ailleurs). C'est justement le fruit des sessions improvisées dans les collines de Pula qu'ils sont fiers de partager avec vous aujourd'hui, grattées entre huit expos et quinze projections, sur à peine quatre jours. Chaque élément du duo ayant rempli son rôle de documentariste avec brio, il était de rigueur que d'aller tailler une bavette avec, en l'occurrence, celui qui préfère les couleurs sur cassette au noir et blanc des pelloches (mais pour un interview de l'autre, c'est ici), histoire que leurs travaux respectifs illustrent et ponctuent un flot de souvenirs de partages de sessions ensoleillées !

INTERVIEW / George Booth Cole / GALERIE

Histoire de briser la glace avec un sombre calembour que les plus anglophones des plus fervents fans de vidéos de skate japonaises comprendront (oui, c'est très spécifique...), George Booth is tight ! Bon, maintenant qu'on a passé le cap toujours un peu étrange de l'introduction, attardons-nous un peu sur à quel point l'énergumène est, effectivement, plutôt chouette : depuis des années maintenant, il est impliqué aux côtés de George Toland et du crew Serious Adult (qui vous a récemment présenté "Teddie") qui nourrissent réellement leur scène, avec un pied dans le sauvetage du spot mythique de Southbank à Londres mais également via leur documentation du talent des nouvelles générations londoniennes, très souvent excellent, et dont ils font eux-mêmes partie intégrante. Le langage de Booth, c'est celui de la photographie et ça fait maintenant un bail qu'on peut le voir exposer ses travaux, tirages et zines sur Instagram ; une sélection aussi savamment commissionnée qu'abondante et le tout, développé maison. En septembre dernier, tout le crew s'est (une fois de plus) envolé pour le Vladimir Film Festival en Croatie, pour quelques jours de skate intense ; histoire de teaser le montage en ayant résulté, concocté pour LIVE par George Toland et à la sortie imminente, voici une galerie photo de George Booth Cole, comprenant des images du dernier Vladimir, donc, mais également du making-of de "Teddie" ou encore de l'un de ses projets personnels au Japon. On a même attrapé le type à la volée, histoire de l'interroger un peu !

Teddie!

Teddie n'est pas que le prénom du nouveau-né de Greg Conroy, O.G. de Londres notamment impliqué dans le mouvement Long Live South Bank et chef de file du mouvement Serious Adult ; c'est également le nom de la full-length de George Toland au nom de ce dernier collectif, filmée entre novembre 2017 et octobre 2018, parachevée juste à temps pour le dernier Vladimir Film Festival et le moins qu'on puisse dire, c'est que les zozos n'ont pas chômé ! En plus de leurs spots locaux, ils ont également arpenté (et rossé !) ceux de Marseille en France, Saragosse en Espagne et Pula en Croatie. Comme on s'y attend désormais de la part de George (qui n'en est plus à son premier coup d'essai avec une caméra VX-1000, depuis longtemps), la réalisation est effiicace et le filming poignant, occasionnellement assisté de Rémi Luciani, Chris Williams et Luke Herb en renfort, et de Tom Delion pour le Super 8. C'est efficace, Anglais à souhaits, parsemé de briquettes qui puent et qui grattent mais dominées avec style et panache !

Tom Delion, Jack Soden, Sebastian Lemus et Darwin écopent de full parts, tandis que parmi les moult friends, guests et autres apparitions improvisées figurent Greg Conroy, Max Critchlow, George Booth-Cole, Chris Garcia, Lewis Bell, Graham Davies, Harry Turner, C.J. Sewell Gayle, Jorge de Torres, Sam Earl, Mikey Prentice, Joe Coward, Elliott Wright, Chris Mann, Tommy May, Glen Fox, Ryan Cunningham, Luka Pinto, Louis Woodhead, Myles Shankie, Sam Bunton et Will Stradling. Un line-up qui sent bon la rue.

Comme dans du beurre !

Des kiwis chez les roastbeefs, c'est le titre alternatif que les plus (ou moins) gastronomes (et les plus mauvais en géo) d'entre vous auraient pu donner à ce nouveau clip des Australiens de Buttergoods, exilés pour l'occasion au Royaume Uni où ils ont su connecter avec les locaux, et nous concocter ce clip d'enfer - car ils n'y sont pas allés avec le dos de la cuillière ! Dans "Spoons", la VX est incroyable, le montage impeccable et non sans rappeler d'autres productions australiennes : les vidéos Pass-Port. Plein de bonnes surprises dans ce montage survolté et tout en briquettes !

Oranje

Et là, une question se pose: pourquoi à chaque fois que quelqu'un va visiter la Hollande, ça se termine avec du reggae sur l'edit qui en résulte!?? Ça doit être quelque chose dans l'eau…

Le conseil d'Augustin!

"La première line de Matlok est foolek!" Selon notre Google Trad', il semblerait que ce soit une bonne chose… Blague à part, très bon edit, dans son montage, et le skate pratiqué, aussi, londonnien au possible, dans le meilleur sens du terme. Et le jeune Matlok Bennett-Jones n'est pas le seul à se faire remarquer…

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer