wilfried mandereau

Silver 3CCD

Le précédent projet du Nozbonien Parisien Jimmy Larkz, on vous l'avait présenté ici, sous le sobriquet de TroisCCD. Quelques mois plus tard, l'énergumène est de retour et c'est à San Francisco qu'il est parti affûter sa VX, entretemps. Mecque du skateboard dont il est revenu avec ce nouveau montage : "Silver Surfer", sept minutes quarante qui tabassent, à l'esthétique visuelle propre et efficace. Skylar Trent en est le M.V.P., mais ni les potes de Jimmy, ni leurs diverses connexions sur place (Adrien Chabiron, Nile Gibbs, Ian Wishart, Nick Rapoza, Lucas Languasco, César Dubroca, Wilfried Mandereau, Eden Withers-Koch, Max Driscoll, Joshua Marques) n'ont démérité, loin de là ! Le style général est rapide, hyper agressif, et n'est pas sans évoquer les vidéos classiques tournées dans cette ville à l'époque de son apogée plancharoulettistique.

Franck Pierron / PREMIERE / "Tracked Movements"

Attention, O.V.N.I. ! Si le nom de Franck Pierron ne vous dit pas grand chose, ça n'est pas tant un souci générationnel (ou pas que) : le Monsieur a toujours plus ou moins œuvré dans l'ombre, notamment il y a plus d'une dizaine d'années à l'époque du magazine Chill (là, qui pour se souvenir ?), féru de cinématographie skateboardistique qu'elle soit à base de VX-1000, Super 8 ou 16 mm. L'œil de Franck cultive le détail, célèbre l'énergie ; sa passion pour son sujet se transmet et son application à la tâche s'exprime : c'est donc un régal pour le skateboard que son tiroir à cassettes et autres bobines empruntes de marques de sessions parisiennes mythiques, tandis que lui a suivi son bonhomme de chemin dans l'audiovisuel et travaille désormais pour la télévision. Heureusement pour nous tous, il n'a pas oublié son amour de jeunesse pour autant, et quand on a proposé à Franck de sonder ses archives dans le cadre d'une projection organisée dans le cadre du récent event "Das Days" à Paris il y a quelques semaines, il s'est prêté au jeu sans hésiter, pour la culture ! Le résultat : "Tracked Movements", titre un peu officieux improvisé pour l'occasion reflétant une certaine quête du footage perdu, mais aussi le concept élémentaire du filming en skate et bien d'autres choses encore, qu'on vous laissera le soin d'imaginer. Bref, peu importe l'habillage : ce qui compte, c'est que l'enthousiasme et la passion de Franck aient survécu à ces quinze ans, et se manifeste en 2018 sous la forme de cette capsule temporelle blindée d'images inédites et de styles de légende(s), reflet d'une scène parisienne qui aujourd'hui encore doit énormément aux mordus et autres activistes qui s'y voient représentés. Et une fois n'est pas coutume, LIVE Skateboard Media a saisi au vol l'opportunité de soumettre l'auteur desdits clips au désormais traditionnel traitement du "En 5 !". Merci, Franck !

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer