Brian Panebianco

Pizzabotage

Histoire de faire encore mieux rimer Philly avec Italie, le crew de Sabotage Productions (non-étranger au bataillon LIVE) est récemment parti appliquer une science du ledge perfectionnée depuis moult générations en leurs contrées sur les curbs en marbre de Milan, histoire de vérifier à quel point les normes de celle-ci sont universelles. L'héritage de "Photosynthesis" pèse au point de s'exporter sans frais, visiblement, puisque leur destination semble être passée pour une cour de récréation.

Jahmir BrownTyler DietterichJuan AlgoraKevin Bilyeu ou encore Dylan Sourbeer sont de la partie, à grand coup de tech aux parfums vintage et de nollie flips affûtés, Brian Panebianco gère son domaine derrière la caméra et l'écran de montage comme à son habitude et, une nouvelle fois, le M.V.P. de l'histoire est Joey O'Brien avec son style puissant, ses lignes infinies et son nom en haut de l'affiche pour une dernière part bien méritée, puisqu'il saute carrément une rivière (non sans évoquer Jeremy Wray). Milan n'avait pas connu pire sabotage depuis la marée noire du Pô.

Savate suédoise

Kato Skateboards est une marque de plus qui en jette en provenance de Malmö en Suède, co-fondée et emmenée par Simon Capdevila. Leur dernière pièce audiovisuelle, sobrement intitulée "UNTITLED", est l'occasion pour eux de présenter l'introduction à leur équipe de deux nouvelles têtes : Jonathan Norberg et Jake Sanso. Le tout est filmé à la VX et orchestré sur timeline par Simon lui-même, condensé en moins de cinq minutes punchy qui s'octroient le luxe de comporter quelques invités supplémentaires, de type nouvelle génération, en provenance de Philly et que vous ne serez pas sans reconnaître si vous êtes (et on l'espère) un habitué des vidéos "SABOTAGE".

L'activité vidéo de Kato est à suivre sur YouTube, ici !

Le conseil de D.J. Dub : "Dub"

Avec "Dub", c'est le crew Sabotage de Philadelphie qui reprend du service, amené par Brian Panebianco qui excelle des deux côtés de la caméra, par ailleurs. Kevin Liedtke et Tyler Dietterich en sont supposément les principaux protagonistes mais en vrai, tout le monde a au moins un trick, de Mark Suciu à Jamal Smith en passant par Dylan Sourbeer, Ishod Wair ou encore Kevin Bilyeu. Improbablement, ça semble se surpasser avec chaque nouvelle production, chez Sabotage, qu'il s'agisse de skateboard ou de réalisation et si les locaux ont perdu LOVE Park (un spot au déclin notamment documenté par Euro Jon), ils semblent utiliser cette rage pour retourner tout le reste de la ville de l'amour fraternel en bonne et due forme - même ceux qui n'ont fait que traverser la rue, pour échouer à Muni, et dispenser quelques leçons de curb...

Néo-classicisme

Grosse piqûre de rappel sur un fait indéniable, en ces temps incertains: Sabotage 5 est la vidéo qu'il te faut et ce pour de nombreuses raisons, dont le simple fait qu'elle restera la dernière documentation en profondeur du skateboard pratiqué ces dernières années à LOVE Park. Et ça, ce n'est pas rien…

LOVE, le futur!

Les gars de Sabotage nous annoncent, en fanfare, une nouvelle full-length (la cinquième, déjà!) pour fin septembre, et documenteront ainsi les dernières images de Love Park, au delà du lancer de nains sur les blocs qui devraient encore apparaître dans quelques vidéos de touristes, encore. Non, ici, on parle des locaux, et de leur réalité, en plein changement. Le pendant VX 1000 du bouquin de Jonathan Renthscler, un peu…

Philly alert!

Où l'on découvre que certains acharnés skatent toujours LOVE park, même en pièces détachées… Et que la ville ne se limite pas à ce classique! Mais, ça, grâce à Chris Mulhern entre autres, on le savait déjà!

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer