Henry Kingsford

VLADIMIR FILM FESTIVAL 2019 / REPORT

Vladimir - le clair obscur.

Un mouton noir qui a connu une croissance exponentielle au fil de ses neuf années d'existence, n'ayant d'égal que celle de l'attention que l'évènement a reçu avec, cette année, environ trois cent visiteurs en provenance de toute la planète, ayant en commun le but d'assister à ce festival à Fažana, en Croatie - un petit village portuaire de l'Istrie lourd d'une histoire chargée, dont la sensibilité à fleur de peau des habitants et les monuments physiques, omniprésents au point d'assurer à l'endroit une importante fréquentation touristique, n'en sont que d'incessants témoins.

Ce qui n'était à l'origine qu'une initiative toute locale consistant en une série de projections vidéo au skatepark local a rapidement dépassé ce stade embryonnaire au fur et à mesure que ses instigateurs, Nikola Racan (réputé en sous-sol pour sa full-length video 'Solsticij') et les locaux du Skateboard klub August Šenoa ont commencé à utiliser les modes de communication modernes pour se tisser un véritable réseau de collaborateurs internationaux comprenant toujours davantage de photographes, vidéastes et artistes reconnus.

"Vladimir" / premiere

En sept ans d'existence, le Vladimir Film Festival s'est lentement, mais sûrement imposé en tant qu'incontournable du skateboard européen, pour ne pas dire mondial. Présent sur place chaque année, à l'occasion de cette édition 2017, Aymeric Nocus a choisi d'emmener sa caméra avec lui afin de documenter l'énergie incroyable déployée sur place, s'entourant de George Toland et Rémi Luciani afin de mieux saisir la vivacité des sessions skate, à grands renforts de VX-1000. Le produit final constitue un mix atypique mi-documentaire, mi-vidéo de skate, ayant fait l'objet d'avant-premières de Rio De Janeiro à Berlin... Tout un programme !

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer