Tomaž Šantl

VLADIMIR FILM FESTIVAL 2019 / REPORT

Vladimir - le clair obscur.

Un mouton noir qui a connu une croissance exponentielle au fil de ses neuf années d'existence, n'ayant d'égal que celle de l'attention que l'évènement a reçu avec, cette année, environ trois cent visiteurs en provenance de toute la planète, ayant en commun le but d'assister à ce festival à Fažana, en Croatie - un petit village portuaire de l'Istrie lourd d'une histoire chargée, dont la sensibilité à fleur de peau des habitants et les monuments physiques, omniprésents au point d'assurer à l'endroit une importante fréquentation touristique, n'en sont que d'incessants témoins.

Ce qui n'était à l'origine qu'une initiative toute locale consistant en une série de projections vidéo au skatepark local a rapidement dépassé ce stade embryonnaire au fur et à mesure que ses instigateurs, Nikola Racan (réputé en sous-sol pour sa full-length video 'Solsticij') et les locaux du Skateboard klub August Šenoa ont commencé à utiliser les modes de communication modernes pour se tisser un véritable réseau de collaborateurs internationaux comprenant toujours davantage de photographes, vidéastes et artistes reconnus.

P.E.K.I.

"Peki", c'est le surnom d'Antonio Peković qui donne son titre de la nouvelle production (la neuvième !) du collectif Original Copy du Slovène Tomaž Šantldont LIVE Skateboard Media n'a pas été sans vous présenter les travaux (et le skate !) par le passé. Car le bonhomme est aussi dynamique en skate qu'en vidéo ; c'est d'ailleurs lui qui avait rafflé la dernière part de la vidéo de Nikola Racan, "Solsticij". Question skate, Antonio n'est ceci dit pas en reste, avec un pop incroyable au-dessus d'un paquet d'obstacles improbables, des back tail flip out sur du béton brut avec des trous dans les chaussettes et plus de pavés que l'Europe de l'Est saurait en recenser. C'est gris comme le ciment, ça grinde comme la rouille et comme on pouvait s'y attendre de la part de Tomzi, le montage est de type expérimental, pour de vrai, sur une musique originale composée par Zlatko Djogić.

Iran trippin'

Original Copy (ou Copies ?), c'est le nom de code du projet du Slovène photographe, vidéaste et skateur époustouflant Tomaž Šantl, par ailleurs nouvellement doté d'un chouette site Internet. Vous vous souvenez peut-être de lui comme titulaire de la dernière part de la full-length de Nikola Racan "Solsticij" ou, plus anciennement, réalisateur de vidéos locales ayant notamment fait connaître aux foules par delà le monde un certain Ali Jusovic, complètement dément.

Son dernier bébé, c'est une production Original Copy, donc, et aussi le récapitulatif audiovisuel d'un voyage de skate en Iran. La production musicale est également originale. C'est conceptuel, à regarder en prenant le temps afin d'en apprécier l'essence. N'hésitez pas à vous pencher sur le travail du surnommé Tomzi et accessoirement, sur son skate.

Salud!

Quel meilleur message pour les jours qui viennent que ce nouvel edit, toujours aussi expérimental, des Original Copies? Si tout le monde pouvait s'assoir pour partager un verre de vin, ça nous ferait des vacances!

Truth hurts

Vendredi dernier, nos amis du Vladimir Film Festival présentait en avant-première ce nouveau projet des Original Copy, et le voici déjà en ligne pour nous tous! Il serait en effet dommage de se priver d'un tel point de vue, tant sa qualité est remarquable… Cette fois-ci, le duo Original Copy choisit de tirer le portrait d'un certain Deso, digne représentant de la vérité brute du skate. Et le bonhomme est traité de la même façon, sans fioriture, mais avec un talent certain. Vous ne vous ennuierez pas une seconde, et aurez tout de même matière à réfléchir ensuite, notamment sur le fait que tout ceci vient de Slovénie…

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer