Jesus Fernandez

Coup double

On se doutait que Sarmiento ne décevrait pas: il est du genre intouchable, et d'ailleurs intouché par les années… Et pas de souci du côté du technicien espagnol, mais la très bonne surprise est que la part est presque plus celle du Monsieur Pettersson, et lui rend parfaitement justice. Le gars est cité comme l'un des locaux barcelonnais les plus intéressants depuis des années et confirme ici avec brio. Il trouve même un coin inutilisé de Parallel!

Enrique, toujours là!

Enique Lorenzo, on aurait tendance à l'oublier, fait partie de cette génération espagnole technique mais tout terrain qui a tant donné au skateboard mondial, des frères Fernandez à Dani Lebron. Et lui, comme les autres, ne semble pas vouloir ralentir! Comme quoi, la finesse vieillit mieux que la cascade, en général.

Petit goût de 90's…

Josh Kalis l’a déjà maintes fois expliqué, mais l’Espagne est l’un des rares endroits au monde où les skateurs ont encore des places qui, par accident, se trouvent être d’excellents spots où ils peuvent passer des journées entières à skater, déconner, boire des bières, fumer des joints et reskater encore… Pour le meilleur et parfois aussi pour le pire, ce type de skate, appelé « plaza skating » par Kalis était autrefois la norme, lancée par l’EMB de San Francisco. C’étaient les années 90, ou alors c’est aujourd’hui, mais en Espagne.

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer