Ruben Spelta

Hey man what's your style?

A l'aube de cet automne deux mille vingt, l'épopée Magenta Skateboards continue de célebrer son dixième anniversaire en honorant, entre autres, ses origines parisiennes et c'est juste là que vient se placer ledit "BOULEVARD", un montage de quatre minutes de VX-1000 signées Quentin Delebecque (dont on vous a récemment présenté le travail ici) et Romain Batard, glanées aux fils de l'été dernier et des rues de la capitale française. Au programme : plein d'images de Soy (chaussé comme dans "STATIC III"), du Shogo Zama en terre inconnue-mais-vite-maîtrisée, et le retour de la violence de Masaki Ui aux côtés des cousins Alexis JametJulien OyeEmilien BonnetAntoine Jouguet et consorts. Le tout, entre deux passages furtifs de Ruben Spelta, quelques tours et détours sur deux roues par Olivier Ente, et les souvenirs de vacances de Vivien et Glen !

Dix ans de Magenta !

Avec l'année deux-mille vingt, la marque de planches de salut et moult autres artéfacts qualitatifs Magenta Skateboards célèbre une décennie de bons et loyaux services au sein de l'ordre skateboardistique mondial - au cours de laquelle les responsables dudit coup d'état n'ont fait que travailler à en niveller la culture vers le haut, naturellement. Toujours l'enfant spirituel de Soy Panday et de la fratrie Vivien et Jean Feil, Magenta vient de sortir une collec' anniversaire (premier arrivé, premier servi), et aussi de retrouver Sylvain Robineau le temps de ce petit court-métrage, "STILL IN BUSINESS", impliquant une ribambelle de comparses. Pour rappel, Sylvain était déjà le monsieur derrière "QUI SERA LE MAÎTRE ?" et "PARISIEN", entre autres réalisations personnelles à retrouver sur Dailymotion, par exemple.

Egalement au menu, et gâteau sur la cerise : cette "10 YEARS MIXTAPE" faisant office de best-of sucré et de rétrospective des vidéos de la marque sorties au fil des ans, donc. C'est compilé par Manolo's Tapes, complété par un article sur le site de Magenta ici, et même par un interview de Soy Panday par Matt Broadley pour Parade World, là, comme histoire de réviser pour les dix prochaines années à venir.

Décontrasté…

Où notre Hadrien Buhanic national capture la relaxitude totale du Ruben Spelta dans son élément naturel, soit Milano Centrale, mais aussi des spots parisiens plus que parfaits pour son talent inné à la nonchalance… On vous défie de ne pas éclater de rire sur le tailslide flip out!

Magenta welcomes Shogo Zama

L'an deux-mille-vingt marque une décennie d'existence déjà pour Magenta Skateboards, la marque de la fratrie Feil (Jean et Vivien) et de Soy Panday qui, comme pour fêter ça, invite le Japonais Shogo Zama à rejoindre l'équipe. Le faire-part vidéo, intégralement composé à Paris, est l'oeuvre de Romain Batard, et Vivien, Soy, Glen Fox et Ruben Spelta font également leurs dûes apparitions remarquables.

En bonus, et histoire de ne pas manquer de la faire tourner malgré le rythme impitoyable des sorties actuelles : la nouvelle vidéo "VESTIGES" d'Eric Mertz (réalisateur de "PORTALS" et interviewé à ce sujet ici), production strasbourgeoise dans laquelle Soy et Vivien, entre autres, réalisent aussi quelques tours de magie au sein d'un univers développé sur vingt-et-une minutes.

Storia Italiana

Dix nouvelles minutes teintées Magenta via la VX-1000 maniée de main de maître par le Michaelangelo du domaine, Zach Chamberlin, ça ne se refuse pas. En l'occurrence, il s'agit de leurs images de vacances à Milan, en Italie (la transition avec le récent documentaire de René Olivo sur la scène locale étant toute trouvée), métropole essentiellement devenue résidence secondaire pour la majorité du crew au fil de cette année, entre deux vagabondages à Naples ou encore Rome.

La sortie du clip correspond également à celle de la nouvelle collection de la marque, mais également à l'inclusion officielle du Milanais Ruben Spelta en son sein - occasion pour laquelle ce dernier semble s'être à maintes reprises exilé à Paris. Un récap' complet de tous ces bons moments agrémenté de photos shootées par le crew sur des appareils jetables est en ligne sur le site de Magenta, ici !

Jeunesse d'hier

Histoire de remettre les pendules à l'heure de toute une génération alors que la scène skate de Milan connaît une véritable explosion (on vous renvoie, entre autres, aux vidéos de Patrick Frunzio), c'est le crew de Chef Family - emmené par René Olivo - qui vient de révéler au monde la nouvelle production Spaghettochild : "Youth Of Yesterday" est un documentaire (primé) sur Gianluca Mariani, O.G. de la ville, pionnier créatif derrière ladite petite entreprise (qui se ridiculise la crise depuis 1989), skateur devant l'éternel avec sa ration de racines baignant dans la culture punk.

Le résultat ? Vingt-six minutes impeccablement ficelées (René étant monteur professionnel à ses heures de skate perdues) avec de l'information mais aussi du skate de rue toutes époques confondues en veux-tu, en voilà davantage encore. Voici donc un paquet d'images de jeunes d'aujourd'hui et d'hier, rassemblés autour d'une passion commune maintes fois réinterprétée, une impressionnante liste de noms, tout autant de styles intéressants ayant parsemé l'histoire du skateboard à Milan rappelés à l'actualité pour l'occasion, le tout saucé d'humour ; trente ans d'histoire locale méticuleusement documentée, trempée dans l'huile l'olive et derrière - quelque part - un message.

Spelta Mia

C'est une nouvelle part de Ruben Spelta, le nouveau chouchou de Magenta, qui vient de tomber sur les Internets, par l'intermédiaire du four de Quartersnacks. Une pizza à l'épeautre spéciale préparée par Patrick Frunzio, tous les toppings sont réunis : images VX-1000 fraîches, quelques tricots de curb épicés et même un peu de Milano Centrale Stazione parsemé ici et là, héritage oblige.

“qu’est ce que vous faites c’est bien!”

Le team haze Wheels nous avait déjà montré à quel point démolir les spots à Milan était facile pour eux, et bien les voilà de retour en France. Bref un peu plus de Victor Campillo, ou encore de Morgan Katomba, qui cette fois jouent à domicile. Ajoutez deux trois pirouettes de Ruben Spelta et on obtient une vidéo des plus sympathiques.

Boum!

Das Days Paris, c'était beaucoup de petits événements, et donc de raisons de se croiser et partager, mais aussi, beaucoup, beaucoup de skate… Preuve en images qui bougent, ici, avec une sacrée brochette de rideurs entre Européens qui vont biens et locaux à fond. Bref, vous êtes assis, là, mais pas pour longtemps, garanti!

Primavera

La bonne bande de Haze en vadrouille à Milan! Vous vous doutez bien qu'ils ont fini un peu scotchés à Centrale, mais pas que! Les locaux leur ont fait visiter leur ville et ils ont chiné tout un tas de spots que l'on n'a pas l'habitude de voir. Pour en faire, vous me demanderez… À votre avis!?

En Nueva-York…

Pendant longtemps, le skate européen (mais pas que!) était régi par une loi simple qui stipulait qu'à la fin, bein, c'était les Espagnols qui gagnaient, grace à un savant mélange de technique et d'adaptation… Et la nouvelle génération, représentée ici par la bande des Villains, semble vouloir revenir à ces fondamentaux! Le flip est facilement dégainé et de type fusant, et tout est surpuissant, et ce ne sont pas des spots New Yorkais qui vont y changer quoi que ce soit! 

Italo disco

Difficile à croire que les locaux de Milano Centrale puissent jamais s'ennuyer à la maison, mais lorsque c'est le cas, les gars de Chef Family ont toujours une (bonne) idée de destination, pour se changer les idées! Ici, c'est direction la plage, et surtout les spots de la petite ville de Pescara, Et il semblerait que tout le monde en ait bien profité!

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer