Léo Valls

Le conseil de Max: "MERLOT"

Max Guyot (interviewé au sujet de sa vidéo "BROTHERHOOD" à Nancy et Paris, ici) est décidément toujours dans les bons coups, visiblement, puisqu'il a été le premier à porter la mise en ligne de "MERLOT" à l'attention de LIVE et ce, deux bonnes heures avant que son propre auteur ne trouve le temps de nous envoyer le lien !

"MERLOT", donc, c'est une full-length de quarante minutes brillamment filmées à San Francisco par Ryan Flores avec, de l'autre côté du fish-eye, le who's who local : Jameel Douglas (dont vous avez pu être témoin des pérégrinations parisiennes ici) signe une part dans les règles de l'art, carrément, tandis que continuent de défiler sur la timeline, entre autres, Chris Athans, Ryan Barlow, Jesse Narvaez, Tom Farrell, James Sayres, Alex Greemann ou encore Harry Hafner... Même quelques visiteurs de marque, tels Léo VallsConnor KammererJimmy Larkz ou César Dubroca figurent au programme ! Sans compter Tobin Valverde, Kyle Cielencki (à approfondir ici), Justin Henry, Simon Isaksson, et même Zach Chamberlin et Brett Nichols, tombés de l'autre côté du miroir le temps de quelques prestations savoureuses ; et puis, Evan Collison et enfin Cody Rosenthal, qui ponctue une véritable cascade de couleurs, de styles et de spots, lus avec science pour ses derniers.

"MERLOT" représente des années de travail ; c'est donc logiquement que son millésime est appréciable et son goût en bouche, haut en parfums !

Alors, vous la saisissez, cette bouteille, ou non ?...

PREMIERE / "Brotherhood" / Max Guyot / INTERVIEW

La dernière fois que LIVE a présenté l'une des réalisations de Maxime Guyot, c'était en 2016 : il venait alors de publier le deuxième opus de sa web série "NCY Brotherhood". "NCY" et non le plus commun "NYC", c'est pour Nancy - capitale du duché de Lorraine et ce, bien avant d'être celle de la mode des Amériques. Entretemps, il ne s'est pas endormi et aujourd'hui, c'est avec ni plus ni moins une full-length qu'il revient en force : "Brotherhood" (tout court), c'est tout pile vingt minutes de skate urbain chapitré entre ladite ville de Nancy et ses locaux méconnus mais également Paris, pour une section au cours de laquelle interviennent de nombreux représentants de chez Magenta. Le résultat, c'est une petite pépite indépendante dans la tradition des plus classiques du genre de l'histoire hexagonale, entrelaçant styles rares, montage méticuleux et VX-1000 énergique. Cela suscitait beaucoup de questions, quand même, donc on a poussé le vice jusqu'à interroger Max, qui a fini par craquer sous l'influence des sérums de vérité et autres syndromes de Stockholm.

Filming Crazy

LIVE vous a déjà présenté les productions de Markus Bengtsson, le filmeur de Poetic Collective, à maintes reprises ; en plus d'être prolifique sur YouTube, c'est en possession du nouveau montage Film Trucks (la marque de Jérémie Daclin) qu'aujourd'hui il fait don dudit bébé au Grand Institut des Internets (notamment, à TransWorld SKATEboarding et à Solo Skate Mag).

Ebahies que seront vos mirettes devant les tourbillons de Tom Botwid (le personnage derrière Poetic, d'ailleurs), spécialiste du truck avant de son état, qui vient caler le sien entre la Scandinavie d'origine et le Sud de la France, laissant quelques marques entre Bordeaux et Lyon.

Mais alors qu'il déchaîne la passion des fans du spot de Gradignan sur Instagram, Léo Valls accapare la seconde moitié de la vidéo, pour une démonstration de danse interprétative sur ledge, rappeler qu'en France, c'est Magenta qui commande et aussi son nollie shifty flip, qui nous avait tant manqué (au moins autant que Malraux manque aux Bordelais).

On vous renvoie d'ailleurs au documentaire produit par DC Shoes sur les actions de Léo à Bordeaux, afin de mieux apprécier le contexte de relative harmonie sur les spots par rapport à ce que la ville a pu connaître par le passé.

Au sujet du filming, Markus nous - et vous - raconte...

Storia Italiana

Dix nouvelles minutes teintées Magenta via la VX-1000 maniée de main de maître par le Michaelangelo du domaine, Zach Chamberlin, ça ne se refuse pas. En l'occurrence, il s'agit de leurs images de vacances à Milan, en Italie (la transition avec le récent documentaire de René Olivo sur la scène locale étant toute trouvée), métropole essentiellement devenue résidence secondaire pour la majorité du crew au fil de cette année, entre deux vagabondages à Naples ou encore Rome.

La sortie du clip correspond également à celle de la nouvelle collection de la marque, mais également à l'inclusion officielle du Milanais Ruben Spelta en son sein - occasion pour laquelle ce dernier semble s'être à maintes reprises exilé à Paris. Un récap' complet de tous ces bons moments agrémenté de photos shootées par le crew sur des appareils jetables est en ligne sur le site de Magenta, ici !

PREMIERE / Videostill / Dom Diaz / INTERVIEW

Cette fois, le nom de Dom Diaz ne vous dira probablement rien, puisque l'individu lui-même est plutôt jeune et, aussi, opère depuis Guadalajara, au Mexique - un pays de plus dont la scène skate est sous-représentée, à l'échelle mondiale. Accro à la VX-1000 et à la pellicule en général, Dom a déjà sorti quelques montages web par le passé, sous l'alias Zimm Skateboarding et aujourd'hui, "VIDEOSTILL" est le titre de sa nouvelle vidéo complète, réalisée sur quatre ans. Le film complet est à l'honneur en Premiere, aujourd'hui, agrémenté de quelques mots de la part de son auteur, histoire de dûment fêter ça.

Léo à L.A.

Quelques jours à peine après la sortie de son troisième montage pour Free Travel, le féru de VX-1000 (qu'on ne présente plus puisqu'on l'a déjà assez fait comme çaChris Thiessen annonce une nouvelle série de web clips de son cru, produits par TransWorld : ça s'appelle "Left Tapes", c'est axé sur le street à Los Angeles et le premier épisode consiste en quatre minutes de bruit et de fureur à vrai dire plutôt smooth. La timeline est partagée entre le Français Leo Valls qui se promène (sûrement à la recherche de son Bigger Spin) et un Alex Schmidt visiblement bien décidé à ne pas démériter.

Léo à Bord'O, DC et d'ailleurs

Lorsqu'il n'est pas sur son skate, sur un projet de skate aux quatre coins du monde ou encore à casser du point sur Instagram, Léo Valls (on se souvient de Minuit il y a déjà dix ans, des vidéos Magenta depuis, et du Bigger Spin en retard de deux mois sur le Big Spin, ce sera donc un Late Bigger Spin) s'implique - et ce, depuis plusieurs années, avec l'association Board'O - dans la vie politique de la capitale girondine, afin de concilier les attentes de tranquillité des riverains avec la liberté des skateurs à utiliser la ville. Léo était récemment invité au Pushing Boarders de Malmö afin d'expliquer à quel point cette démarche de "skaturbanisme" était aussi progressiste que nécessaire à enclencher, dans la lignée d'autres villes à la direction exemplaire, en tant qu'actualisation des consciences aux réalités urbaines modernes.

Léo skate aussi pour DC Shoes, et la marque a octroyé un vrai petit documentaire à son travail, et ça se regarde ci-dessus (avec sous-titres en Français, si nécessaire).

Le conseil de D.J. Dub : "Pas de problème"...

Le retour de l'ancien pigiste de SuGaR à l'époque où le magazine chroniquait encore des disques (des quoi ?), pour nous indiquer la nouvelle présence sur les Internets du dernier montage en date de Makke Bengtsson, le chouette filmeur des non-moins-chouettes Suédois de Poetic Collective. Au menu, la vidéo des vacances à Copenhague avec parmi les copains, entre autres, l'infatigable Léo Valls et Le Rollersurfer aka. Ben Koppl...

Déferlante de Film

On vous parlait de Film Trucks pas plus tard qu'il y a peu, dans le Bigger Spin de Jérémie Daclin, le Lyonnais qui a placé l'Europe sur la carte du skate mondial et en l'occurrence, persiste et signe avec la première marque d'essieux pour planche à roulettes du vieux continent.

La synchronisation est impeccable puisqu'aujourd'hui vient d'apparaître sur le sextuple V "Nouvelle Vague", un montage de quinze minutes réalisé par Guillaume Colucci pour ladite marque - format assimilable à celui d'une full-length moderne.

Le montage est chouette ; on ressent l'empreinte de Jérémie, dont la vision avait déjà dessiné les pourtours de Cliché du même coup de crayon : beaucoup d'images d'ambiance entre moult performances de rue incroyables, de la VX-1000 où tout ce qui peut bien y ressembler, de la personnalité, des moments, des potes et le tout à la sauce francophone - titres et double entendres compris, jusque dans la bande-son, car Jérémie croit en l'identité, Jérémie croit en un skate personnel, inspiré, et détaché de toute représentation superficielle construite.

C'est réminiscent de "Bon Appétit" et des vidéos de French Fred en général, c'est une bonne surprise et ça implique Jarne Verbruggen, Léo Valls, Anton Myhrvold, Adrien Coillard, Bastien Regeste, Bastien Marlin, Arno Wagner, Fred Plocq-Santos, Jérémie Daclin, Victor Campillo et Enzo Morel.

Aussi, si vous êtes dans le coin de Venice Lyon autour des 14 et 15 septembre, n'hésitez pas à faire la tournée des trottoirs, en toute décence - plus de renseignements ci-dessous, sur un flyer dessiné par Mark Gonzales, évidemment.

Vivi Turbo!

Cinq années déjà que la Static IV est sortie, et l'on peut dire que la part de Vivien Feil n'a pas pris une ride… Tech lorsqu'il faut, bien vu lorsque le spot demande de réfléchir un peu, puissant toujours: bref, le jeune skate comme l'on aime, et continue d'ailleurs de le faire… Alors!?

PLAY!

"PLAY!", c'est le nom de l'expo de structures skatables, multicolores et éphémères qui sera disséminée de ci, de là dans Bordeaux du 20 juin au 20 août 2019, portée par l'association Board'O dans le cadre du programme municipal "Liberté !". Une initiative menée par Leo Valls et Nicolas Malinowsky, qui entretiennent par là-même la question de la place actuelle du jeu, du skate et des libertés individuelles au sein de l'espace urbain. En attendant l'été, voici un avant-goût vidéo signé Doug Guillot, Pierre David et Yentl Touboul, filmé au sein même de l'Opéra National de Bordeaux - joli !

Monstre de rue !

"Monstro De Rua", c'est le nouveau montage de Rémi Luciani aka. Marseille Zoo, déjà auteur des vidéos éponymes mais aussi, plus récemment, de "NCE" ou de cette mixtape de l'OG Nordiste, Hervé Coneim. Cette fois, c'est à Bordeaux que les choses se passent, et c'est le duo de choc du local Leo Valls avec le Brésilien de passage Sergio Santoro qui volent la vedette le temps d'à peine quelques jours de filming ensoleillé. Comme on est en droit de le présager, le résultat est du pur freestyle urbain, ponctué d'interventions efficaces signées Vivien Feil, Sergio Cadaré (le retour !) et Arthur Giat.

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer