The Low End Theory?

Décidemment, Josh Stewart ne chôme pas ! A peine quelques jours après la sortie de son montage illustrant de main de maître la récente collab Converse avec Hopps (la marque de Jahmal Williams), claque dont on se remet à peine, l'auteur des incontournables vidéos "Static" remet le couvert et cette fois c'est au service de Lakai, et à l'occasion d'une liaison avec Theories (la marque et boîte de distribution de Josh). Vous suivez ? Sur les planches : Yonnie Cruz et Vincent Alvarez, et c'est entre New York City et Los Angeles que ça se passe : from coast to coast ! Josh s'est occupé du montage et du 16 mm, rien que ça. L'habillage est chouette, l'initiative de la collab' aussi, pourquoi pas après tout ? On s'en doute, le skate est au top et devrait en motiver plus d'un !

Spot politics

Alors que certains s'engouffrent dans tous les sens du terme dans des débats Instagram sans fond, concrètement, c'est un Floridien qui fait le boulot : Jonathan Ettman de chez Politic se pare du luxe d'un interview dans le dernier TransWorld (et oui, toujours le papier !) et de cette web part qui va avec, plutôt incroyable. Le bonhomme skaterait exclusivement des shoes Habitat qui n'existent plus et qu'il aurait accumulé, avant, ce qui n'est pas sans nous rappeler la démarche de quelqu'un d'autre (à qui on aurait pu déjà faire subtilement référence plus tôt dans ce post, par exemple). En tout cas, le style du sieur Jonathan fracasse : les postures des bras et le pop ne sont pas sans rappeler un certain Jimmy Lannon, avec une sélection de tricks plus barrée sur des spots recherchés. Une politique sur laquelle on ne peut que s'aligner !

Franck Pierron / PREMIERE / "Tracked Movements"

Attention, O.V.N.I. ! Si le nom de Franck Pierron ne vous dit pas grand chose, ça n'est pas tant un souci générationnel (ou pas que) : le Monsieur a toujours plus ou moins œuvré dans l'ombre, notamment il y a plus d'une dizaine d'années à l'époque du magazine Chill (là, qui pour se souvenir ?), féru de cinématographie skateboardistique qu'elle soit à base de VX-1000, Super 8 ou 16 mm. L'œil de Franck cultive le détail, célèbre l'énergie ; sa passion pour son sujet se transmet et son application à la tâche s'exprime : c'est donc un régal pour le skateboard que son tiroir à cassettes et autres bobines empruntes de marques de sessions parisiennes mythiques, tandis que lui a suivi son bonhomme de chemin dans l'audiovisuel et travaille désormais pour la télévision. Heureusement pour nous tous, il n'a pas oublié son amour de jeunesse pour autant, et quand on a proposé à Franck de sonder ses archives dans le cadre d'une projection organisée dans le cadre du récent event "Das Days" à Paris il y a quelques semaines, il s'est prêté au jeu sans hésiter, pour la culture ! Le résultat : "Tracked Movements", titre un peu officieux improvisé pour l'occasion reflétant une certaine quête du footage perdu, mais aussi le concept élémentaire du filming en skate et bien d'autres choses encore, qu'on vous laissera le soin d'imaginer. Bref, peu importe l'habillage : ce qui compte, c'est que l'enthousiasme et la passion de Franck aient survécu à ces quinze ans, et se manifeste en 2018 sous la forme de cette capsule temporelle blindée d'images inédites et de styles de légende(s), reflet d'une scène parisienne qui aujourd'hui encore doit énormément aux mordus et autres activistes qui s'y voient représentés. Et une fois n'est pas coutume, LIVE Skateboard Media a saisi au vol l'opportunité de soumettre l'auteur desdits clips au désormais traditionnel traitement du "En 5 !". Merci, Franck !

We care about Hockey!

Et vous aussi, certainement! Et pour les bonnes raisons, puisque la bande n'a jamais peur de se salir les mains, et plus, quand il s'agit de skater l'improbable et l'inconnu. Forcément, lorsqu'ils prennent la route direction la frontera, ils en trouvent des endroits où se faire du mal! Et presque tranquillement, le jeune Diego Todd se taille la part du lion à lunettes…

"OSTALGHIA" / Guillaume Périmony

"OSTALGHIA" est le nouveau montage de Guillaume Périmony, à qui on doit notamment les fameuses "Fishing Lines" avec Michael Mackrodt, entre autres (et nombreuses) autres clips sur lesquels vous êtes sans aucun doute déjà tombé au fil des Internets de la dernière décennie. En l'occurrence, il a bel et bien embarqué Micki dans une nouvelle aventure : en Biélorussie cette fois, et accompagné d'un certain Denny Pham (nouvellement pro chez Flip, pour ceux que ça intéresse...) et de Giorgi Balkhamishvili. Les spots sont fous et, surtout, (presque) inédits, le pays ne nécessitant plus de visa pour y rentrer depuis très récemment. Du marbre partout, des belles images et du lettrage exotique : un doux câlin visuel de la part du Périm' !

Frais.

Allez, très gros bol d'air pour commencer la semaine du bon pied! James Craven continue sa série de vidéos avec Grey dédiée autant à l'aventure de chercher des spots là où selon toute vraisemblance il n'en existe pas, de skatables, en tout cas… Tout ça dans une ambiance qui lui est propre. Et quelle destination plus propice à tout cela que l'Islande? Mettez votre cache-nez pour regarder, conseil d'ami.

Pays-Bas et koalas

"The End", c'est le titre improbable de ce nouveau montage signé Ziggy Schaap en provenance toute droite des Pays-Bas, contrée qui devrait déjà vous être familière ne serait-ce que du fait de l'omniprésence sur LIVE des clips de Pop ! Mais cette fois, l'esthétique est différente : il est question de VX-1000 savamment exportée et de couleurs pétillantes (à condition de survivre à l'intro), mais ne craignez rien : subsistent les tricks farfelus, les spots tordus (dont quelques-uns à Berlin, d'ailleurs) et la bande son, en l'occurrence, s'avère ne rien avoir à envier à celle des meilleures prods françaises époque Rare et cie., pour ce que ça veut bien vouloir dire. En tout cas, si ce clip - dynamique - peut à lui seul lancer une mode de la VX "propre" sur YouTube, alors ça, ce sera à son honneur !

Le conseil de P.A. : "Ether"

Après le visionnage, difficile de dire si on est intrigué ou impressionné, mais en tout cas « Ether » de Cooper Winterston c’est quelque chose! Vingt minutes de créativité à travers les pirouettes et les tours d’équilibres de Grace Ahlbom, du Cooper en question et surtout de Stephen Ostrowski. D’un côté on peut retrouver tout ce qui fonctionnerai dans n’importe quelle vidéo, de la vitesse, des flip tricks techniques presque parfaits. Génial! Mais pourquoi se limiter à ça. Ici la façon d’aborder les spots est vraiment unique, à tout moment peut jaillir un banger aussi déroutant qu’époustouflant. Manquerait plus qu’on puisse apercevoir Ben Kadow ou Kevin Rodrigues!

France's Larance

Comme en complément parfait au dernier épisode de Big Spin, le podcast du skate français en l'occurrence consacré à Stéphane Larance (à retrouver en format Bigger Spin ici), Paco, le filmeur des vidéos Lordz, vient de sortir ce petit montage de trois minutes compilant des vieux clips de ladite légende parisienne. Les spots défilent, les continents et les flips impeccablement formés aussi : rien à dire, Stéphane faisait le boulot, souvent en switch, et ces images n'ont pas pris une ride. Restez connectés pour davantage d'oldies inédits sur LIVE, très bientôt !

Grey Area Alert!

Les plus core d'entre vous se souviennent sûrement de "Grey Area", vidéo indépendante qui avait défrayé la chronique il y a quelques années, immortalisant la passion du crew éponyme originaire de Pologne en la flanquant d'une esthétique directement inspirée de celle des films de Pontus. Parmi lesdites recrues, un certain Michal Juras, alors proche de Polar Skate Co., se faisait remarquer. Cet hiver, c'est une nouvelle full-length Grey Area qui sort : "Neverwhere". Vous l'attendez au tournant, nous l'avons vue : et c'est une chouette claque tant sur le plan audiovisuel que pédiplanchal, un genre de retour aux sources dans la plus grande efficacité qu'on ne vous manquera pas de présenter bientôt. En attendant, voici la section de Michal. Dzięki!

Graham Thoms / "Trabajando 4" / INTERVIEW

"The Loop", ou "la boucle" - on se trouve soit en dedans, soit en dehors. Graham Thoms est spécial car lui en vient : c'est ainsi que l'on surnomme la ville de Chicago, dans l'Illinois, un endroit qui a d'ailleurs une place toute particulière dans le coeur de Graham. Armé non pas de prétentieux "street cred" mais bel et bien d'une vraie éducation urbaine, ainsi que de l'attitude la plus sympathique et optimiste qui puisse être, il a passé les dernières années à arpenter l'Europe histoire d'y répandre son amour pour Chi-Town. Le tout, sans y rester enfermé, mentalement : au fil de ses trips, Graham a su épouser les cultures locales, de Barcelone à Paris, ville dans laquelle il a fini par poser ses valises il y a quelques années. Désormais ambassadeur international de Chicago, accompagné de son homie Corey Henderson, ils sortent tous les ans une full-length indé sous l'intitulé de "Trabajando" et ce, depuis quatre numéros. Les clips ramassés au gré du vieux continent s'y mélangent aux images de street pur à Chicago - suave et classe. Le duo gagnant a choisi LIVE pour relayer en avant-première deux segments de "Trabajando 4" : la part Paris et la part de Graham (excellente), mais aussi pour répandre les quelques mots d'amour ci-dessous qui sauront attester d'à quel point ils en avaient sur le coeur.

D.O.A. "Winter 1997" Promo / PREMIERE

Une vague moderne d'enthousiasme autour d'une marque de wear (rapidement) défunte dans les années quatre-vingt-dix : actuellement, voilà qui est on-ne-peut-plus hot chez les vieux nostalgiques aussi bien que chez les jeunes en mal de repères, sauf qu'en l'occurrence c'est bel et bien d'une marque de planches dont il est question de faire la promo ! Fan de longue date de la section FIT "Industry" originellement parue dans 411VM, cette espèce d'institution du vidéo magazine (tout un concept) skateboardistique de l'époque pré-historique web, Steve s'est tout bonnement lâché et ce sans retenue aucune avec un remake complet. Ce nouveau clip Dead On Arrival reprend donc un maximum des codes de ce clip d'anthologie, et accompagne la sortie d'une gamme de produits dédié, deux décennies après la sortie de l'original, avec Pat Washington en guise de dénominateur commun. Question passage de flambeau, on est pas mal !

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer