Zinzin-vahisseurs

Quentin Delebecque, aka. Mr. Singha sur les Instagram et YouTube frappe fort avec "LES ZINVAHISSEURS", pépite VX-1000 parisienne réalisée avec autant d'humour que de brio. La liste des participants, bigarée de profils s'avérant en fin de compte tellement compatibles, annonce la couleur ; on y retrouve notamment Elson Patrick et Auguste Fenez (ceux-là même de "JARDIN D'HIVER"), Tyrone O'Hanrahan côtoie Léo Spartacus et Paul Gallelli, et Masaki Ui paie le crooked bonk de l'année (sur fond de passants fous qui râlent).

LIVE ne saurait trop vous inviter (à nouveau) à explorer le compte YouTube de Quentin puisqu'il regorge de productions sympathiques, dont ce montage efficace de l'O.G. Lillois Olivier "Tavu" Ente (à ce jour fort d'à peine cinquante vues ; on vous réoriente également vers le compte Instagram de Tavu), ou encore "CUSTOM", sa production précédente (qui avait réussi on ne sait trop comment à glisser entre les mailles de nos filets lors de sa sortie, l'hiver dernier).

Film Trucks / "INTO THE WILD SUNDAY"

Le "INTO THE WILD SUNDAY", c'est l'initiative annuelle de Jérémie Daclin - activiste lyonnais, français et international de longue date, anciennement via Cliché Skateboards, définitivement via Film Trucks (marque déjà forte d'un paquet de productions vidéo impliquant moult figures locales et ce, des deux côtés de la caméra). Un spot secret en région lyonnaise, un répertoire de contacts qui ne sert pas qu'à travailler, et hop : la recette prend, sur la base d'invitations offertes comme histoire de récompenser les shops les plus actifs de leurs contrées respectives, et d'échanger autour de skateboard et de victuaille dans un cadre sain plutôt qu'au téléphone.

Si, l'an passé, une mauvaise météo avait contrecarré cet évènement qui n'en est pas vraiment un sauf à l'échelle humaine (c'est à dire celle qui compte), force est de constater que ça n'a pas été le cas cette année au vu du compte-rendu vidéo par l'ex-Vendômois Hugo Bernatas et de la galerie photo communiquée par l'amoureux des courbes devant l'éternel, Loïc Benoit.

Les shops en vacances, cette année : toute la famille ABS (LyonGrenobleAnnecy), mais aussi L'Appart Skateshop de Saint-Etienne et évidemment, Wall Street. Autant de boutiques cruciales à leurs scènes respectives qu'on ne peut que vous inviter à continuer de soutenir !

Vega à Malmö

C'était un scénario impossible dans Street Fighter II et pourtant, désormais, c'est une réalité : Vega à Malmö, puisque les gars du skateshop parisien éponyme ont suivi leur étoile commune jusqu'à la capitale du skate en Suède (soudain, l'époque de la "STRONGEST OF THE STRANGE" semble bien loin).
 
C'est filmé et monté par Léonard Berne avec, en guest stars : lui-même mais également Samuel VromanGorka De FranceGabin Herman et enfin Eric Mo en guise de cerise sur le gâteau.
 
François, de Vega, nous raconte...

Rouge à lèvres

Alors que semble s'ouvrir universellement la saison des festivals de skate (un concept dont rien que l'existence est fantastique, emmenée par VladimirRoundabout ou encore Summit of the Non-Aligned), notre connexion brésilienne Pedro Damasio (interviewé ici au sujet de sa propre initiative locale dans le genre : Mimpi) s'est trouvé justement nous donner des nouvelles, au sujet de son dernier travail avec Lipstick Skateboards. Plus qu'une marque de produits, Lipstick est en fait une association qui "grâce à vos dons, aide à connecter les enfants avec le skateboard par-delà les frontières, avec un accent sur l'éducation, la valeur de l'amitié et la puissance du rêve" - et cette vidéo, bricolée pendant la quarantaine, s'en trouve être l'une des nombreuses manifestations.

Pour davantage, nous vous renvoyons au commentaire de Pedro en personne, ci-dessous, ainsi qu'à cette galerie photo signée Marcelo Duarte et Pedro, encore, puisqu'on ne l'arrête pas facilement.

Un peu plus à l'Ouest

MONO WEST TOKYO, aux productions maintes fois relayées par LIVE ces derniers temps, est de retour avec un clip entièrement dédié aux talents skateboardistiques de Yohei Hirano. Quatre minutes de skate urbain aux services d'une caméra H.D. étonnamment dynamique maniée par Shigenari Kaguma de Take Action Films, cadencées au rythme de la révélation d'un spot fou après l'autre comme la capitale japonaise sait si bien en abriter et, en bonus, le frontside lipslide sur un ledge le plus classe du monde, comme histoire de faire taire les détracteurs de cette manoeuvre !

l'art de dompter la brique récalcitrante…

Vous connaissez ces deux-là des clips Pop, alors leur capacité à dompter le terrain peu hospitalier de leur Haarlem ne vous surprendra pas… Mais, ils vont assez loin ici dans l'utilisation de là ou personne d'autres ne poserait même ses roues!

Cinq sur cinq

Très bien placés dans la liste des collectifs Parisiens à suivre de près, voilà la cinquième terrasse de retour avec une nouvelle vidéo intitulée « SINK », filmée par Elliot Bonnabel. Dans ce nouvel opus ils continuent évidemment à trouver de nouvelles façons d’utiliser le mobilier urbain de notre belle capitale. Quand le spot se fait immense ils n’ont pas froid aux yeux et quand celui-ci manque d’envergure, l’originalité du skate vient compléter à la perfection.

Graham Thoms "En Limbo" / PREMIERE

Les éléments les plus assidus (ou les plus parisiens) du public de LIVE se sentiront sûrement en terrain connu à la simple évocation du nom de Graham Thoms - originaire de Chicago dans l'Illinois, aux U.S., c'est vers la capitale française qu'il a choisi de prendre son envol il y a quelques années, histoire d'y importer un peu des couleurs de Uprise Skateshop.

Avec le filmeur Corey Henderson, leur hobby commun, c'est le travail - mais pas n'importe quel : "Trabajando", c'est le nom de code de leur famille par delà les frontières, jusqu'à Barcelone et ce, depuis moult années et réalisations vidéo ; on vous avait déjà présenté deux segments de "TRABAJANDO 4" ici, avec un interview du duo. Tandis que le reste de ladite vidéo reste disponible dans les skateshops les plus connectés ou via Palomino sous la forme de DVD gravés, l'intégralité du dernier montage local de Corey, "OUT OF THE LOOP", est toujours visionnable ici.

De quoi s'agit-il aujourd'hui, alors ? Et bien, ni plus ni moins de la suite des aventures de Graham depuis son déménagement en Europe. Le montage est l'oeuvre de Corey, les images aussi avec des contributions signées Jimmy Cholley de Trois CCD, Deric Esparza ou encore Matthias Ellinger. Beaucoup de lignes à Paris, qui voient l'aisance de Graham sur les spots s'affirmer au fur et à mesure qu'il y prend ses marques en tant que local (bien qu'il en soit l'un de ses visiteurs les plus réguliers depuis 2005), et quelques images à Chicago, histoire de représenter ses racines.

Une relocalisation qui aura été forte de sens pour Graham, finalement puisque sept ans plus tard, il digère encore sa nouvelle réalité française ; un environnement qu'il exploite skateboardistiquement en arpentant sans relâche les moindres spots de Paris, comme à la perpétuelle recherche d'une partition de bancs sans fin sur laquelle apposer des notes bien de chez lui.

"EN LIMBO" est désormais LIVE et s'apprécie comme la pleine tranche de vie d'un cousin américain qu'elle est. D'ailleurs, Graham tenait à un article format "TransWorld check out", ce qui explique ce que vous trouverez plus bas, dont un commentaire signé Florentin Marfaing. Qualité !

"LIQUOR BANK #2: SPOTAHOLICS MIXTAPE" / Jack Fanning / INTERVIEW

Le réalisateur Jack Fanning nous a contacté depuis la petite ville de Chico en Californie pour partager sa nouvelle production vidéo : "SPOTAHOLICS MIXTAPE", vingt minutes de VX-1000 vénèr' sur des spots peu communs, rattachées à leur crew et marque imaginaire : Liquor Bank #2. Finalement, son visionnage s'est avéré si marquant d'énergie et de bon goût que c'était clairement le rôle de LIVE que d'assumer la force de la chose, et d'aller poser quelques questions supplémentaires à son auteur. Les réponses arrivèrent rapidement en retour, et vous les trouverez ci-dessous !

S.O.D. II

Plus exotique que le groupe éponyme mais tout aussi brut de décoffrage, S.O.D. semble être la marque de fabrique derrière laquelle se cachent (à peine) Alexis David et ses potes : un crew qui, après une première vidéo intégralement réalisée dans les rues de Toulouse (visionnable sur la chaîne YouTube d'Alexis), s'est payé le luxe d'un séjour à Nîmes puis Marseille, histoire de ramener plus d'images encore et aussi de provoquer des accidents de la route (c'est à la fin - on vous aura prévenu).

Sur toute l'histoire dont sa survie, Alexis revient :

"Un groupe de potes, un iPhone, une ville comme terrain de jeu et on était lancés. Si "S.O.D. I" se résume à une mixtape un peu brouillonne filmée entièrement à Toulouse, "S.O.D. II" a nécessité plus d'investissement. 

Ça commence par une vraie (petite) caméra (Sony HDR-CX240E), trois destinations : Toulouse, Nîmes et Marseille et surtout, une vraie dose de motivation. On avait envie de marquer le coup. De concrétiser plusieurs années de fous rires partagés en un projet qui représente notre identité.

Après cinq mois de tournage et de galères, le montage s'achève et globalement, on est tous satisfaits du rendu. À sa sortie, la scène finale a fait flipper pas mal de nos potes - on vous laisse en juger vous-même..." - Alexis David

Rob Railman

Tout terrain, créatif, efficace et sans bavures, Rob Maatman nous fait quelques nouvelles frasques pour Vans et Pop Trading company. Quelques frasques qui mettent surtout en avant sa capacité à glisser sur n’importe quel rail, du très long au très court en passant par le moins bien fixé et celui qui zig-zag (le fameux).

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer