Videos

PREMIERE / Diligent "Queen Mary II" / Flo Bavouzet / INTERVIEW

Nous vous prévenions pas plus tard qu'hier : l'an deux-mille dix-neuf s'annonce chargé en productions vidéo de part et d'autre, la visibilité étant le nouveau nerf de la guerre ! En l'occurrence, c'est la marque de Lyon Diligent Skateboards qui, aujourd'hui, vous présentent leur nouvelle production (la deuxième vidéo d'une marque de skate française en deux jours depuis la nouvelle année, tiens) et ladite guerre, eux, justement, proclament s'en foutre. Et pendant qu'ils le démontrent avec cette full-length "Queen Mary II", LIVE Skateboard Media a rencontré Flo Bavouzet, fondateur de la marque qui, dans le genre old timer du skate en France, ne se place pas mal, afin de comprendre le pourquoi du comment.

Collapse Alert!

Qui dit nouvelle année dit nouvel élan pour l'industrie du skateboard, bien déterminée à surpasser la précédente en termes de poudre aux yeux. Là où les skateurs s'y retrouvent (car c'est bien là tout ce qui compte), c'est que ledit battage de promo se manifeste - entre autres - en contenu vidéo, résultant en déluges de clips Instagram, montages YouTube et parfois de précieuses full-length ; soit un éventail de cascades plus ou moins incroyables dans lesquelles piocher au loisir du goût de chacun, un genre de menu d'improbabilités qu'il nous est donné de consommer mais aussi d'apprécier, quand on y parvient. C'est le modèle américain et bien évidemment, il s'impose comme le standard, incitant les marques du monde entier à faire leurs preuves respectives de la même manière et c'est là que tout devient subitement intéressant : ainsi, à l'heure des internets émergent régulièrement des essais (parfois transformés) d'entreprises et de vidéos aux provenances aussi diverses que riches. L'écran domestique devient alors un patchwork vitrine et reflet d'un paquet de délires locaux, et on est quasiment sûr de ne jamais s'ennuyer.

En l'occurrence, c'est la marque française Collapse Skateboards qui propose, à juste titre, une "Promo" aux curieux en mal de planche à roulettes hexagonale et ses acteurs en sont Matt Débauché, Hugo Westrelin, Romain Covolan, Gaëtan Decellier et George Poole, nouvellement passé pro, qui rafle la dernière part.

Divided we fall

On a reçu cet O.V.N.I. vidéo de la part d'un certain Rens Verbruggen, Hollandais qui ne s'y borne pas et compte bien nous expliquer ce qu'il pense de l'enfermement géographique, justement. En réaction aux flonflons de l'agitateur public numéro un et quarante-cinquième président des Etats-Unis qui a fait du renforcement de la frontière entre son cher pays et le Mexique de par l'édification d'un mur (à la construction estimée à vingt-cinq milliards de dollars qui pourraient servir à bien d'autres causes) l'un des sucres d'orge phares de sa campagne électorale, Rens et son pote René ont eu l'idée de lancer Wallies Against Walls. L'idée est essentiellement simple : "build wallies, not walls" ; plutôt que de chercher à diviser les gens et à taire des voix, les potos de Rotterdam vous proposent de fédérer vos potes autour d'un jouet rigolo, bigarré et à assembler vous-même : c'est ludique au point de vous attirer quelques regards dans la rue, et de créer des liens Snapchat. On assiste à l'expression d'une liberté de penser tant revendiquée qu'assumée qui finalement, créé la communication et raccorde l'interaction au présent. Avec les plans et le design en ligne sur leur site, à imprimer puis bricoler chez vous, vous ne skaterez plus jamais vraiment seul !

Oh et pour ce qui est de retrouver ses potes pour le skate, c'est justement ce que Rens a fait pour ce clip et ses srabs, ce sont Rob Maatman, Robbin de Wit et Remco Stolze - on fait pire. Et leur site propose des liens pour faire des dons humanitaires, aussi.

Noël en retard

Comme pour célébrer cette fin d’année, Marc Bolhuis filmeur installé à Rotterdam nous offre à tous Boombap la full length des kids de la scène locale. Filmée sur cinq ans, vous avez sûrement déjà pu voir certaines parts comme celle des Bombaklats, ou celle de Yannick Witvoet. Et franchement c’est un beau cadeau de Noël en retard, une vidéo très complète, de la street tech aux powerslides créatifs. Bref ça n’annonce que du bon pour la scène Hollandaise en 2019!

PREMIERE / Vladimir 2018 / George Toland / INTERVIEW

Les lads de Londres ne dorment jamais! Rien que ce mois-ci, ils nous ont offert "Teddie", la nouvelle full-length de George Toland compilant onze mois de footage accumulés sur place mais aussi sur de nombreux trips, ici et là en Europe ; et pas plus tard que la semaine passée, LIVE Skateboard Media vous suggérait de jeter un oeil aux travaux de George Booth-Cole, le photographe du crew qui documente sur pellicule trente-cinq millimètres ce que son homonyme capture avec sa VX-1000, entre bien d'autres choses encore. Les deux G ne sont pas non plus étrangers au plus important festival de vidéo et photo de skate d'Europe (voire de la planète) : le Vladimir Film Festival, qui se déroule chaque septembre en Croatie (sur lequel nous vous avions proposé un documentaire en 2017, auquel George avait déjà contribué des images, par ailleurs). C'est justement le fruit des sessions improvisées dans les collines de Pula qu'ils sont fiers de partager avec vous aujourd'hui, grattées entre huit expos et quinze projections, sur à peine quatre jours. Chaque élément du duo ayant rempli son rôle de documentariste avec brio, il était de rigueur que d'aller tailler une bavette avec, en l'occurrence, celui qui préfère les couleurs sur cassette au noir et blanc des pelloches (mais pour un interview de l'autre, c'est ici), histoire que leurs travaux respectifs illustrent et ponctuent un flot de souvenirs de partages de sessions ensoleillées !

Un 2018 pétillant!

Une année pleine des Pop, ça donne quoi, au final? Bein, ça nous offre une sacrée sélection de spots disparates et pas toujours évidents, maltraités dans la bonne humeur… La preuve en images, ici!

Tiago alert!

Ça doit être sympa, quand même…

Felipe Alert!

Direction l'Amérique latine, cette fois, avec une bonne équipe Cons, et forcément ça skate fort, on s'en doute. Ceux-là nous ont habitué à ne pas faire semblant! Saluons surtout notre chouchou Felipe Oliveira, qui joue à la maison, bien sûr, mais surtout sa propre partition avec toujours une approche bien à lui… 

Southbang!

On était déjà au courant que Adidas et Londres ça fonctionne plutôt bien ensemble. Mais il s’avère que cette année nos voisins de Grande-Bretagne ont été en très grande forme. Majoritairement filmée à Southbank et ses alentours, « vortex » nous en met évidemment plein les yeux, avec entre autres, une bonne part dédiée au puissant Darius Trabalza. Mais surtout une fois le spot à bien été retourné, Glen Fox arrive comme une cerise sur le gâteau, rapide technique, rebondissant, histoire de bien nous rappeler à quel point il maîtrise le sujet.

Yoga belge?

Et si l'on profitait des fêtes pour aller voir un peu du pays? On commence doucement, cette fois-ci, avec un saut de puce de l'autre côté de la frontière, soit chez nos amis belges, entre têtes connues et noms décidément imprononçables… Que du bon, quoi qu'il en soit!

Nant'es Sérieux?

"Nant'es Sérieux ?!" est une vidéo locale du type qui fait plaisir : forte d'exposer les talents de multiples acteurs d'une scène peu représentée, ainsi que leurs spots (et le manuel de comment s'en servir), cette première full-length nantaise signée de la patte de Damien Indersie, Alan Sanchez et Nicholas Sandquist est super bien fichue. Car si, a priori, le running time de plus d'une heure devrait suffire à en épouvanter certains, concrètement, le montage alternant entre VX-1000 rythmée et interludes originaux (mention spéciale pour le "My War" en curb de Karim El Alami et surtout pour la transition animée "Nounours", géniale) saura vous tenir en haleine le temps que vous subissiez les rebonds répétés de chaque protagoniste sur vos rétines. Et des protagonistes, il y en a ! C'est pratiquement toute la scène locale qui se retrouve représentée, transformant par la même occasion "Nant'es Sérieux ?!" en un genre de capsule temporelle sur laquelle les kids du coin continueront probablement de tomber dans dix ans, au hasard d'une recherche YouTube naïve qui finira par les bluffer et leur faire penser le monde autrement - car après tout c'est bien à ça que ça sert tout ça, non ?

S.F. alert!

On vous l'avait teasé dans ce post précédent au sujet du projet de John Lindsay et Chris Thiessen, Free Travel ; en ce moment, question entrepreneuriat, ça s'active pas mal dans la Bay Area avec également Loophole, la marque de roues qui monte tandis que ses produits - soft ou hard goods - eux, tendent plutôt à descendre voire, en l'occurrence, à dévaler, défiler le long des collines légendaires de San Francisco, dont les spots tordus sont inspectés à coup de truck par un team qui vaut le détour : Ryan Barlow (flow Magenta), Jesse Narvaez (Northern Co.) et Zach Chamberlin (oui, oui, le filmeur !), co-fondateurs de la marque, coup dans laquelle ils n'ont pas manqué d'impliquer le grandiose Jameel Douglas, les rois du quick feet Glen Fox et Chris Athans, et puis Roger Krebs !

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer