Mexican Medium

Medium Skate Mag, souvenez-vous, on vous en avait présenté les fondateurs Will Jivcoff et Joel Watamaniuk à l'occasion des balbutiements de leur entreprise médiatique. Presque deux ans plus tard déjà, si Love Skateboards n'est hélas plus d'actualité, Medium, lui, semble battre son plein, toujours enraciné à Toronto mais occasionnellement voué à s'en extraire, comme en l'occurrence pour "Jungle", un clip signé Joel (toujours féru de VX-1000) filmé à Mexico avec du skate de la part de Daniel Ravenal, Diego Brown, Felipe BartolomeJohnny PurcellScott BalkwillSkylar Kehr et Ty Beall. Ca envoie sur du spot engagé, aussi exotique que cagneux. Pour plus de détails, on vous invite à checker le site de Medium !

Minuit à midi

Yoan Taillandier, son génie artisanal et sa sévère aptitude à mieux manier le fish-eye que vous avaient engendré, entre autres, la première vidéo "Minuit" sortie en janvier 2011 - hit underground qui avait alors secoué la planète, en remettant en avant l'idée d'un skate de rue bien fait et bien présenté, minutie directement inspirée de la sophistication du skate japonais. Il paraît que ceux ayant choisi de rater le coche, à l'époque, car spirituellement trop phagocytés par les mouvances californiennes et autres podcasts de skateparks en bois, en seraient toujours à essayer de reproduire cette vidéo, quelque part huit ans plus tard...

Même si Yoan, en tant que filmeur, n'est jamais parti nulle part (cf. son travail pour Futur), ce nouveau montage marque visiblement le grand retour de Minuit en tant qu'état d'esprit, et Yoan semble bien décidé à relancer la machine avec une nouvelle web série : "MINUIT EXP", dont il s'agit-là du premier épisode. C'est filmé de Paris jusqu'en Italie en passant par Marseille, et ça comprend le skateboard de Pat HoblinJames ColemanYaje Popson, Logan Lewis, Yensi Lama et Evan Kinori, pour la plupart plus Européens que jamais, et même de jour !

Sans limite

Pour l’arrivée de leurs deux petites paires de chaussures Nike, le team polar s’est retrouvé à Puerto Rico. Qu’est ce que les paysage et les spots sont beaux ! Il y a vraiment de quoi galvaniser les troupes. Forcément les gars de chez Polar étaient déchainés, prêts à gouter au béton avec une vitesse toujours plus hallucinante. Ils n’ont pas perdu un gramme de leur folie depuis “We blew it at some point”, et bien évidement Tor Störm est encore à la réalisation. Franchement difficile de trouver un team qui peut transmettre autant d’énergie dans une vidéo. Voilà une preuve en image qu’il faut peut-être oublier la wax pour beaucoup plus de vitesse, il n’y en a jamais trop, il faut croire.

ABS x LVB Gratien

En provenance directe d'Annecy, le skateshop ABS (par ailleurs habitué des Vans Thursday Sessions) vient de sortir une nouvelle collab' board et wear avec Gratien Hass aka. LVB Gratien et le clip vidéo qui va avec, directement sur les interwebs, réalisé par Kévin Deschamps. Tous les ingrédients du clip fait maison sont réunis : bonne ambiance entre potes, spots aléatoires, pure rue et fish-eye rond !

Dom Henry alert!

Nos confrères de Free Skate Mag viennent de mettre en ligne une nouvelle section de la dernière vidéo en date de Sean Lomax : "Cottonopolis", et il s'agit ni plus ni moins de la part de notre chouchou Dom Henry. Et c'est peut-être ses meilleures images (pourtant filmées en un laps de temps record) qu'il signe là, plus rapide et aggressif que jamais tout en affichant une décontraction impertinente sur moult manœuvres en curb vraiment périlleuses, intégrées au coeur de lignes infinies, il faut le voir pour le croire - surtout que question choix de tricks, le skate de Dom est un hommage sans fioriture à la quintessance des plazas des années quatre-vingt-dix, avec le switch qui va bien avec, et une prédisposition pour la consistance comme pour la forme à vous faire croire qu'en fait, le skate, c'est facile. Une vraie machine de guerre et peut-être l'un des styles anglais les plus remarquables depuis Tom Penny ?

Ciao

On ne saura apparemment pas grand chose de "Ciao" à part qu'il s'agit d'une nouvelle full-length intégralement filmée à New-York en H.D. 16:9 - mais maîtrisé - par Ricardo Napoli, qui était déjà l'auteur de "Making It Happen" en 2017, suivant le même concept. Ce qui semble intéresser Ricardo, c'est davantage de documenter le skate des touristes de passage dans la Grosse Pomme, plutôt que celui des locaux qui défoncent, exclusivement. Ses connexions brésiliennes vont loin plus qu'en plus d'avoir filmé Kaue CossaFelipe Oliveira fait de multiples apparitions remarquées aux côtés d'un Connor Kammerer plus Américain, tout aussi exotique, qui ouvre le bal avec une mini section. Même quelques francophones comme Bastien Regeste ou Quentin De Briey font leurs apparences respectives ! Mais le lien que Ricardo semble le plus cultiver, c'est celui avec la scène japonaise qui se voit ici pourvue de représentants multiples, dont Kento Yoshioka et Ryo Motohashi.

Pensées diaboliques

Bon... Ce n’est pas nouveau, les gars de Londres sont diaboliquement bons. Ce qui est plus fou encore, c’est qu’ils aient trouvé un filmeur qui leur correspond vraiment bien. Avec cet aspect un peu désordonné, Grant Dawson arrive à créer une ambiance vraiment unique, presque un peu dérangeante qui, pourtant, comme précédemment dans “diary of a”, dessert très bien la vidéo et ne la rend que plus intéressante. Quelques OVNIs à roulettes comme Julian Kimura et Jake Church complètent le tableau à la perfection. Il fallait donc bien s’attendre à voir sortir un petit projet de la part de ces gens-là. Eh bien, juste pour vous, voilà “Pansy”.

Switch Big Spin / Stefan Janoski

Stefan Janoski, skateur professionnel américain, a défrayé la chronique dans les années deux mille, à coups de switch flip au-dessus de toutes les marches qui croisaient son chemin. En deux mille neuf, il choisit un design simple et épuré pour son modèle qui sort chez Nike SB. En quelques années, la paire devient l’une des plus vendues de l’histoire du skateboard.
 
Nous nous sommes posés la question : "comment une chaussure de skate devient-elle iconique ?", et c’est en allant interviewer des skateurs pros, des designers, un théoricien de la mode et Stefan lui-même que l'équipée de Big Spin Podcast a trouvé la réponse. Une autre belle histoire du skate, faisant l'objet du dernier épisode Switch Big Spin en date, dont nous revenons sur les détails avec le Bigger Spin correspondant, ici-même !

La diligence magique

Diligent Skateboards, c'est la marque de Flo Bavouzet, O.G. du skate hexagonal dont le nom ne devrait pas vous être inconnu, notamment puisqu'on vous l'avait interviewé, ici. C'était à l'occasion de la parution de leur vidéo précédente : "Queen Mary II", avec Arthur Fontis, Victor Naves, Ben Raitano, Remi Larnoud, Sammy Idri, Mathieu Sabourin et Florian Bac, en plus de Flo lui-même. Leur nouvelle production : "Spécial Dilivan" est une nouvelle fois signée Romain Gerlach, et ce n'est pas loin d'un total quatre minutes efficaces qui n'attendent que vous. Le concept est un spoof du Bus Magique, en l'occurrence revisité aux couleurs du van de Flo (déjà mentionné dans son interview), régulièrement usité par la fine équipe comme diligence au rythme de leurs trips... Un artwork qu'ils ont décliné à l'occasion d'une board, aussi ; estampillé de la patte graphique de leur rider Florian Bac. Tout un programme !

Haze Wheels alert!

"Victor Campillo Pro d'Haze", le titre est on ne peut plus explicite : le personnage vient de se voir son nom floqué sur un modèle de roue de skateboard, pour Haze Wheels, la marque de Bertrand Soubrier (en Bigger Spin ici), donc. Au programme : du skate inspiré sur des spots utilisés à bon escient, et du chouette cassage de curb à République !

Silver 3CCD

Le précédent projet du Nozbonien Parisien Jimmy Larkz, on vous l'avait présenté ici, sous le sobriquet de TroisCCD. Quelques mois plus tard, l'énergumène est de retour et c'est à San Francisco qu'il est parti affûter sa VX, entretemps. Mecque du skateboard dont il est revenu avec ce nouveau montage : "Silver Surfer", sept minutes quarante qui tabassent, à l'esthétique visuelle propre et efficace. Skylar Trent en est le M.V.P., mais ni les potes de Jimmy, ni leurs diverses connexions sur place (Adrien Chabiron, Nile Gibbs, Ian Wishart, Nick Rapoza, Lucas Languasco, César Dubroca, Wilfried Mandereau, Eden Withers-Koch, Max Driscoll, Joshua Marques) n'ont démérité, loin de là ! Le style général est rapide, hyper agressif, et n'est pas sans évoquer les vidéos classiques tournées dans cette ville à l'époque de son apogée plancharoulettistique.

Zonzo

En plus de l'excellent skate - souvent original, et toujours cagneux - toujours signé de la crème de la crème de la scène brésilienne, ce que l'on apprécie dans les vidéos de Murilo Romão (dont on vous a déjà présenté les productions précédentes par le passé), c'est sa volonté, en tant que réalisateur, de pousser le concept de la vidéo de skate.

Le travail de Murilo avec Flanantes, son collectif, transcende la documentation de brutales cascades urbaines (et autres réinterpérations d'un environnement urbain visiblement hostile), pour la replacer au sein d'un contexte pertinent.

En l'occurrence, c'est le travail de l'architecte italien Francesco Careri qui a retenu son attention, au point d'axer sa nouvelle full-length autour d'une idée qu'il nous explique en détail :

"Francesco Careri, dans son ouvrage classique 'Walkscapes : la marche comme pratique esthétique', détaille les avantages de la marche, de l'exploration et d'à quel point il peut être bénéfique pour l'humain de s'égarer car, parmi les cultures dites primitives, les sédentaires qui ne se perdaient jamais ne progressaient jamais autant que les peuples nomades. Vers la fin du livre, il détaille la ville de Zonzo, une métropole imaginaire et métaphorique qui serait une ville dans la ville ; à mon esprit, c'est très proche des skateurs, à la perpétuelle recherche de Zonzo dans leurs déplacements imprévisibles. "Zonzo", cette nouvelle vidéo Flanantes, est infusée de cette pulsion d'explorer de nouvelles zones de la ville, ou de sa périphérie ; des zones abandonnées, des lieux en transformation spatiale comme temporelle et finalement, on se rend compte qu'en pratique, qui perd en temps gagne en espace." - Murilo Romão

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer