Head Lamp

Aux habitués de LIVE, on ne devrait plus avoir à présenter le réalisateur texan Eric Nguyen qui est aussi prolifique que doué avec une Sony VX-1000, que l'on a déjà interviewé pour vous ici et dont les réalisations successives (souvent rattachées au skateshop Selectponctuent en conséquence notre fil d'actualité.

En l'espèce, son nouveau montage "HEAD LAMP" est lumineux sous bien des aspects, et près d'une douzaine de homies aux styles aussi variés qu'efficaces en parsèment la progression. On notera notamment que Ben Havran est toujours dans le game, sans pause et ce malgré une part incroyable dans la récente vidéo des dix ans du shop Select.

Le même Ben Havran délivre par ailleurs (et le même jour) un autre lot d'images dans le nouveau montage de la marque de Steve Fletch que LIVE vous a déjà présenté également : Dead On Arrival, aux côtés d'un paquet d'autres têtes. Eric est lui aussi partout, semble-t-il, puisqu'il a également contribué des images à ce clip... Un vrai réseau organisé, on vous dit !

Rios alert!

On ne confine pas le RIOS crew aussi facilement et, si l'avant-première parisienne de leur nouvelle vidéo "TOLÓ 2" (entre autres) se voit annulée en dernière minute, ils nous octroient malgré tout la possibilité d'en croquer un morceau, via Quartersnacks. Et ledit morceau, c'est la part du lion : Victor Turcsik, toujours aussi incroyable depuis son dernière web clip solo (on en profite pour également vous recommander celui d'Attila Fehér à Vienne, contemporain).

Sur chaque-spot-qui-peine-à-en-être-un, l'approche de Viktor est des plus improbables, avec une violence toute particulière sur des variantes de wallride et contre toutes sortes de surfaces peu pratiques. Bence Bálint signe là parmi ses meilleures prouesses à la réalisation, et ça donne sacrément envie de voir le reste !

Magenta welcomes Shogo Zama

L'an deux-mille-vingt marque une décennie d'existence déjà pour Magenta Skateboards, la marque de la fratrie Feil (Jean et Vivien) et de Soy Panday qui, comme pour fêter ça, invite le Japonais Shogo Zama à rejoindre l'équipe. Le faire-part vidéo, intégralement composé à Paris, est l'oeuvre de Romain Batard, et Vivien, Soy, Glen Fox et Ruben Spelta font également leurs dûes apparitions remarquables.

En bonus, et histoire de ne pas manquer de la faire tourner malgré le rythme impitoyable des sorties actuelles : la nouvelle vidéo "VESTIGES" d'Eric Mertz (réalisateur de "PORTALS" et interviewé à ce sujet ici), production strasbourgeoise dans laquelle Soy et Vivien, entre autres, réalisent aussi quelques tours de magie au sein d'un univers développé sur vingt-et-une minutes.

Vol 714 pour Jakarta

Malacca est une marque qui nous vient non pas de la ville éponyme en Malaisie mais bel et bien de Jakarta, en Indonésie.

Une scène forte dont on ne voit pas assez de productions s'exporter, et sur laquelle il peut être compliqué de se pencher du fait de la barrière de la langue ; en l'occurrence, le tir est corrigé, et comme il faut puisque "MALACCA 2020" va droit au but : VX-1000 créative, montage abouti, styles variés et spots en tout genre, dont certains qui complètement fous (mention spéciale pour la sortie de parking en descente avec sortie sur la nationale), condensé en un uppercut de neuf minutes.

Malacca, ce sont quatre skateurs de longue date ayant en commun Malaka Sari, le spot du coin - et c'est aussi une référence au nom d'un arbre local (l'amla en Français). Depuis son lancement l'année dernière, c'est Rayis Bisyir qui gère l'aspect de la production vidéo (pendant que son frère Syiddik et leur pote Sean Sebastian se chargent des affaires), et Adhi le reste de la création graphique ; tous ayant pour ambition d'"insuffler à la scène skate leur esthétique nusantarienne"Deo NashdraRendy AldiansyahAldy Renaldy et Dio Satriangga se présentent comme les ambassadeurs à roulettes de cet héritage.

La bande-son est également faite maison, signée Danger Dope.

Tout passionnés qu'ils sont, le crew nous a envoyé une galerie photo exclusive par Ekoy SatriaHaydr SuhardyUnder-G et Didi, à découvrir sur la page.

Pour suivre l'essentiel de la scène indonésienne, LIVE vous recommande de suivre Canister Skateboard Zine, tenu depuis Malang par Ari Ck depuis fin 2014 ; Malacca vous conseille également Pavement Mag, ainsi que Wonder Skateboarding.

"Real shit outta streets" alert!

Les Couch Raiders, ou "défonceurs de canap'" (ça ne s'invente pas, et ça a le mérite d'être honnête) sont d'origine polonaise, et orchestrés par un Michał Buśko résidant à Manchester depuis maintenant trois ans. Tout aussi sincère, le titre de sa vidéo : "CONNECTIONS" vise droit au but, et sonne d'autant plus juste qu'elle a effectivement été filmée (sur quatre années acharnées) de part et d'autre du vieux continent.

La majorité des clips ont été filmées en Angleterre, notamment à Manchester, Sheffield, Liverpool, Leeds, Bristol, Halifax, Huddersfield et Londres entre un paquet de plus petits hameaux avec leur lot de spots obscurs (les amateurs apprécieront), mais il y a également des images à Budapest, Vienne, Berlin, Barcelone, et ce sont Varsovie, Gdansk, Kielce et Cracovie qui représentent la Pologne d'origine de Michał.

Si tout cela transpire l'investissement à portée de VX-2100 au fish-eye aussi bricolé qu'efficace (à un point tel que la finalisation du projet a probablement sauvé le mariage de son auteur), quand bien même la qualité du produit est au rendez-vous en tout point (réalisation, technique, énergie) et témoigne d'une certaine passion de Michał, elle ne représente que le sommet de l'iceberg de l'intensité de sa façon de vivre le skate. Embrassant pleinement l'idée que sa place est avant tout dans la rue, caméra au poing, Michał décrit Couch Raiders comme un collectif de skateurs avant d'être une marque et en plus de son temps, c'est son argent personnel qu'il investit dans le parrainage et le défraiement de tous ceux qu'il filme, dans l'espoir de transmettre son illumination aux nouvelles générations et de planter des graines, tout en réalisant sa vision.

Difficile de trouver plus pur produit, donc. Evidemment, question skateboard, c'est incroyablement diversifié question styles et spots et, encore une fois, la réalisation est brute comme il faut. Aujourd'hui, LIVE vous présente l'intégralité de la vidéo (presque une heure) sous forme de playlist ; vous pouvez également vous procurer l'objet et soutenir ce que fait Michał, ici !

Michał qui n'a pas arrêté de produire pour autant entretemps, d'ailleurs... Sa toute nouvelle production sur LIVE, très bientôt !

Pizzabotage

Histoire de faire encore mieux rimer Philly avec Italie, le crew de Sabotage Productions (non-étranger au bataillon LIVE) est récemment parti appliquer une science du ledge perfectionnée depuis moult générations en leurs contrées sur les curbs en marbre de Milan, histoire de vérifier à quel point les normes de celle-ci sont universelles. L'héritage de "Photosynthesis" pèse au point de s'exporter sans frais, visiblement, puisque leur destination semble être passée pour une cour de récréation.

Jahmir BrownTyler DietterichJuan AlgoraKevin Bilyeu ou encore Dylan Sourbeer sont de la partie, à grand coup de tech aux parfums vintage et de nollie flips affûtés, Brian Panebianco gère son domaine derrière la caméra et l'écran de montage comme à son habitude et, une nouvelle fois, le M.V.P. de l'histoire est Joey O'Brien avec son style puissant, ses lignes infinies et son nom en haut de l'affiche pour une dernière part bien méritée, puisqu'il saute carrément une rivière (non sans évoquer Jeremy Wray). Milan n'avait pas connu pire sabotage depuis la marée noire du Pô.

Excès de zèle

"OVERTIME" est un nouveau montage d'à peine huit intenses minutes par Adam Todhunter, débordant de pavés tantôt anglais, tantôt écossais surmontés de lignes vrombissantes par le who's who du skate local et d'ailleurs - puisqu'aux côtés de Tom DelionDom HenryKeanu Robson (lui-même réalisateur à ses heures perdues, essayez de tomber sur "HAWAIIAN PEEL") et Conor Charleson (entre bien d'autres), Shinpei Ueno - le boss de Tightbooth au Japon - fait quelques apparitions fracassantes.

En vérité, c'est filmé principalement à Londres mais avec quelques incartades jusque Manchester, Stockport et Glasgow, c'est hébergé par Free Skate MagVague Skate Mag s'est chargé d'un interview de Shinpei et ça nous confirme bel et bien l'actuelle validité de l'énergie incroyable que la scène anglaise a toujours sû véhiculer, à l'heure d'un skateboard on ne peut plus clairement universel. Peu importe l'heure, on n'en fait jamais trop dans ce genre de circonstances !

Kinky S.F.

Kyle Madden filme, en l'occurrence à S.F. (ce qu'il avait déjà fait à l'occasion de la dernière vidéo Science Skateboards), en H.D. et avec du beau monde, puisque son dernier montage en date "KINK" s'ouvre avec des images de Bobby Groves avant d'enchaîner sur une rimbambelle de friends. L'Embarco est toujours bel et bien vivant en 2020, les spots sont aussi variés que les styles le temps d'une patate de cinq minutes et une fois celle-ci digérée, on attend sans crainte le prochain service puisque Kyle nous assure filmer non stop !

EVENT / Roundabout Festival @ Nozbone / Sergej Vutuc / Richard Hart

Le skateshop parisien Nozbone est fier de vous inviter, ce mardi 17 mars à 19 heures, à une édition exclusive du festival Roundabout organisé par Sergej Vutuc - en l’occurrence, dans les murs du shop.

Une initiative lancée à Berlin en 2017 sous la forme d’un festival aux allures plus classiques, et moins itinérantes, son succès (notamment dû à la qualité du programme) a poussé Sergej a en faire évoluer le concept et désormais, Roundabout apparaît au rythme de ses voyages et autres séjours par delà le monde, proposant la découverte de l’oeuvre de vidéastes, photographes et autres artistes skate aux origines et aux parcours multiples, avec un certain accent sur la qualité de la présentation - comme un pied-de-nez aux standards imposés par une industrie fondée sur la consommation en urgence.

Pour cette édition chez Nozbone, Sergej, lui-même artiste de longue date aux talents multiples puisque son oeuvre recoupe production photo, vidéo, papier et sonore régulièrement exposés de part et d’autre de la planète, s’est rapproché de Richard Hart, photographe anglais d’origine ayant affûté son oeil aux Etats-Unis (avec une préférence pour San Francisco) pendant bien des années avant de se lancer dans l’aventure de son propre magazine en indépendant : Push Periodical, qui l’a encouragé à exporter sa vision par delà les océans. Les deux créatifs partagent une même fascination pour le tangible ; de ce fait, leurs travaux suivent exclusivement un axe analogique, orienté vers la manipulation du medium physique - principalement via pellicule en tout genre, mais pas que.

Cette édition de Roundabout chez Nozbone s’avère l’occasion de découvrir ou de redécouvrir l’oeuvre de ces passionnés, puisqu’elle comportera une exposition d’un échantillon de celle-ci avec en plus, une performance sonore en direct signée Sergej, couplée à une projection de ses films format Super 8.

Egalement à l’affiche de cette soirée : l’avant-première européenne de « HELEN », la nouvelle vidéo Northern Co. - la marque indépendante de San Francisco - réalisée par le génial Zach Chamberlin, ainsi qu’une projection inédite de « TOLÓ II », une toute fraîche production des Hongrois non moins géniaux du Rios Crew, actif depuis tant d’années à Budapest, impliqué au coeur de la scène locale comme il se doit et fort d’un paquet de montages sur YouTube qui n’ont pas manqué de capter l’attention du reste du monde au fil de la décennie.

Une soirée bien riche, donc, pour laquelle Nozbone vous attend, répétons-le, ce mardi 17 mars, à 19 heures !

 

Calentar

David Soda, de Serbie - LIVE vous l'avait déjà présenté à l'occasion d'un interview au sujet du festival skate de Belgrade, Summit of the Non-Aligned. Aujourd'hui, il revient pour montrer "CALENTAR", un film d'aventure dans lequel les protagonistes (en l'occurrence, le crew PRVNS) se rendent de Belgrade à Barcelone en auto-stop - une histoire vraie qui les a également fait traverser les villes espagnoles de Valence, Murcie, Grenade et Huelva, ainsi que Faro et Lisbonne au Portugal, comme autant de chapitres bels et bien vécus, entre autres.

Ah, oui ; ils font du skate aussi mais ça, vous allez rapidement vous en rendre compte. Ca a été le cas des spectateurs de "CALENTAR" le dernier soir du festival Vladimir 2019 sur les îles Brioni, après tout...

Exclusivement, David raconte :

"L'hiver et son lot de neige arrivait en Serbie ; c'est alors qu'en seulement deux jours, on a décidé du meilleur moyen de l'esquiver.

Les jobs saisonniers, c'était terminé et la région de la péninsule Ibérique était sur le point de se prêter à nos tribulations en stop avant même que son soleil ne le sache.

Les poches pleines de cailloux, les chaussettes de champignons et les têtes d'aspiration à la liberté ; on se trouve là, au beau milieu d'un monde industriel où l'art apparaît comme sur une pente glissante.

Le coeur des grands espaces urbains bat toujours, et nous comptions bien vivre chacun de ses battements.

A la recherche de l'égarement pour finalement ne trouver que le pire, c'est comme si on costumait le miroir de notre représentation de la réalité sur mesure. Des boissons volées, des étoiles nettes, des étrangers familiers et toujours plus d'autoroute qui donne le mal des transports - c'est ce qui vous attend si vous daignez regarder dans le rétroviseur. Bon visionnage !" - David Soda

Cyrus alert!

Bein, oui, une nouvelle part de m'sieur Bennett, ça se signale, et même, ça se célèbre! Et là encore, il ne fait pas semblant de skater vite et bien, sans non plus avoir besoin de sombrer dans la cascade à tout prix. Un peu comme tous ces collègues, ici, pour un street qui donne envie. On notera aussi un p'tit vieux qui en veut encore, soit un Lance Mountain qui continue d'être classe au bord de la margelle de la piscine, dans le jardin… 

Dino Coce / "Tabula Rasa" / PREMIERE / Raul Žgomba / INTERVIEW

Une poignée d'années après la vidéo de Nikola Racan : "SOLSTICIJ", et une paire d'autres depuis la vidéo Simple Skateboards "BROTHERS", c'est au tour de "TABULA RASA" par Raul Žgomba que de s'élever en tant que production remarquable sous la forme d'une full-length indépendante en provenance d'une Croatie décidément fertile. Il y a quelques mois, nos confrères de Free Skate Mag en avaient déjà partagé un morceau, celui d'Antonio Peković ; maintenant, la vidéo complète est disponible en format DVD directement auprès de son auteur, galette comportant toujours plus de skate signé Nino Jurlina, Filip Tenšek, Karlo GluhačićElvis ButkovićMark Pogačar NikolićMiloš AčanskiZvonimir Mikić et (le dernier, mais non le moindre) Dino Coce, dont la part est justement celle que LIVE vous propose de découvrir aujourd'hui. Comme bien des projets aussi ambitieux, celui-là n'est pas sans amener son lot d'interrogations et donc, naturellement, on a capté Raul et Dino pour vous, juste au cas où, pour prévenir !

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer