PREMIERE / Jamie Manning "IT'S A SONY" / Jude Harrison / INTERVIEW

Véritablement, cette mise à jour mériterait la mention de 'conseil de D.J.' car, à la base, c'est James "D.J." Davidson (dont LIVE a moult fois représenté les travaux) qui nous a mis en contact avec Jude Harrison, un jeune réalisateur de Kent en Angleterre, en nous signalant la sortie imminente de la nouvelle full-length de Jude, filmée à la VX-1000 : "IT'S A SONY". Un seul premier coup d'oeil au projet a suffi à capter notre attention : il s'agissait bel et bien là du fruit du labeur local d'un auteur passionné par la qualité. Si quelques clips à Londres s'inscrustent au tableau, en général, ni Jude ni ses potes semblent avoir besoin d'environnements métropolitains sophistiqués pour filer la motiv' ; en effet, ils semblent davantage préoccupés par l'utilisation optimale de leur environnement naturel, et s'y impliquent de façon pointue jusque dans les réglages ou mouvements méticuleux de la caméra de Jude. Si, pour une raison quelconque, la vidéo ne suffit pas à vous convaincre de la maturité de son auteur (fort de seulement seize ans), alors ses réponses à nos questions, ci-dessous, finiront sûrement le taf... Pour son premier passage sur LIVE, le choix de Jude s'est porté sur la dernière part de "IT'S A SONY" : celle du tueur et représentant Globe shoes local Jamie Manning - qui se trouve également avoir l'âge de Jude, et s'investir dans son domaine avec un sérieux similaire, de l'autre côté de l'objectif. Bienvenue en deux-mille vingt-et-un, dans "IT'S A SONY" et dans l'univers de la scène de Tunbridge Wells - le tout, d'un coup!

Bordeaux Exposure 3 trailer

LIVE partage les travaux skateboardistiques de Julien Janusckiewicz depuis la toute première vidéo "BORDEAUX EXPOSURE" en 2013 ; elle a depuis connu une suite, quelques hors-séries tels que "LEO AND SERGIO" ou "SWISS EXPOSURE" et s'apprête désormais à avancer d'un pas supplémentaire pour le printemps prochain, puisque "BORDEAUX EXPOSURE 3" bout dans la marmine depuis suffisamment longtemps pour rendre ce juteux trailer. Au menu, principalement du Bordeaux, donc, mais aussi quelques grammes de Paris, Milan, Genève, Montpellier et Lyon, représentés par leurs locaux respectifs comme il se doit. Vivement le dîner !

Pour suivre Julien sur Vimeo, c'est ici que ça se passe ! Et pour ce qui est de propos émanant directement de l'intéressé, vous pouvez également vous replonger dans cet échange de l'époque, au sujet du premier opus, histoire de vous (re-)familiariser.

STREET FEET "Radio Sessions" Vol. 3 / PREMIERE

Avec ce troisième volet de sa série "RADIO SESSIONS" - dont vous pouvez retrouver les deux premiers chapitres ici - Rob Mentov de Street Feet délivre pas loin de sept minutes (de plus) de skate principalement nocturne à Toronto, comme d'habitude, filmé avec du matériel archaïque mais, visiblement, toujours pas obsolète. C'est toujours d'aussi bon goût, impeccablement ficelé et, surtout, ça transpire plus que jamais l'énergie des sessions en conditions rudes ; le genre que l'on passe, entre potes, à braver la défense naturelle des spots, envers et contre tout. Et Rob, lui, rajoute même à ce menu une tripotée de caméras derrière lesquelles se glisser, à l'occasion, comme peut en témoigner la galerie photo ci-dessus !

Minuit Exp. 2

Le cadeau de Noël de la part de Yoan Taillandier s'intitule "MINUIT EXP. 2" et annonce l'imminente mise en place d'un nouveau site Minuit, semblerait-il. Quatre minutes de Sony VX-1000 frappante au service d'un skate bordelais principalement millésimé 2015, mais dont les images n'étaient encore jamais sorties, avec beaucoup de Glen Fox, quelque James ColemanLui Araki et James Whineray de passage, Olivier Ente qui représente la cour des grands avec Patrick Houngtry et, aussi, une certaine présence Blobys.

En parlant de James Coleman, on vous invite à vous pencher sur "HOT PLATE", la nouvelle vidéo de Marshall Nicholson. Et pour suivre Minuit sur YouTube, c'est ici !

Paix et amour

En provenance du crew tokyoïte auquel le monde doit déjà, entre autres, la vidéo "PALE" (que vous pouvez voir et revoir, accompagnée d'un interview avec l'auteur Kenta Okamotoici), vient d'apparaître sur les Internets "PEACE AND LOVE", un nouveau montage VX-2000 de cinq minutes qui, une fois n'est pas coutume, excelle ; c'est notamment l'occasion de retrouver les styles grâcieux de Ryusei Sakurai, Ryo Takahashi ou encore Naoya Kato, ainsi que d'assister à un défilé de spots fous et de kickflips improbables au service d'un montage expérimental. Pour suivre la chaîne YouTube de Kenta, on vous le rappelle : c'est ici !

"CLASSICO" / GALERIE

Il y a quelques semaines, LIVE vous présentait "CLASSICO", la nouvelle vidéo filtrée par l'oeil puis la VX-1000 de Corentin Ohlmann de Practice Session, entre Paris et Marseille, dans un style réminiscent de "BROTHERHOOD" (la vidéo de son pote Max Guyot qui était, elle, partagée entre Nancy et Paris). Nos lecteurs les plus assidus le savent déjà, mais la plupart des skateurs figurant dans cette vidéo sont également photographes (ce dont témoigne notamment leur implication générale au sein du projet No Contact Sheets) et aujourd'hui, les voici en train de vous présenter cette Galerie, résultante des clichés que chacun a shooté au fil des sessions (skate et plage) - notamment Corentin himself mais aussi George Booth-Cole, Max Guyot, Clément HarpillardMatias ElichabehereAlexis JametYedihael Canat et Antoine "Chuck" Jouguet - dont les talents innés de Gentil Organisateur ont, d'ailleurs, permi de centraliser tout ça, pour vous !

Ziggy Pop

Pour clôturer leur première série web "UNSIGNED HYPE", nos confrères de chez Place Mag ont décidé de tirer le rideau et lever le voile sur un montage efficace de Pascal Moelaert (qui skate notamment pour nos amis de POP Trading Co., mais pas que), réalisé par Ziggy Schaap. Et celui-là vaut vraiment le coup d'oeil, à base de démonstrations appliquées de ledge science, de lignes interminables, de bon goût et d'une maturité stylistique générale rendant impossible le soupçon que Pascal ne puisse avoir que dix-neuf ans. Un sacré coup de sabot que son switch back tail, aussi... Pour l'interview croisé qui va avec (en Anglais), c'est ici !

Yes we Ozcan

De la part de Macéo Moreau (dont LIVE a déjà représenté les talents skateboardistiques à maintes reprises) nous parvient ce montage à la Sony VX-1000 d'images de rue et de Kevin Ozcan, celui-là même qui fait la couv' du dernier Déjà Vu Skatemag. Le skate est mortel, à base de manoeuvres aussi surprenantes qu'engagées et le tout mijote au coeur d'un montage aux petits oignons. Un clip de skate dont la bande-son vous fait monter le son plutôt que le baisser, en deux mille vingt, c'est tout de même remarquable, et celui-là l'est d'autant plus qu'il suinte une motivation que l'on soupçonne d'être contagieuse...

"DOBRAAAJJ" / PREMIERE / Želve crew / INTERVIEW

Les gros titres du jour de LIVE doivent suffisamment au skateur, photographe et artiste de Ljubljana en Slovénie Tomaž Šantl (qui fait aussi Original Copy) pour qu'on le reconnaisse jusque dans cette préface ; en effet, c'est lui qui a suggéré à Luka Demšar et à Mark Pogačar Nikolić, du collectif local Želve crew et sa marque soeur LYC, de nous contacter au sujet de leur nouvelle production vidéo : "DOBRAAAJJ", qui consiste en pas moins de seize minutes de péripéties urbaines capturées dans la capitale, honnêtes témoins de l'énergie actuelle d'une scène pourtant effervescente de longue date mais que le grand public du skateboard persiste à ignorer - pour le meilleur et pour le pire. En tout cas, l'occasion était parfaite pour prendre des nouvelles du front de Ljubljana, représenté par du sang neuf qui tend pourtant à coaguler autour de la Sony VX-1000 - et c'est ce qu'on a fait, donc. Le résultat de cet échange, ci-dessous !

Locksley

"LOCKSLEY", c'est le titre de la nouvelle production de la marque brésilienne Perfume, de Fabiano Rodrigues, en collaboration avec Adidas. On y retrouve Fabiano en personne au montage, d'ailleurs et, derrière la caméra, deux chouchous : Alexandre 'Cotinz' ('not a filmer anymore!') Neaime (qui signe donc ici un certain retour à la réalisation, depuis "DOPPELGÄNGER") et Hernando "Ñaño" Ramirez, de ASCO Skateboarding. Côté skate, Fabiano sait s'entourer, là aussi, entre Akira ShiromaPedro ProsdossimiKali Oliveira et João Freitas. Treize minutes de H.D. tout terrain, comme il se doit, à base d'interprétation libre de quoique ce soit ressemblant de près ou de loin à un spot, avec notamment quelques sauts périlleux de banc et en banc et le tout, au service d'un patchwork audiovisuel expérimental.

Hugo délire

Si le jeu télévisé interactif éponyme vous entraînait plutôt à marteller les touches des téléphones d'alors comme un vrai jeune d'aujourd'hui, le sieur Maillard, lui, a plutôt aiguisé ses doigts au piano, récemment. Et tandis que votre grand-frère-ou-assimilé larmoie toujours (peut-être davantage que vous) au doux souvenir de la dernière part de "CROSSWALK" (la vidéo entre Rennais, sortie en l'an deux-mille dix, signée Pacôme Gabrillagues), le titulaire de cette dernière vient même d'enregistrer son premier E.P. : "NI LE MATIN, NI L'APRES-MIDI", trente-et-une minutes gravées sur vinyle que vous pouvez dès aujourd'hui vous procurer via les ducs de Magenta, qui ont même écrit un article complètement consacré à ce sujet, ici.

Et comme on ne se refait pas, Hugo a également dérouillé son jeu de jambes pour l'occasion d'un clip vidéo accompagnant cette sortie, réalisée par Louis Deschamps de Tonic, pour Magenta, donc. En fin de compte, il ne fait aucun doute que le groove est le même - en l'occurrence, beat et upbeat !

Midpoint

Déjà fort d'un C.V. parsemé d'excellents montages de skate à la Sony VX-1000 tels que "SHMARA", "LOST" ou encore "BOOF", tous à voir et à revoir, l'Anglais James 'D.J.' Davidson rempile en force avec "MIDPOINT", nouvel opus de sa saga personnelle. Cette fois, c'est la ville de Crawley, dans le Sussex de l'Ouest (au Royaume-Uni, donc), qui fait à la fois office de scène et de canevas : lieu de naissance de Robert Smith (et de formation de The Cure), l'endroit a longtemps prospéré, à l'issue de la Seconde Guerre Mondiale, pour finalement sombrer dans une sorte d'impasse culturelle que ledit Robert et D.J. déplorent à l'unisson. C'était sans compter la motiv' générale, cependant, qui a conduit le filmeur et ses potes sur place à maintes reprises lors du confinement - et "MIDPOINT" prouve en sept minutes qu'ils ont finalement réussi à y insuffler de la vie, et à y lire moult spots !

Pages

Live Skateboard MediaLive Skateboard Media

Patientez pour passer l'annonce...
Fermer